Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Derrière le mensonge, le vrai bilan économique d’Hugo Chávez

Publié par wikistrike.com sur 8 Mars 2013, 21:54pm

Catégories : #Economie

 

 

Derrière le mensonge, le vrai bilan économique d’Hugo Chávez 

 


 

 


chavez-et-maduro.jpg

Hugo Chavez et Nicolas Maduro

Source: Allain Jules

A force de regarder le monde dans ce schème unique, on se perd dans sa folie douce et ses miasmes hypocrites et mortifères. Puis, on est surpris de voir des pays tiers venir dépasser l’Occident, notamment ceux d’Asie. Les Etats-Unis, leur maître à penser, sont en quasi-récession, tandis que l’Asie est en plein boum. Que cache cette ignominie dans le lynchage abscons du Comandante Hugo Chávez Frías ? Une odeur nauséabonde, de la jalousie de voir un pays du sud vaincre les injustices, notamment, en matière de santé ou d’éducation. 

Un prisme unique et ridicule fait croire que l’économie, ce sont les profits des multinationales du CAC 40 et des autres bourses. L’économie est plurielle et par conséquent, il ne peut y avoir un seul regard, une seule approche. C’est d’ailleurs pour cette raison que les économistes autoproclamés de l’Occident se sont plantés depuis toujours. Il n’existe aucun canon économique.

Vincent Lapierre décrypte en dessous, le sens économique selon la révolution bolivarienne et/ou bolivariste. L’économie au service du peuple, et non l’inverse. Les résultats sont là. N’eût été ce fils de putain qu’est la cancer, l’homme allait être réélu sans discontinuer et, selon ses prévisons,,faire de son nouveau mandat, la matérialisation de sa politique économique. Ses successeurs s’en chargeront sans doute car, au peuple reconnaissant, Nicolas Maduro, devrait gagner, dans un mois, la présidentielle. Sinon, le peuple qui sort peu à peu des injustices de cette économie globalisée, pour ne pas dire imposée, se tirera une balle dans les jambes…

Hugo Rafael Chávez Frías, a été élu par le peuple, son peuple. Rien ne sert de tenter de tournebouler le cerveau des gens avertis. Les phrases pour faire croire que cet homme était un tyran sont ridicules. Lui, il n’a agressé aucun pays. Lui, il a tenu tête à ceux qui veulent gouverner le monde et rendre les peuples esclaves par le chômage, la dette, la faim et les guerres …

Voici le vrai bilan économique d’Hugo Chavez Frias :

 

Commenter cet article

FreeDom 10/03/2013 22:06


VIVA Chavez !

Bruno 09/03/2013 15:33


Zarmagh , tes insultes sont ignobles et ton ignorance du sujet totale


La violence urbaine du Venezuela , c est la meme qu  en Colombie ou je vis , a Medellin


Cette violence est issue du paramilitarisme narcotraficant , l origine est justement a Medellin par le cartel de Medellin puis de Cali , elle etait delinquante du temps de Pablo Escobar puis a
ete utilise a des fins politiques .. par la CIA en sous main , armes contre drogues , Colombie Kosovo ou Afghanistan meme schema


Toutes les bandes criminelles sont dirigees par des paramilitaires soi disant demobilises  


le Venezuela est une route d exportation de cocaine surtout, marijuana et heroine , en provenance de Colombie et a destination de l Afrique , pour inonder le marche europeen .. des centaines de
tonnes . Le but est de creer le chaos, de destabiliser un pays pour empecher une revolution sociale ou la miner de l interieur .. trafic de drogue trafic d armes et des montagnes de fric qui
financent la terreur du neo liberalisme capitaliste , son  vrai visage de haine


En Colombie , nous sommes bien places pour connaitre le processus ..l archeveque de Medellin a publie un article ou il demonte tres bien ce processus et pose de bonnes questions sur qui fournit
les armes , d ou viennent elles etc..


