Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des chercheurs testent un virus contagieux sur les bornes WiFi !

Publié par wikistrike.com sur 26 Février 2014, 21:43pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

 Des chercheurs testent un virus contagieux sur les bornes WiFi

 


000000037629.jpgDes chercheurs ont démontré que les réseaux WiFi peuvent être infectés par un virus informatique qui se propage aussi efficacement qu'un rhume chez les humains.

 

Une équipe de scientifiques de l'Université de Liverpool a travaillé sur un virus, appelé « Chameleon », qui a la particularité de se propager très rapidement dans les maisons et les entreprises à travers les points d'accès WiFi. Pour les scientifiques, « la vitesse de propagation est similaire à celle d'un rhume chez les humains ».

 


Dans leur simulation d'attaque, ils ont pu constater que le virus était capable d'éviter la détection et pouvait identifier les bornes sur lesquelles l'accès WiFI est moins protégé par du chiffrement et des mots de passe. L'attaque s'est déroulée entre Belfast et Londres et les scientifiques ont constaté « que Chameleon s'est comporté comme un virus aérien qui voyage à travers le réseau WiFi via les points d'accès auxquels se connectent les personnes chez elles et dans les entreprises ». La propagation est plus rapide dans les zones denses car elles disposent de point d'accès plus proches les uns des autres (dans un rayon compris entre 10 à 50 mètres).

Une attaque sur les réseaux WiFi est possible

Alan Marshall, professeur de sécurité réseau à l'Université de Liverpool, a déclaré : « Quand Chameleon attaque un point d'accès, cela n'affecte pas son fonctionnement, mais il est en mesure de recueillir et de communiquer les identifiants de tous les autres utilisateurs connectés. Le virus va ensuite demander une connexion à d'autres points d'accès WiFi et les infecter ». Par ailleurs, l'universitaire ajoute, « Chameleon a pu éviter les détections des systèmes antivirus qui se focalisent sur Internet et les ordinateurs, car il est uniquement présent sur le réseau WiFi. Si les points d'accès sont suffisamment chiffrés et protégés, le virus se déplace simplement en trouvant des bornes moins protégées comme dans les hotspots publics des cafés et des aéroports ». 

Le professeur Marshall continue en soulignant que « les connexions WiFi sont de plus en plus une cible pour les cybercriminels, car les failles de sécurité sont bien documentées ce qui rend la lutte contre les virus plus difficile ». Or, il constate que « pendant longtemps, on a supposé qu'il n'était pas possible de développer un virus qui pourrait attaquer les réseaux WiFi, mais nous avons démontré le contraire et que cela peut se propager rapidement ». Dans ce tableau noir, une lueur d'espoir, « l'ensembles des données que nous avons récoltées lors de cette simulation va permettre d'adopter des techniques pour identifier ce type d'attaques », conclut le professeur.

 

 

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-un-virus-experimental-se-propage-en-infectant-les-reseaux-wifi-56698.html

Commenter cet article

root 27/02/2014 12:28


les réseaux informatiques propages des virus c'est pas nouveau le wifi n'étant qu'un réseau de plus (même s'il est sans fil) il est normal qu'il puisse en propager aussi tout dépend de la
capacité du virus à le faire donc à son code.


SVP wiki vous pouvez bloquer les postes du troll qui poste des images (dont il na aucun accord copyright pour le faire je suis sur.)

horus 27/02/2014 09:20


































































































































































































































































































































































































































































Archives

Articles récents