Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

De très importants feux de forêts sont à déplorer à travers le monde

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 5 Juin 2011, 06:55am

Catégories : #Terre et climat

De très importants feux de forêts sont à déplorer à travers le monde
Nature Alerte
feu-de-foret-dans-l-ouest-canadien-un-incendie-2538449.jpgLa superficie des incendies naturels en Sibérie a doublé ou presque en une journée. Le centre régional des services d'urgence a recensé vendredi matin 133 foyers de feu sur 16 038,9 hectares, rapporte ITAR-TASS. 

2 677 spécialistes de Rosleskhoz (agence fédérale de l'économie forestière), secouristes et pompiers bénévoles, dotés de 487 engins divers, y compris 39 aéronefs, sont engagés dans la lutte contre le feu. 

La situation la plus critique se situe dans le Territoire de Krasnoïarsk, avec 46 incendies, dont 11 de grandes ampleurs, sur 13 510 hectares (12 555 dans les forêts et 955 hectares dans la steppe). 

Deux districts, Kejem et Bogoutchan où les forêts brûlent sur 1 940 ha et 10 800 hectares, ont décrété l'état d'urgence sur leur territoire. 

Les services d'urgence y ont envoyé vendredi des renforts. L'aviation du Centre régional sibérien du ministère des Situations d'urgence est engagée dans l'extinction des incendies de forêt. En 24 heures, les avions ont déversé sur les incendies 33 tonnes d'eau. Les pompiers ont fait 301 inspections dans les forêts et dressé 50 contraventions, indique ITAR-TASS. 

1 417 postes fixes et mobiles ont été créés pour surveiller les forêts. Des pare-feu d'une longueur totale de 12 kilomètres ont été creusés autour des localités. Depuis le début de la saison des feux de cette année, ils ont entouré un territoire total de 18 337 kilomètres carrés. Ainsi, « il n'y a pas de menace de propagation du feu vers les localités », assurent les pompiers. 

Source: french.ruvr.ru 

USA 

Un incendie parcourt 500 ha dans le Nord du Nouveau Mexique 

500 ha de forêt ont été brûlés par un incendie dans le Nord de l'Etat du Nouveau Mexique et menace la station de sport d'hiver de Sipapu. Les résidents situés aux abords de la station de ski ont été incités a évacuer leur domicile. 

Le feu aurait été déclenché par une chute d'arbre sur une ligne a haute tension. 

Des pompiers aidés par des moyens de lutte aérien (5 bombardiers d'eau et 4 hélicoptères) ont été mobilisés pour lutter contre les flammes. 

Source : AP 



Canada 

Important feu de forêt dans le Nord-Est de la Colombie-Britannique. 

Un vaste incendie de forêt, vraisemblablement déclenché par la foudre, a déjà parcouru 2400 ha de végétation dans le N-E de la province canadienne de la Colombie-Britannique (Ouest du pays). Le sinistre touche le secteur de Tisigar Lake et progresse rapidement à la faveur de vents soutenus. 

Aucun établissement humain n'est menacé. Néanmoins, une section de l'autoroute 37 a dû être fermé dans les deux sens à 25 km au nord de Good Hope Lake. 

Des dizaines de pompiers aidés par des hélicoptères sont mobilisés pour lutter contre les flammes. 

Il s'agit du plus important incendie de l'année dans cette province. 

L'incendie de forêt dans le nord de la Saskatchewan prend de l'ampleur 

Des responsables environnementaux affirment que le brasier, près de Wollaston Lake et de la réserve de Hatchet Lake, couvre désormais une zone de 40 kilomètres carrés, comparativement à cinq kilomètres carrés mercredi matin. 

Steve Roberts, directeur exécutif de la gestion des incendies de forêt en Saskatchewan, indique cependant que le feu se propage vers l'est, à l'écart des municipalités. 

L'incendie est toujours actif en bordure de la ville, où les équipes de secours se sont installées pour combattre les flammes. 

Wollaston Lake se trouve à environ 840 kilomètres au nord de Saskatoon, et n'est accessible que par la voie des airs à cette période de l'année. 

La plupart des 1200 personnes qui résident dans la région ont été évacuées par avion, bien qu'une poignée d'entre elles soient restées sur place pour participer à la lutte contre l'incendie. 



Pays bas 

Un violent incendie ravage actuellement la réserve naturelle de Aamsveen, près de Enschede (est des Pays-Bas), a indiqué vendredi une porte-parole des pompiers de Twente. La réserve naturelle couvre 1.000 hectares. Différents foyers sont recensés sur une superficie d'environ 3 hectares. 

La réserve naturelle se trouve dans la région frontalière avec l'Allemagne. Les services de secours de tous les environs, dont des collègues allemands, ont été appelés en renfort, précise la porte-parole. 

Le feu est difficile à maîtriser en raison des vents violents, de la sécheresse et du terrain difficilement carrossable. Le feu se propagerait en direction d'une zone boisée. Un camping des environs a été évacué par précaution. D'après les pompiers, la majeure partie du sinistre se déroule sur le territoire allemand. 

Les habitants de Enschede ne subissent aucune gêne à cause des fumées, selon la porte-parole. "Il est conseillé de ne pas se rendre dans la réserve naturelle, mais cela me paraît évident." 

Source: belga 



Belgique 

Cette semaine en belgique c'est 600 hectares qui sont partis en fumée dans la réserve naturelle de Kalmthout 

Une trentaine de pompiers sont toujours à pied d'oeuvre pour arroser des feux couvants encore de-ci de-là. Ils surveilleront la réserve naturelle pendant tout le week end, avec l'appui de quatre policiers à cheval, pour éviter toute reprise du feu. Les camions-citernes de la protection civile resteront aussi sur place. 

France 

L'incendie qui a ravagé environ 90 hectares de forêt, mercredi à Soyaux (Charente), a été filmé à partir d'un hélicoptère. Les moindres détails de la vidéo seront étudiés par les enquêteurs. PHOTO DR/GENDARMERIE 

Mercredi après-midi, à Soyaux, les flammes ont dévasté environ 90 hectares de bois et de landes. Le feu était attisé par des vents tourbillonnants et les 150 sapeurs-pompiers engagés dans l'opération ont eu beaucoup de mal à circonscrire l'incendie, qu'il fallait combattre sur plusieurs fronts. 

Par chance, ils ont été guidés par un hélicoptère de la gendarmerie nationale, dont les observations ont facilité le travail de reconnaissance au sol. 

Cet hélicoptère était équipé d'une caméra. Son objectif a saisi toutes les images du sinistre, dont l'origine reste indéterminée. « Cette vidéo servira à l'enquête », explique le colonel Yann Trehin, le patron des gendarmes en Charente. 

Sous un vent changeant 

L'heure n'est pas aux hypothèses, encore moins aux conclusions, mais l'examen des premières images de la bande montre combien le feu était complexe, sous un vent qui a changé trois ou quatre fois de direction dans l'après-midi, tournant nord-sud, nord-est puis sud-ouest. 

Le front n'était pas uniforme et droit, mais "multilobé", un peu comme une feuille de chêne », explique le capitaine Francis Roumagnac, le spécialiste des feux de forêt chez les pompiers de Charente. L'image que nous publions ci-contre le montre bien. Elle est saisissante. 

Source : sudouest.fr
Commenter cet article

Archives

Articles récents