Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Depuis le 1er juillet, la police peut tirer à balles réelles sur les manifestants en France

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 11 Juillet 2011, 20:49pm

Catégories : #Politique intérieure

Pourquoi une arme de guerre ?

mauser66.jpg (11385 bytes)

  
   
JORF n°0151 du 1 juillet 2011 page 11269
texte n° 17


DECRET
Décret n° 2011-795 du 30 juin 2011 relatif aux armes à feu susceptibles d'être utilisées pour le maintien de l'ordre public

NOR: IOCJ1113072D


Publics concernés : représentants de l'Etat, militaires et fonctionnaires en charge des missions de maintien de l'ordre public.
Objet : liste des armes à feu susceptibles d'être utilisées, en fonction des situations, pour le maintien de l'ordre public.
Entrée en vigueur : immédiate.
Notice : le présent décret définit avec précision les caractéristiques techniques des armes à feu qui peuvent être utilisées par les forces de l'ordre pour le maintien de l'ordre public : en règle générale, seules les grenades lacrymogènes et leurs lanceurs sont autorisés. Le décret définit également les caractéristiques des armes à feu qui peuvent être utilisées dans les situations prévues au quatrième alinéa de l'article 431-3 du code pénal (lorsque des violences ou voies de fait sont exercées contre la force publique ou lorsque cette dernière est dans l'impossibilité de défendre autrement le terrain qu'elle occupe).
Références : le décret peut être consulté sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).
Le Premier ministre,
Sur le rapport du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration,
Vu le code pénal, notamment ses articles 431-3, R. 431-1 à R. 431-5 ;
Vu le code de la défense, notamment son article R. 3225-6 et ses articles D. 1321-6 à D. 1321-10 ;
Vu le décret n° 95-589 du 6 mai 1995 modifié relatif à l'application du décret du 18 avril 1939 fixant le régime des matériels de guerre, armes et munitions ;
Vu l'arrêté du 30 avril 2001 relatif au classement de certaines armes et munitions en application du B de l'article 2 et de l'article 5 (a) du décret n° 95-589 du 6 mai 1995 modifié relatif à l'application du décret du 18 avril 1939 fixant le régime des matériels de guerre, armes et munitions,
Décrète :


Les armes à feu susceptibles d'être utilisées par les représentants de la force publique pour le maintien de l'ordre public en application du IV de l'article R. 431-3 du code pénal sont les suivantes :


APPELLATION

CLASSIFICATION

Grenade GLI F4
Grenade lacrymogène instantanée


Grenade OF F1

Article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé
catégorie 1, paragraphe 9 b


Grenade instantanée


Lanceurs de grenades de 56 mm
et leurs munitions

Classés en 4e catégorie par l'arrêté du ministre de la défense pris en application du paragraphe 2 du II du B de l'article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé

Lanceurs de grenade de 40 mm
et leurs munitions

Article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé
catégorie 1, paragraphe 9 b

Grenade à main de désencerclement

Article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé
catégorie 1, paragraphe 9 b

 


Les armes à feu susceptibles d'être utilisées par les représentants de la force publique pour le maintien de l'ordre public en application du V de l'article R. 431-3 du code pénal sont celles prévues à l'article précédent ainsi que celles énumérées ci-après :


APPELLATION

CLASSIFICATION

Projectiles non métalliques tirés
par les lanceurs de grenade de 56 mm

Classés en 4e catégorie par l'arrêté du ministre de la défense pris en application du paragraphe 2 du II du B de l'article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé

Lanceurs de grenades et de balles de défense
de 40 × 46 mm et leurs munitions

Article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé
catégorie 1, paragraphe 9 b

Lanceurs de balles de défense
de 44 mm et leurs munitions

Classés en 4e catégorie par l'arrêté du ministre de la défense pris en application du paragraphe 2 du II du B de l'article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé

 


En application du V de l'article R. 431-3 du code pénal, outre les armes à feu prévues à l'article précédent, est susceptible d'être utilisée pour le maintien de l'ordre public, à titre de riposte en cas d'ouverture du feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après :


APPELLATION

CLASSIFICATION

Fusil à répétition de précision de calibre 7,62 × 51 mm et ses munitions

Article 2 du décret du 6 mai 1995 susvisé
catégorie 1, paragraphe 2

 


Le ministre de la défense et des anciens combattants et le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


Fait le 30 juin 2011.


