Des grillons pour remplacer le steak

 

insecte-mignon.jpgNAMUR/GEMBLOUX – Autre projet innovant instruit par la session 2011-2012 du NEC, celui d’une ferme d’élevage d’insectes. Pour remplacer la viande.

À la base de ce projet, une ingénieur agronome de la Faculté de Gembloux. Maïté Mercier est partie d’un constat simple : la population mondiale augmentant, il va devenir de plus en plus difficile de produire de la viande à un coût acceptable pour satisfaire la demande croissante en protéines. D’où l’idée de développer une alternative, au travers d’une ferme d’élevage d’insectes. Son choix s’est porté sur le grillon, une espèce indigène, qui présente l’avantage d’être apprécié gustativement pour son petit goût de noisette. Son intention est de réduire les grillons en poudre puis d’amalgamer les protéines sous forme de steak, à la façon des steaks de soja.

Tout reste encore à faire, à commencer par adapter la législation européenne et convaincre l’Afsca. La dernière étape consistera à vaincre les réticences culturelles des consommateurs. Maïté se donne deux ans pour y arriver.

« Ma participation au NEC m’a permis de bien rassembler mes idées. En particulier, appliquer un business model canvas a été très instructif pour mon projet. »

Source: lavenir.net

Tag(s) : #Social - Société
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog