Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des chercheurs découvrent des molécules organiques inattendues dans une météorite

Publié par wikistrike.com sur 13 Septembre 2013, 16:54pm

Catégories : #Astronomie - Espace

Des chercheurs découvrent des molécules organiques inattendues dans une météorite

 

 

meteorite_credits_robert_beauford_university_of_arkansas_0.jpg

 

 

En analysant un fragment de météorite tombée en Australie en 2012, des biochimistes américains ont découvert des molécules organiques qui n'avaient jusqu'ici jamais été découvertes dans un corps de ce type. Cette découverte pourrait aider à mieux comprendre les mécanismes chimiques ayant présidé à l'apparition de la vie sur Terre.

C'est une hypothèse aujourd’hui considérée comme plausible : l'apparition de la vie sur Terre pourrait avoir été permise, ou tout au moins favorisée, par l'arrivée d’éléments chimiques contenus dans des corps célestes ayant heurté la Terre au cours de sa prime jeunesse. De ce fait, le recensement des molécules présentes dans les corps d’origine extraterrestre tels que les météorites est bien évidemment crucial, car il permet de forger des hypothèses sur la façon dont la vie serait apparue sur Terre.

Or, en analysant un fragment de Sutter's Mill, une météorite tombée en Californie le 22 avril 2012, des biochimistes américains ont découvert l'existence de molécules organiques qui n'avaient jusqu'ici jamais été découvertes dans une météorite. Les molécules ainsi découvertes sont des polyethers complexes (un polyether est une chaîne de macromolécules dotées de la fonction éther).

Une découverte importante, car elle suggère que le panel de molécules qui étaient présentes lorsque la vie a émergé sur Terre était plus étendu que ce qui était supposé jusqu’ici.

Un autre intérêt de la découverte réside dans la nature des molécules qui ont été découvertes. En effet, les scientifiques qui étudient l'origine de la vie considèrent généralement que les composés chimiques nécessaires pour la vie doivent d'abord avoir été « tenus » ensemble, un peu comme la membrane cellulaire retient en son sein les différents éléments de la cellule. Or, les polyethers complexes découverts dans cette météorite pourraient précisément avoir eu cette fonction.

Pour extraire ces molécules organiques, il est à noter que les scientifiques américains ont mis en place des conditions imitant les sources hydrothermales. En effet, les scientifiques pensent depuis longtemps que la vie a émergé sur Terre dans des conditions similaires.

 

La découverte fait l'objet d'un article publié le 9 septembre 2013 dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, sous le titre « Processing of meteoritic organic materials as a possible analog of early molecular evolution in planetary environments ».

 

Source

Commenter cet article

Laurent Franssen 14/09/2013 21:24


Wikistrike n'est qu'un perroquet.

Laurent Franssen 14/09/2013 20:52


Tellement innatendu que des évènements similaires ont déjà eu lieu plusieures fois sur les 40 dernières années.

Vous êtes vraiment des branquignoles... 

Ji 14/09/2013 02:43


Pourquoi toujours vouloir produire un scoop ? L'important est de véhiculer de l'information et de faire en sorte que celle-ci soit la plus exacte et précise possible. Je crois que Wikistrike y
est arrivé cette fois, et aussi dans la récente nouvelle sur Stonehenge, et quelques autres récentes. L'important est de produire des nouvelles épurées d'émotions et de toutes sortes de
subjectivités, par simple respect de l'intelligence humaine qui pourra alors se faire sa propre opinion.

Hetcobulus 13/09/2013 21:10


Ce n'est pas un scoop. Il faudrait préciser qu'il ne s'agit pas de traces de vie présents


dans la météorite mais de traces d'éléments entant dans la composition des corps


vivants, ce qui fait une différence.

Archives

Articles récents