Bientôt on leur coupera une main, déjà que l'école nous coupe le cerveau...

 

1571412_3_5144_l-ecole-est-obligatoire-les-livres-sont.jpgDes collégiens de Saint-Herblain, près de Nantes, ont été privés de manuels scolaires à la rentrée en raison d'impayés de cantine, une "maladresse" qu'a regrettée l'inspection académique, a-t-on appris mardi 13 septembre de sources concordantes.

 

"Le jour de la rentrée, mon fils de 15 ans est revenu en disant : 'Maman, c'est la honte de ma vie. A l'école, tout le monde a reçu les manuels, mais la prof les a repris à moi et un copain, en disant qu'il y a des choses que nos parents n'ont pas payées'", a raconté une mère d'élève, Agustina Toffano, confirmant une information d'Ouest-France.  Antonio Toffano, son mari, déclare à Ouest-France qu'il devait un peu plus de 20 euros à l'établissement scolaire de son fils depuis l'année précédente, une somme qu'il avait oublié de régler  alors qu'il était en traitement contre une leucémie. La famille a alerté l'inspection académique.

Le directeur du collège Ernest-Renan, Philippe Milville a reconnu les faits mardi, précisant que, "d'habitude, on interpelle les parents par ce moyen le jour de la rentrée, et, le lendemain, les élèves ont leur livre. Là, la maladresse est que les livres n'ont pas été rendus".

"C'est une maladresse : il n'y a pas de lien entre une dette de cantine, ni même une dette pour des manuels abîmés, et la distribution de ces derniers", a indiqué l'inspecteur d'académie Bernard Javaudin. "L'école est obligatoire, les livres sont gratuits et doivent être  distribués à tous", a-t-il souligné, assurant être "immédiatement intervenu" après avoir  été saisi par la famille.

Source ; Le Monde

Tag(s) : #Politique internationale
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog