Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Tuerie de la famille al-Hilli: Des documents secrets protégés par des explosifs

Publié par wikistrike.com sur 10 Septembre 2012, 10:09am

Catégories : #Politique internationale

 

Des substances "potentiellement explosives" dans la maison des al-Hilli

 

Depuis le début de cette affaire, rien n'est cohérent:

1- La famille al-Hilli va en camping en France tandis qu'elle a largement les moyens d'aller à l'hôtel.

2- La fille âgée de 7 ans, sortie hier du coma, devait rentrer en classe le 1er septembre, comme tous les jeunes britanniques.

3- huit heures avant de découvrir cachée la petite fille âgée de 4 ans, ça fait beaucoup.

4- Un cycliste qui passait par là assassiné (garde du corps en pleine ronde et premier assassiné ?).

5- Mr al-Hilli détient plusieurs comptes dans des paradis fiscaux où il reçoit l'argent en échange de livraisons technologiques à l'Iran ?

6- Comment se fait-il que WikiStrike soit au courant du travail de Mr al-Hilli depuis trois jours et que les médias rendent l'information publique qu'aujourd'hui ?

Lire notre article  

 

blague.jpgD'après nos informations, des explosifs protègent des documents officiels dans la maison des al-Hilli, en rapport avec le travail du père de famille, ingénieur dans les microsatellites et ancien chercheur nucléaire. Ci-dessous la version épurée de France-Info.

Preuver est que nous parlons de déminage par l'armée, que la police possèdent exceptionnellement des armes.   

 

Ce matin, la zone où se trouve la maison britannique des al-Hilli, tués en Haute-Savoie, a été évacuée. Une équipe d'artificiers et un camion de démineurs sont arrivés sur place.

Les voisins ont été évacués lundi matin © Reuters Olivia Harris

Le cordon de sécurité qui encerclait la maison des al-Hilli en Angleterre a été étendu aux maisons voisines ce matin. La police britannique perquisitionne depuis trois jours la demeure de la famille tuée en Haute-Savoie, et ce lundi, elle a fait évacuer les abords du domicile. D'après les enquêteurs, des "substances potentiellement explosives" ont été retrouvées. Une équipe d'artificiers et un camion démineurs du Royal Logistics Corps se sont garés devant la maison.

L'enquête avance

Selon deux sources proches du dossier, l'enquête connaît des développement à Londres, notamment grâce aux perquisitions. En France aussi, les saisies opérées dans la caravane de la famille ont permis de récupérer l'ordinateur portable du père. Le deuxième ordinateur saisi depuis le début de cette affaire.

Dimanche, la petite fille de 7 ans, Zainab, est sortie du coma. Elle a pu s'exprimer et s'est dite terrorisée. Pour les enquêteurs, cela veut dire qu'elle se souvient de ce qui s'est passé. Son témoignage sera capital. Il interviendra quand les médecins auront décidé que la fillette peut le supporter.

Source: France-Info
Commenter cet article

mila 10/09/2012 17:45


Tuerie de Chevaline : pas de substances dangereuses chez les Al-Hilli


10 septembre 2012 à 11:41 (Mis à jour: 15:45)




Arrivée de pompiers britanniques le 9 septembre 2012 au domicile de la famille al-Hilli à Claygate (AFP)





-


A


+


 





124









Tweeter


Envoyer


Abonnez-vousà partir de 1€





Actualisé Les environs du domicile de la famille de Britanniques avaient été évacués par précaution ce lundi.


L’enquête se poursuit de l’autre côté de la Manche, cinq jours après la mort d'une famille de vacanciers britanniques près d'Annecy. Les abords de la maison familiale des Al-Hilli à Claygate,
dans la grande banlieue sud-ouest de Londres, ont été évacués lundi matin après la découverte de substances présentées dans un premier temps, comme «potentiellement explosives» par une
source proche de l’enquête. Finalement, la police de Surrey a indiqué qu’il ne s’agissait pas de substances dangereuses.