Aucun journaleux d Europe ne remonte cette filiere colombienne .. on leur demande juste de proclamer que la violence de Caracas , c est la faute de Chavez, pour denigrer le processus
revolutionnaire socialiste democratique du continent .. ça fonctionne pour vous, la preuve , mais pas pour nous latinos parce qu on sait d ou vient cette violence et qui tire les ficelles


Ce n est pas Chavez qui est responsable de cette violence , sinon explique donc pourquoi nous avons la meme a Medellin ? Nous sommes les victimes pas les auteurs .. les victimes du bras arme du
capitalisme , qui ose se denommer comme democratie , diabolique dans ses mensonges mais les masques tombent en ce moment ...  l Amerique du Sud se reveillent et repond a la haine par l amour
, irreversible et imparable .. Venceremos a ce sens


saludos de mi Colombia querida , que Dieu vous accompagne

Arlette 09/03/2013 11:11


REPRISE car Accessibilité plus facile : Euh, pardon, celui-là plutôt :


http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gLcKRO0wwSg 


Une chaîne ISRAELIENNE en flagrant délit de manipulation sur CHAVEZ ! Et celui-là aussi : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ElCkAgUx7og




        
Voir ce beau documentaire sur CHAVEZ :






http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ElCkAgUx7og 



Commentaire n°4 posté par CVV aujourd'hui à 08h27

Guy Fawkes 09/03/2013 11:03


Video très intéressante et plus complète sur les révélations du bonhomme lors d'une interview avec Alex Jones: http://www.youtube.com/watch?v=1qYuX7yRBPo


Tout porte à croire que la mort de Chavez était non seulement prévue de longue date dans l'agenda mondialiste mais qu'il s'agit bien d'un assassinat déguisé.

Guy Fawkes 09/03/2013 10:59


Pour ceux qui se demandent encore si le cancer de Chavez était naturel ou provoqué, je vous invite à lire la courte biographie d'Aaron Russo sur
wikipédia:


(vous noterez qu'a peine 6 mois après avoir dénoncé ces complots, il meure lui même....d'un cancer de la vessie, tiens tiens, quelle coïncidence).


"En 2007, dans une interview de Alex Jones, il dénonce
le CFR, supporte
les théories du complot
à propos des attentats du 11 septembre 2001, et critique la guerre contre le terrorisme, ainsi qu'un « plan de domination mondial des banquiers », (les Rockefeller, etc.).


Il y raconte une discussion tenue entre Nicholas Rockefeller et lui-même, onze mois avant les attentats du 11 septembre 2001, expliquant entre autres les propos tenus par Nick Rockefeller : comment « un évènement allait se produire
[…] et comment à partir de cet évènement nous (lesÉtats-Unis) allions envahir l'Afghanistan, construire des pipelines pour amener le pétrole de la mer Caspienne, que nous allions envahir l'Irak pour prendre le contrôle du pétrole au Moyen-Orient et pouvoir nous implanter là-bas et intégrer cette région dans un nouvel ordre mondial et qu'ensuite nous irions nous
occuper de Chavez, au Venezuela ainsi que de l'Iran. Je me rappelle qu'il me disait qu'on verrait des soldats fouiller des grottes à la recherche des responsables, en Afghanistan, au Pakistan et dans toutes ces régions-là. Il y aurait alors une guerre contre le terrorisme où il n'y aurait pas de véritable ennemi. Tout cela ne
serait qu'une mystification. Ce serait une façon pour le gouvernement de contrôler les Américains ».


Nick Rockefeller lui aurait aussi affirmé que ses projets pour l'avenir étaient de réduire la population mondiale de moitié et de remplacer la monnaie de papier par des puces sous-cutanées où
seraient stockées toutes les informations personnelles de la personne. Tout ceci étant une manière détournée de contrôler ce que Nicholas Rockefeller a désigné comme les « serfs », les « esclaves »,
en parlant de la population mondiale.


Il évoque aussi l'émancipation des femmes comme étant une duperie. Ce mouvement n'aurait pour finalité rien d'autre que de doubler le nombre de contribuables et de demandeurs d'emploi, mais aussi
de réduire l'influence familiale sur chaque enfant, qui finira, par la présence restreinte des parents,

amusant, a suivre. 09/03/2013 10:41


Merci Messieurs.