François Fillon


Par le Premier ministre :


Le ministre de l'intérieur,
de l'outre-mer, des collectivités territoriales
et de l'immigration,
Claude Guéant
Le ministre de la défense
et des anciens combattants,
Gérard Longuet

 

----------------------------------------------------------

 

Médiapart s'interroge

 

Rappels : le fusil de calibre 7,62 est une arme de guerre ! La gendarmerie dépend maintenant du Ministère de l'Intérieur.

.
Questions :

Pourquoi le gouvernement se donne-t-il aujourd'hui le droit de tirer à balles réelles sur les citoyens qui manifestent ?

Pourquoi un tel arrêté maintenant ?

La Nation est-elle en péril, en guerre civile ?.


Ou bien les gouvernants et autres "dilapideurs" prévoient-ils après d'autres pays d'Europe, la "faillite" (comme ils disent ) de la France, et craignent-ils des révoltes sociales, des émeutes ?

Ne voient-ils pas trop de pays où les citoyens se révoltent contre un pouvoir abusif ?

Ne voient-ils pas, en France même, trop de citoyens en rupture avec un système qu'ils cherchent à maintenir coûte que coûte et qui est en train de s'effondrer?

En tous cas, un tel arrêté mériterait, pour le moins, une question au gouvernement ( ce qui ne semble pas avoir été la cas), et le lancement d'une pétition réclamant son abrogation immédiate !

 

Médiapart

Commenter cet article

Nique tout 26/08/2011 09:47



Aux armes citoyens !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Un jour ça pètera c'est certain les gens en ont marres



Bourel 17/08/2011 23:14



Lire l'article du Monde "Tirs à balles réelles sur les manifestant : l'histoire d'une rumeur"


http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/08/17/tirs-a-balles-reelles-sur-les-manifestants-l-histoire-d-une-rumeur_1560367_3224.html#xtor=RSS-3208


Un internaute avant moi avait déjà relevé que c'était juste en cas de tir à balles réelles contre les forces de l'ordre, mais l'article n'a pas été modifié pour autant... par manque de courage
d'admettre qu'on a fait une bourde ?



tiso 07/08/2011 13:54



fillon  n'est qu'un assassin , un inconscient, on se souviendra de lui lors des grandes tribulations, et ce ne sont pas les rothschild qui l'aideront, alors;



Martin 02/08/2011 03:15



Bonjour,


Votre article est edifiant. Coment pouvez vous ecrires de telles anneries. Il est ecrit "à titre de riposte en cas d'ouverture du feu sur les représentants de la force publique"; depuis quand les
manifestant ouvrent ils le feu sur les forces publiques? Il s agit de legitime defense. La legitime defense s appuis sur la riposte graduee. Par exemple, vous n allez pas utiliser une arme a feu
contre quelqu'un qui vous agresse avec un caillou.


Un autre point interessant est l arme de guerre. Les AK47 que nos cites adorent sont elles des armes de guerre ou pas? Les cites dependent elles de l armee?


La propagande est aussi une arme de guerre. Votre article verse dans la propagande. vous utilisez donc une arme de guerre. Avez vous une autorisation pour utiliser cette arme de guerre? Dependez
vous du ministere de la defense?


C est tres bien de donner des informations, mais de grace, cessez de les deformer et vous cesserez de vous ridiculiser



djankoff 31/07/2011 15:28



! "un tel arrêté mériterait au moins une question au gouv...." !



caravage 22/07/2011 11:59



Consternant, en effet, que les journalistes de Mediatpart ne sachent pas lire.



Stephane Grandin 22/07/2011 10:56



CONSTERNANT.



caravage 19/07/2011 18:43



Si on lit correctement, ce qui ne semble pas être le cas des anti-sarkozistes primaires sur beaucoup de sujets, on peut voir que cette loi définit les armes susceptibles d'être utilisées, mais,
contrairement à ce qui est écrit dans cet article, n'instaure pas un droit à tirer à balles réelles, droit qui existe depuis toujours.


C'est simplement que le MAS 40, qui commençait à vieillir, a été remplacé par des armes plus récentes. Le fait qu'il s'agisse d'une "arme de guerre" (1ere catégorie) ne veut pas dire qu'elle est
réservée à l'armée.



