Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Découverte d'un sanctuaire dédié au Dieu de la mort Mictlantecuhtli à Tehuacan

Publié par wikistrike.com sur 5 Décembre 2013, 17:49pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

 

Découverte d'un sanctuaire dédié au Dieu de la mort Mictlantecuhtli à Tehuacan

  

Les archéologues de l'Institut National d'Anthropologie et d'Histoire (INAH) ont étudié un sanctuaire qui daterait de la moitié du quatorzième siècle. Situé à 20 mètres au sud du grand temple sur le site de Tehuacan à Puebla , au Mexique, il serait dédié àMictlantecuhtli ou dieu de la mort

Decouverte-d-un-sanctuaire-dedie-au-dieu-de-la-mort-Mict.jpg

 Niche du mur ouest. Temple des Crânes. Tehuacan, Pue. Photo INAH.

 

Nommés par les archéologues "Temple des Crânes", ses murs ouest et nord contiennent des niches dans lesquelles ont été trouvés deux crânes humains et huit fémurs (quatre dans chaque niche).

L'Archéologue Ramon Lopez Valenzuela, chef des fouilles à Tehuacan, précise que cette découverte a eu lieu au cours de la saison 2012, lorsqu'ils trouvèrent les restes d'un mur à un mètre au-dessous du niveau de l'ensemble de la place cérémonielle.
Les fouilles révélèrent plusieurs murs et marches. Deux des parois contenait les niches.

Les spécialistes de l'INAH estiment que cette découverte unique pourrait représenter une dédicace au dieu de la mort, Mictlantecuhtli.


La culture Popoloca.

Lopez Valenzuela a ajouté que ces découvertes aideront à mieux comprendre la culture Popoloca, qui a été citée pour la première fois en 1905 par Nicolas Leon.

Bien que seulement 10 pour cent du site de Tehuacan a été exploré, l'archéologue estime qu'il est maintenant possible de présenter ce que l'on sait de cette culture grâce à l'assemblage cérémoniel qui a été découvert.

En 2011, au Grand Temple, une sculpture monumentale de la déesse Citlalicue ("la jupe d'étoiles"), déesse de la voie lactée, avait été localisée. La sculpture mesure 1,4 mètres de haut et pèse environ trois tonnes.
En outre, dans les palais d'élite habité par les dignitaires popoloca, les archéologues ont découvert une grande quantité de figurines d'argile, assises les bras croisés, et représentant Xipe Totec , Xochiquétzal , Xochipilli et Quetzalcoatl , chacune identifiée par leurs attributs et couleurs. 


Le Seigneur de la Mort.

L'hypothèse que le temple récemment découvert ait été consacré au dieu de la mort est principalement due à l'un des crânes portant des traces de peinture rouge sur sa bouche, ce qui indique qu'il pourrait être une personnification de Mictlantecuhtli.

La plaque 56 du Codex Borgia le dépeint avec une langue rouge.

Cependant, sur le haut du temple les archéologues ont également trouvé deux têtes en céramique qui semblent être des effigies du Seigneur de la Mort.
Et plus de 300 morceaux de restes humains ont été récupérés sur le site indiquant que des sacrifices y ont été effectués.

Selon Ramon Lopez Valenzuela le temple a été trouvé à une étape précédent la phase finale de la construction de Tehuacan dans le milieu du XIVe siècle, lorsque tout a été interrompu par la conquête des Aztèques en 1456: "en soumettant les Popolocas les gens ont été forcés de quitter cette ville et d'occuper les basses terres, de sorte que la troisième étape de construction du Grand Temple est restée inachevée".

Source

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents