Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des habitants de la région de Fukushima créent leur propre carte de la radioactivité

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 2 Octobre 2011, 07:10am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Des habitants de la région de Fukushima créent leur propre carte de la radioactivité


carte_radioactivite_Fukushima.jpg

 

Suite à la catastrophe de Fukushima Kangei vous a à deux reprises donné les adresse de cartes censées représenter les zones du Japon touchées par la radioactivité (voir cette première carte publiée en mars et cette seconde carte publiée en juillet). Le défaut de ces cartes, comme d'autres publiées, est d'être assez approximatives. On a même soupçonné les autorités japonaises de délibérément minimiser l'ampleur de la radioactivité.

C'est pourquoi on ne peut que se réjouir de l'initiative d'habitants de la région de Fukushima qui ont crée et publié leur propre carte des zones touchées par la radioactivité. Cette initiative fait partie de tout un ensemble d'autres initiatives prises au Japon, un activisme citoyen qui palie l'enlisement politique.

Débuts juillet, des résidents du quartier de Ota dans la ville de Minamisoma avaient en effet créé un conseil dont le but était de mesurer les niveaux de radioactivité de leur région et de procéder à la décontamination.

D'après Kisao Watanabe, président de ce conseil  : "Nousne pouvons pascontinueràne compterquesurlegouvernement. Nous avons décidé de faire par nous-mêmes ce que nous pouvons, en espérant retourner à une vie normale dés que possible".

Des experts en nucléaire ont appris aux membres du conseil comment utiliser les appareils de mesures de la radioactivité - appareils qui avaient été achetés avec l'aide d'une subvention locale de 500 000 Yens- lesquels membres ont ensuite passé deux semaines du 13 au 30 juillet à inspecter différents endroits de leur région. A l'aide d'un GPS et de quatre instruments de mesure, ils ont mesuré la radioactivité sur un total de 470 emplacements.

Suite à ces mesures, ce conseil de citoyens a publié le 2 septembre une carte des niveaux de radioactivité sur les 470 emplacements, un emplacement tous les 200 mètres.

Cette carte est la plus à jour et la plus détaillée actuellement disponible, celle publiée parallèlement par le gouvernement ne montrant en effet les niveaux de radioactivité autour de Fukushima qu'à raison d'un emplacement tous les 500 mètres. La carte des membres du conseil de Ota est donc deux fois plus précise que celle des autorités.

Elle a été distribuée le 15 septembre à 1000 familles de la région. Qu'en est-il des niveaux de radioactivité mesurés ? D'après cette carte, les niveaux de radioactivité vont de 0,25 à 4,62 microsieverts mais, à l'exception de montagnes et de forêts situées à l'ouest de la région, la radioactivité est dans l'ensemble relativement peu élevée.

Autre initiative prise par ce conseil de citoyens : le 28 août, 90 d'entre eux ont procédé à la décontamination de 800 mètres de trottoir dans leur ville.

"C'est très triste" a déclaré Kisao Watanabe, évoquant le fait qu'après la catastrophe de Fukushima beaucoup d'écoles de la ville ont fermées et que beaucoup de familles avec enfants sont parties. "Tout ce que nous voulons est revenir à une vie normale. Nous avons compris que le gouvernement n'a jamais eu de plan de secours en cas d'accident nucléaire, ceci malgré la présence de 54 centrales nucléaires dans le pays", a-t-il ajouté, promettant de continuer le travail du conseil.

Une initiative citoyenne qui est à saluer mais on peut être un peu surpris que les zones où la radioactivité est la moins élevée soient des zones montagneuses et forestières donc peu habitées.

Source : Mainichi via kangei

Archives

Articles récents