Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Derrière le mensonge, le vrai bilan économique d’Hugo Chávez

Publié par wikistrike.com sur 8 Mars 2013, 22:54pm

Catégories : #Economie

 

 

Derrière le mensonge, le vrai bilan économique d’Hugo Chávez 

 


 

 


chavez-et-maduro.jpg

Hugo Chavez et Nicolas Maduro

Source: Allain Jules

A force de regarder le monde dans ce schème unique, on se perd dans sa folie douce et ses miasmes hypocrites et mortifères. Puis, on est surpris de voir des pays tiers venir dépasser l’Occident, notamment ceux d’Asie. Les Etats-Unis, leur maître à penser, sont en quasi-récession, tandis que l’Asie est en plein boum. Que cache cette ignominie dans le lynchage abscons du Comandante Hugo Chávez Frías ? Une odeur nauséabonde, de la jalousie de voir un pays du sud vaincre les injustices, notamment, en matière de santé ou d’éducation. 

Un prisme unique et ridicule fait croire que l’économie, ce sont les profits des multinationales du CAC 40 et des autres bourses. L’économie est plurielle et par conséquent, il ne peut y avoir un seul regard, une seule approche. C’est d’ailleurs pour cette raison que les économistes autoproclamés de l’Occident se sont plantés depuis toujours. Il n’existe aucun canon économique.

Vincent Lapierre décrypte en dessous, le sens économique selon la révolution bolivarienne et/ou bolivariste. L’économie au service du peuple, et non l’inverse. Les résultats sont là. N’eût été ce fils de putain qu’est la cancer, l’homme allait être réélu sans discontinuer et, selon ses prévisons,,faire de son nouveau mandat, la matérialisation de sa politique économique. Ses successeurs s’en chargeront sans doute car, au peuple reconnaissant, Nicolas Maduro, devrait gagner, dans un mois, la présidentielle. Sinon, le peuple qui sort peu à peu des injustices de cette économie globalisée, pour ne pas dire imposée, se tirera une balle dans les jambes…

Hugo Rafael Chávez Frías, a été élu par le peuple, son peuple. Rien ne sert de tenter de tournebouler le cerveau des gens avertis. Les phrases pour faire croire que cet homme était un tyran sont ridicules. Lui, il n’a agressé aucun pays. Lui, il a tenu tête à ceux qui veulent gouverner le monde et rendre les peuples esclaves par le chômage, la dette, la faim et les guerres …

Voici le vrai bilan économique d’Hugo Chavez Frias :

 

Archives

Articles récents