Freyja 19/07/2011 18:31



"Pourquoi le gourvernement se donne t'il aujourd'hui le droit de tirer à balles réelles sur les citoyens qui manifestent?" 


retournons la question, "pourquoi les citoyens qui manifestent peuvent se donner le droit de tirer à balles réelles sur les forces de polices?"


Parce que si on lit CORRECTEMENT ton article et qu'on ne prend pas les gens pour des cons, on lit : " à titre de riposte en cas d'ouverture du feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée
ci-après :"


A titre de riposte, au cas où tu n'aurais pas compris, ça veut dire s'il se font tirer dessus à
balle réelle. En gros, en cas de légitime défense. Les citoyens ont le droit, mais les flics n'ont plus les mêmes droits? Ils sont moins des Humains? Ils n'ont pas le droit de se défendre?
Pourquoi tu t'indignes?


Ce texte dit seulement que s'ils se font tirer dessus à balles réelles ils ont le droit de riposter!
Tu trouves ça normal toi que des mecs leurs tirent dessus et qu'ils n'aient pas le droit de répliquer? Toi tu trouverais normal de te faire tirer dessus, que quelqu'un mette ta vie en danger et
que tu n'ais pas le droit de lui tirer dessus à armes égales?


N'importe quoi cet esprit limité à crier au scandale et à l'anarchie en mode pseudo révolutionnaire
pour pas grand chose, la nation est en guerre civile à partir du moment où il y a des armes dans les rues, et manifestation, ce n'est pas forcément une manif anti CPE ou une manif FO, ça peut
aussi être ce qu'on a pu voir dans certaines cités où, je te le rappelle, des flics ont été blessés gravement avec de vrais balles et n'ont pas eu le droit de répliquer.


Bande de vieux parano atteinds... 



Caravage 19/07/2011 10:55



La police, même en maintien de l'ordre, a toujours eu le droit de tirer à balles réelles en cas de légitime défense. Il ne s'agit pas de tirer sur les manifestants lorque ceux-ci ne font pas
eux-même usage d'armes à feu.



Frédéric 18/07/2011 22:54



Médiapart, comme à son habitude, crie au complot et se pare des atours du justicier démocratique mais malheureusement n'expose que sa bêtise et son incapacité à comprendre un texte de loi...
Heureusement un avocat a écrit une explication de texte pour les cancres (non sans humour):

http://www.maitre-eolas.fr/post/2011/07/16/Pas-de-gilet-pare-balle-%C3%A0-la-prochaine-Gay-Pride

Je suis attristé que des cancres se permettent de lancer des rumeurs nées de leur incompétences et s'autoproclamment "journalistes", votre lecture du texte de loi est digne d'un chroniqueur de
Closer.



nobeline 18/07/2011 12:48



Pour une fois que l'Etat prend une "bonne" décision, ne nous en plaignons pas et évitons les questions.


 


Cela n'a pas empêché les "autres" de bruler tout ce qu'ils ont pu trouver le 14 juillet !!!



Jozef 18/07/2011 00:05



Le quatrième alinéa de l'article 431-3 du Code pénal indique bien :


Un attroupement peut être dissipé par la force publique après deux sommations de se disperser demeurées sans effet,
adressées par le préfet, le sous-préfet, le maire ou l'un de ses adjoints, tout officier de police judiciaire responsable de la sécurité publique, ou tout autre officier de police judiciaire,
porteurs des insignes de leur fonction.


 


Donc pas besoin que les forces de l'ordre soient menacées, il suffit que les manifestants refusent deux fois de s'en aller
!


Ce décret est donc en effet TRÈS GRAVE



Oufman 17/07/2011 14:54



TKT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



JFL 17/07/2011 10:41



Quel est le problème avec cette loi ?


Vous comptez canarder des représentant de la force publique et craignez de vous prendre une 7.62 dans le derrière ?



jm 16/07/2011 00:23



Ces armes sont utilisées depuis 2006 déjà... et uniquement en cas de riposte.
Vous croyez qu'avant ce décret un flic qui se fait tirer dessus n'avait pas le droit de riposter ??? ... Ils ont également des armes automatiques, des fusils à pompe etc... etc...