«La police du Surrey peut confirmer que les éléments trouvés ce matin (10 septembre), à Oaken Lane, à Claygate, ne sont pas dangereux», écrit la police du Surrey dans un communiqué
diffusé sur son site internet.


Ces éléments suspects ont été découverts lundi matin quand la perquisition de la maison familial des al-Hilli, entamé samedi, a été «étendue au cabanon dans le jardin». Une équipe de
démineurs a été appelé «par mesure de précaution», écrit encore la police.


L'élargissement du cordon de sécurité, mis en place au départ autour de la maison de Claygate avant d'être étendu aux maisons voisines, «a maintenant été levé et les habitants qui ont été
évacués peuvent désormais retourner chez eux», selon la même source.


Un cordon de sécurité demeure autour de la maison située à une quarantaine de kilomètres au sud de Londres, tandis que la perquisition se poursuit, ajoute encore la police du Surrey.


Des artificiers britanniques dans un camion de déminage s'étaient rendus sur les lieux lundi matin. Il s’agit d’une procédure de «levée de doute», avait alors expliqué une source
proche de l’enquête.


Le camion des démineurs arrivés lundi matin a quitté les lieux peu après midi, et le périmètre de sécurité qui avait été installé et élargi aux maisons voisines du domicile des Al-Hilli a
également été levé, permettant aux journalistes de revenir se poster devant la maison cossue située dans le Surrey, à une quarantaine de kilomètres au sud de Londres.


Une seule arme utilisée


D'autre part, une sourxce proche de l'enquête a indiqué qu'une seule arme a été utilisée dans la tuerie de Chevalinee. Près de 25 douilles avaient été retrouvées sur la scène du massacre, d’une
«sauvagerie inouïe» selon le procureur d’Annecy Eric Maillaud.


L’arme utilisée est un pistolet automatique de calibre 7,65 mm, un calibre moyen considéré comme ancien par des experts et ne correspondant pas à des armes modernes. Le grand nombre de douilles
laissait ouvertes l’hypothèse de plusieurs tireurs et celle d’un tireur ayant rechargé son arme.


Cette conclusion résulte des premiers examens balistiques, réalisés au microscope, et qui doivent encore être approfondis et formellement confirmés.


Trois membres d’une famille britannique, qui résidait dans un camping voisin, avaient été exécutés : il s’agissait du père de famille Saad al-Hilli, 50 ans, de son épouse Iqbal et de la
grand-mère maternelle. La fille aînée, âgée de sept ans, avait été grièvement blessée. La cadette, quatre ans, avait été retrouvée physiquement indemne, dissimulée dans la voiture. Un cycliste
français, sans doute témoin de la scène, avait également été tué.


Zeena, la plus jeune des fillettes du couple, indemne mais traumatisée, a regagné le Royaume-Uni dimanche, après avoir été entendue à deux reprises en France sans être en mesure de fournir
d'éléments déterminants. Elle réside en un lieu tenu secret pour d'évidentes raisons de sécurité.


Zainab, 7 ans, blessée par balle à l'épaule et violemment frappée à la tête, est sortie dimanche du coma artificiel où les médecins l’avaient plongée. Mais ce témoin essentiel et a priori
unique, toujours sous sédatifs, n’a pu être immédiatement entendu.


(AFP)

FR 10/09/2012 16:43


L'essentiel est que nous soyons tous concernés par ce qui déroule autour de nous et que nous n'écartions pas ce nous lisons ou entendons d'un revers de manche. Je veux dire que nous devons tous
participer à ce qui se passe sur ce monde, il en va de notre survie spirituelle, car la survie intellectuelle est plus facile à justifier et surtout à assumer.


Merci d'avoir pris la peine de me lire Mr Freedom, je vous en sais gré!

Laurent_franssen 10/09/2012 16:32


Merci Liberté pour votre premier post .

Pas besoin de vous battre les gars,
ici on est tous sur la même planète.

Wiki publie en mode " fast & furious " je dirais,
alors que les merdias et aussi le mainstream doivent prendre des pincettes quand a ce qu'il peuvent dire/doivent dire et ce qu'ils savent.