CVV 09/03/2013 08:36


Euh, pardon, celui-là plutôt : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=gLcKRO0wwSg


Une
chaîne israélienne en flagrant délit de manipulation sur Chavez !

CVV 09/03/2013 08:31


Et celui-là aussi: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ElCkAgUx7og

CVV 09/03/2013 08:27


Voir ce beau documentaire sur Chavez: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ElCkAgUx7og

Grrrrr 09/03/2013 07:26


Ce que j'aime avec la réaction de Zarmagh, c'est qu'on voit de suite dans quel camp il se situe, ça fait l'économie d'une réflexion.


Dans la mesure où ce pays servait de base arrière aux services secrets US pour l'économie du narcotraffic, il faut être un débile profond pour croire que la population qui bénéficiait de cette
économie allait s'effacer du jour au lendemain, donc oui il y a encore beaucoup de meurtres mais il faut comparer ce chiffre aux années précédentes, chose que zarmagh a oublié de faire (oups).


Chavez, pour contrer cette économie très forte du narcotraffic (avec toute la corruption que ça engendre) a nationalisé le pétrole pour avoir une contre économie suffisament forte pour offrir le
choix à son peuple de gagner sa vie, certes de façon très humble mais "honnête" et il a partiellement gagné son pari. C'est là où des gens comme zarmagh interviennent en écartant du bras tous les
chiffres qui démontrent que ce pays était sur la bonne voie et si possible, en ne mettant en avant que ce qui peut nuire et si possible en oubliant l'essentiel. Ce manque d'intégrité est
forcément volontaire, je vous laisse tirer la conclusion qui s'impose.


Il est amusant de remarquer que plus la lutte contre le narcotraffic se fait forte dans les pays d'Amérique du Sud, moins l'économie US se porte bien et plus sa côte de popularité descend en
flèche.


 

Max 09/03/2013 05:07


 Penses-tu qu'une VRAI révolution ça ce fait qu'avec des gants blancs ? Penses-tu que la mafia n'est pas responsable d'une bonne partie de ces morts en plus d'être nombreux à en faire parti
? Les mafieux possèdent la majorité des médias et gonfler ces chiffres est à leur avantage pour discréditer/démoniser celui qui essaie de sauver son peuple. Mais ils n'ont pas réussis à l'arrèter
car le peuple est majoritairement avec lui et ils vont continuer à créer un socialisme national/solide/durable/Christique.


Tu devrais être content pour eux ! à moins que l'émancipation de ce peuple te fasse perdre de l'argent et que tu te considère plus important qu'eux...
?


En constatant toutes les améliorations remarquables(financières/démocratiques/médicales/pédagogiques/culturels/etc) plus personne ne peut nier qu'il a accompli de grandes choses
et c'est ce qui compte vraiment. Ceux qui continueront de nier ces faits seront facilement démasqués.

zarmagh 09/03/2013 03:12


Pendant neuf ans, le gouvernement du président Hugo Chavez (alias le gros porc) avait refusé de communiquer des chiffres sur les homicides, essayant de dissimuler
ainsi l’explosion de l’insécurité au Venezuela. Le 1er mars, le ministère de l’Intérieur a diffusé finalement le nombre de meurtres commis en 2012
: 16 000, dont 92 % avec des armes à feu. Soit un taux de 55,2 homicides pour 100 000 habitants, qui placeraient le Venezuela au troisième rang mondial, après
le Honduras (85,5) et le Guatemala (59). Ces chiffres sont néanmoins contestés par des organisations non gouvernementales, reconnues pour leur travail sur l'insécurité. Selon l’Observatoire
vénézuélien de la violence (OVV), le nombre de meurtres en 2012 s’élèverait à 21 692, soit un taux de 73 homicides pour 100 000 habitants. Le Forum pénal
vénézuélien rejoint cette évaluation et parle de 70 homicides pour 100 000 habitants. Sous Hugo Chavez, le Venezuela serait donc devenu le deuxième pays le plus
meurtrier au monde, après le Honduras, qui détient le record.


La sécurité c'était pour lui et ses amis...


VENEZUELA

Archives

Articles récents