Ce décret est juste une officialisation, de modalités d'application... L'arme en question est le fusil de précision Tikka T3, comme ceux du gign et certaines unités d'élites.

"Le droit de tirer à balles réelles sur des émeutiers, lorsque que l'ordre public est menacé et en dernier recours...", cela date du Traité de Lisbonne...

Bref, beaucoup de bruit pour rien de nouveau... 2e article bidon que je lis sur ce site en 10 minutes... bravooo !

SI CET ARTICLE EST SIGNE MEDIAPART, OU EST LE LIEN, COMME TU LE FAIS POUR TOUS LES AUTRES ARTICLES ???  IL EST INTROUVABLE SUR MEDIAPART, C'EST DONC
BIDON  ???

D'ailleurs, la prochaine fois que tu souhaites te donner du crédit en faisant style tu cites Mediapart, apprends à l'écrire correctement...

ET VIVE L'ENFUMAGE....



muscarii 15/07/2011 21:29



Notons que décret n'a absolument pas été médiatisé... Et qu'il a été voté au début des vacances d'été... C'est la période la plus prisée en France pour voter des trucs aberrants.


 


"Lorsque des violences ou voies de fait sont exercées contre la force publique" : se défendre contre les agressions de la police contre les manifestants, donc ?


"ou lorsque cette dernière est dans l'impossibilité de défendre autrement le terrain qu'elle occupe" : à l'appréciation de qui ?


 


Bref, plutôt d'accord avec Mediapart : il faut demander des comptes au gouvernement au sujet de ce décret. Et par ailleurs effectivement, ledit décret serait vraiment parfait en cas de révolte
sociale...


 



Pierre 15/07/2011 20:38



Il faut apprendre à lire et à comprendre un texte avant d'écrire n'importe quoi. Les armes chambrées en 7.62 seront utilisées uniquement si les forces de l'ordre sont pris pour cible
par des manifestants utilisant des armes à feu. Il faut arrêter le délire qu'en France l'état fait tout contre le peuple Français. Il faut ouvrir les yeux et comprendre le monde !



Hivert 14/07/2011 20:31



Un nouveau chapitre dans "Suicide mode d'emploi" , la première ligne en manif offensive....



rn 13/07/2011 18:26



Je suis d'accord avec MajorBelenos, le titre de l'article est accrocheur alors que le décret est plus généraliste. Toutefois je suis aussi du même avis qu'Olizoane et Résistent : c'est la porte
ouverte à énormément d'abus.


Pour compléter cet article il manque la publication du Décret n° 2011-794 du 30 juin 2011 relatif à l'emploi de la force
pour le maintien de l'ordre public.


Et je m'interroge également sur le commentaire de la fin qui semblerait provenir de Médiapart. Sauf que rien d'équivalent ni rien sur le décret 795 sur le site de Médiapart. Ayant un doute j'ai
cherché si "mediapart" ne serait pas le pseudo d'un auteur d'article ed wikistrike, or il n'en est rien.


Du coup je serais très curieux de connaîte la source initiale de ce commentaire. Cela rendrait cet article un petit peu plus crédible.


Vu les tartuffes qui nous gouvernent et les gros problèmes qui se pointent à l'horizon je trouverais ça complètement idiot d'attiser des braises qui, à mon avis, n'ont pas besoin de cela. La
situation est déjà assez moche par elle-même pour en rajouter.



charly 13/07/2011 18:06



Je cite "à titre de riposte en cas d'ouverture du feu sur les représentants de la force publique" Donc SI ON LEUR TIRE DESSUS, donc en cas de légitime défense ... Ce qui
est normal ...



Joël 13/07/2011 16:57



J'entends bien, mais je cherche toujours la fin du recours à de tels moyens et je reste sur ma faim malgré tous vos efforts...

J'avais bien noté que le titre était racolleur, mais c'est bien aimable de me le rappeler... On ne sait jamais, je pourrais très bien être stupide après tout...