Liberté 10/09/2012 16:24


@FR

Je lis les deux presses, et ne me gène pas pour commenter tous les avis, qu'ils divergent ou non. Là est mon droit, et une manière de se faire une opinion en conscience.

On ne peux combattre un mal qu'en ne connaissant ses conséquences. 

FR 10/09/2012 16:20


Il faut bien que Wikistrike se renseigne non? Ils ont le droit de citer France Info, ce n'est pas interdit. Au moins ils ne se réfèrent pas à l'agence syrienne des droits de l'homme comme la
plupart des merdias francophones.... et puis de toute façon Wikistrike ne faisait que des commentaires, et donnait son avis point à la ligne, contrairement à votre chère presse française qui elle
ne se gène pas pour raconter n'importe quoi du matin au soir sur n'importe quel sujet, la Syrie étant tout de même le comble de la désinformation   , même la presse allemande est bien plus
honnête sur la Syrie.

Liberté 10/09/2012 15:11


@FR

Wikistrike n'aime tellement pas les "merdia" et s'en démarque tant que la source de la seconde partie de l'article est... France-Info (un "merdia" non ?)

La critique est le début de la recherche de la vérité... dans un sens comme dans l'autre.

Amicalement 

FR 10/09/2012 15:03


Si les articles publiés par W vous dérangent, allez donc lire la presse alignée et outrageusement subventionnée.


Au moins Wikistrike pose des questions alors que les merdias  n'en posent pas! Les merdias alignés nous bassinent par exemple avec la Syrie depuis des mois sans savoir s'ils leurs infos sont
vraies alors merci d'arrêter de critiquer non stop Wikistrike

Liberté 10/09/2012 12:42


 


1- La famille al-Hilli va en camping en France tandis qu'elle a largement les moyens d'aller à l'hôtel.Le camping c'est réservé aux pauvres ? ha bon ?


2- La fille âgée de 7 ans, sortie hier du coma, devait rentrer en classe le 1er septembre, comme tous les jeunes britanniques.Une petite recherche et vous verrez que le
nombre d'enfant qui loupent la rentrée en France (et dans le monde) pour pouvoir rester en vacance un peu plus longtemps avec leurs parents est très importante. Rien d'étrange la dedans.


3- huit heures avant de découvrir cachée la petite fille âgée de 4 ans, ça fait beaucoup.j'admet, surtout qu'un hélicoptère équipée d'une caméra thermique avait
survolé le site, sans rien trouver, mais maintenant, quid de l'intérêt de laisser la petite comme ça pendant 8h ?


4- Un cycliste qui passait par là assassiné (garde du corps en pleine ronde et premier assassiné ?).Ou simple touriste, au mauvais endroit, au mauvais moment.
Maintenant que ce soit l'ellimination d'un témoin gênant ou d'un "garde du corps" dans les 2 cas, il y a quelque chose d'étrange


5- Mr al-Hilli détient plusieurs comptes dans des paradis fiscaux où il reçoit l'argent en échange de livraisons technologiques à l'Iran ?La il y a un vrai problème.
Si les comptes et les provenances restent encodes floues, il est indéniable qu'il y a un rapport entre ses activités et ce crime.


6- Comment se fait-il que WikiStrike soit au courant du travail de Mr al-Hilli depuis trois jours et que les médias rendent l'information publique qu'aujourd'hui
?Parceque Wikistrike a pour habitude de lâcher des infos brut sans les vérifier (le jour même des meutres, une petite recherche sur Google, donc à la porté de tous mais avec un
risque important d'erreurs, permettait d'avoir ce genre infos.
Parfois ça marche (comme dans ce cas précis), parfois ça foire lamentablement (voir l'article Wikistrike sur Sarko et ses bombes
nucléaires en 2007/2008. Toujours pas de preuves, pire, l'article vient de partir de la une)
Mieux vaut vérifier ses sources, ses infos, avant de les lâcher, surtout dans une affaire comme celle-ci.


 

Archives

Articles récents