MajorBelenos 13/07/2011 15:51



Afin de répondre rapidement à Joël, mais surtout mettre le doigt sur une pratique trop usitée visant à biaiser les débats, le texte autour duquel nous parlons est bien, comme on peut le lire
:

"Décret n° 2011-795 du 30 juin 2011 relatif aux armes à feu susceptibles d'être utilisées pour le maintien de l'ordre public"

Il n'est donc pas uniquement relatif aux manifestations qui dérapent par le fait de casseurs ou autres trublions mais bel et bien à tout ce qui touche à la sécurité public. Les manifestants, au
sens strict du terme, c'est à dire ceux qui exercent normalement leur droit de manifester sans glisser dans le trouble de l'ordre public ne sont même pas concernés.

Le titre du post "Depuis le 1er juillet, la police peut tirer à balles réelles sur les manifestants en France" est donc accrocheur, mais c'est aussi un bel exemple de déviance
dans lequel certains participants plongent tristement, ces mêmes qui feront facilement l'article du "on ne nous dit pas tout".

On aurait pu aussi dire "depuis le 01/07 la police pourra désosser les enterrements de vie de garçon", "depuis juillet la police peut tuer les suporter du PSG" ou tout autre tournure certe plus
burlesque mais touchant tout autant des groupes de gens non directement touchés par le texte... évidement si ça part en "very bad trip" ou "hooligan", le cadre change vers le trouble de l'ordre
public et on peut en reparler mais en l'état...



Joël 13/07/2011 14:42



Il faut noter toutefois que si on peut manifester depuis longtemps, manifester est un droit fondamental plutôt récent... 1971 si je ne me trompe pas...



colporteur 13/07/2011 14:38



Il est vrai que les textes qui encadrent l'activité de police sont de plus en plus crus. Mais on sait bien que la doctrine policière française, dont une part date des massacres
d'ouvriers à Fourmies le 1er mai 1891, si elle prévoit de toujours laisser une voie de fuite aux manifestants, insiste sur "la proportionnalité de la riposte" n'a empêché ni la torture, ni
d'autres massacres de masse (dont celui de manifestants algériens, le 17 octobre 1961 à Paris).


 


Graduer la riposte, éviter le scandale que causent des morts trop voyants, cela reste un savoir faire français (cf les propositions à Ben Ali de Michèle Alliot Marie). ET la France progresse :
flash ball, tazer, etc. et progresse toujours : le prochain flash ball n'émettra pas de bruit de détonation, on verra tomber quelqu'un à ses côtés sans comprendre, sans savoir d'où ça vient...


Simplement, faudrait pas que l'attention justifiée portée à ces évolutions (être toujours mieux préparé à écraser une insurrection) détourne de l'ordinaire du maintien de l'ordre, quotidien et
banal.


Une lecture à ce sujet : Mais que fait la police ?


 



Joël 13/07/2011 14:24



Majorbélénos confond délinquants et criminels (car à Grenoble, il ne s'agissait pas d'une manifestation : arguments irrecevable) avec manifestants... Rappelons que le droit de manifester est un
droit constitutionnel et fait partie de l'exercice de la démocratie.


Evidemment, il est plus difficile de trouver un exemple de manifestant ayant tiré sur la police avec une arme...


La légitime défense devant être proportionnée selon le code pénal, il ne s'agit pas de bien-pensance à penser que donner des armes de guerre à des policiers lors d'une manifestation est une
abérration en plus d'un excellent moyen de faire bander les Texans et les électeurs du FN...


 



MajorBelenos 13/07/2011 14:08



Comme je m'y attendais en lisant l'article, pas mal de commentaire cris au scandale, à la machination des puissants, à l'alliénation du peuple...


Nul besoin de textes de lois pour user d'armes à feu, disperser des manifestations, introduire de faux casseurs ou plus généralement nous la mettre profond...


Non, les textes sont là desormais pour qu'il existe un cadre qui se veut précis pour tout... même défendre sa vie ou protéger celle des autres. Chaque fois qu'il se passe un truc quelconque on
trouve toujours des "bien pensant" pour protéger les criminels ou fauteurs de troubles au cri de "l'état n'avait pas le droit".


L'an passé à Grenoble, un truand se fait descendre lors d'un échange de coups de feu avec la police... il a joué, il a perdu. S'en est suivi une petite insurection de gens voulant le venger, les
représentants de l'état, police mais aussi pompiers se sont fait tirés dessus. Les journaux télé nous ont balancés toutes sortes d'images "ambiance lybie" pour reprendre un comparatif idiot
utilisé dans un autre commentaire... la guerre.


Et bien même là, on pouvait trouver sur Internet des gens bien pensant trouvant allucinant qu'un type se soit fait descendre par un policier, appelant à une enquête voire des sanctions contre
l'agent de l'ordre...


.../...


Après on peut toujours trouver des failles, à chaque texte nouveau son nouveau contournement, et c'est vrai pour tout, que ce soit ici l'usage d'une arme permettant au "méchant génie du mal
dirigeant le pays" de tous nous tuer en manigançant une fause émeute, ou tous les textes devant aider les démunis et dont certains se servent aussi pour palper des ronds dans les caisses sans
être vraiment dans le besoins. 


Mais bon, c'est dans notre nature à tous de chercher failles et petites bêtes...



Fred 13/07/2011 11:10



Le problème majeure est DESORMAIS observé au niveau Mondial : comme disait J. Perkins (si je ne me trompe pas), introduire quelques faux casseurs permets :


- de disperser une manifestation persistante, 


- de justifier des tirs (lacrimo ou balles...)


- de justifier des assauts, 


- de justifier des arrestations, 


- de justifier des crimes


- de justifier l'interdiction de manifester


 


De nombreuses vidéos l'ont d'ores et déjà prouvés. Certes cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas quelques fois de VRAIS casseurs.


Mais les gouvernements sont prompts à ratifier des lois sur des cas isolés...jamais analysés....probablement fabriqués.


La statégie du 9 septembre 2001 est DESORMAIS dupliquée à tous les niveaux.



sarah 13/07/2011 01:14



les voyous n'ont pas demandé l'autorisation pour tirer sur les policiers..


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/08/05/97001-20100805FILWWW00347-des-policiers-essuient-des-tirs-a-auxerre.php



Square 13/07/2011 00:11



C'est tout simplement ahurrissant !!! Comme le dit Médiapart, pourquoi maintenant ? Pour légitimer des crimes à venir ? J'en peux plus de cette soi-disante démocratie qui vire sans plier vers le
fascime primaire. Si le FN était au pouvoir, il ne ferait (peut-être- pas pire. J'ai honte d'être français !



Olizoane 12/07/2011 22:58



Il est indiqué que les forces du maintien de l'ordre pourront se servir de cette arme en cas d'attaque de ces forces par des armes à feu. Il suffira donc d'un infiltré à la solde du pouvoir qui
tire sur la police pour autoriser un bain de sang légal. Le problème reste que tous les jours des constats sont faits qui nous horrifient, mais que pouvons-nous maintenant ?



quasar 12/07/2011 22:19



 à titre de riposte en cas d'ouverture du feu sur les représentants de la force publique



Resistant 12/07/2011 10:02



Au fait, sympa l'engin.


Un fusil de sniper... Bizarre ça me fait penser à quelque chose... Lybie par exemple...



Resistant 12/07/2011 09:59



Certes Fredalton.


Mais le problème n'est pas vraiment là. Ce décret est tout simplement une porte ouverte à toutes sortes d'abus.


Pendant une manifestation, vas prouver qu'un flic à tirer sur un manifestant le premier et pas l'inverse... C'est impossible.


Et qui entre les deux a le plus de crédibilité ? Le flic bien sûr. C'est toujours comme ça.


Et comme le dit Mediapart, pourquoi un tel arrêté maintenant ? Une simple coincidence dirait un simple d'esprit...



fredalton 12/07/2011 00:27



"à titre de riposte en cas d'ouverture du feu sur les représentants de la force publique"


 


Si les manifestants ouvrent le feu contre les forces de l'ordre, cela me parait légitime... si ils tirent sur des manifestants sans armes, la ce n'est plus légitime....



Resistant 11/07/2011 23:29



Ca sent mauvais tout ça !


Y'a anguille sous roche comme on dit...


Et après on ose nous dire que l'on est encore en démocratie... Si ça ce n'est pas du foutage de gueule...


Et ces flics avec leurs cerveaux mono-neuronale là, ils ne peuvent plus réfléchir et penser par eux même ?! Ils ne voient pas que leur job ne consiste quasiment plus à protéger le peuple mais à
l'opprimer ?!


 



wikistrike.over-blog.com 11/07/2011 23:32



Nous venons de mettre la photo du bel objet



Archives

Articles récents