Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des intérimaires roumains employés par Gad à Josselin

Publié par wikistrike.com sur 24 Octobre 2013, 06:41am

Catégories : #Economie

Des intérimaires roumains employés par Gad à Josselin


 

vlcsnap-2013-10-23-17h04m46s229.pngPendant que près de 900 salariés de Gad redoutent de perdre leur emplois à Lampaul-Guimiliau, Saint-Martin-des-Champs ou Saint-Nazaire, l'entreprise embauche des intérimaires roumains à Josselin, dans le Morbihan. Une tendance à l'emploi de main d'oeuvre étrangère, de plus en plus forte en France.

 A la sortie de l'abattoir, on les repère d'abord à la plaque d'immatriculation de leur voiture. Depuis une à deux semaines, 90 intérimaires roumains travaillent pour Gad à Josselin dans le Morbihan.

Une loi sur le détachement de travailleurs de l'UE

Le recours à une main d'oeuvre étrangère est rendue possible par une loi de 1996 sur le détachement de travailleurs d'un pays de l'Union européenne vers un autre, mais parfois les agences d'intérims étrangères ne respectent pas totalement le droit du travail.
Gad SAS à Josselin, emploie ainsi des intérimaires roumains, alors que le groupe est en train de se séparer de plusieurs de ses sites. Ceux de Lampaul-Guimiliau et Saint-Martin-des-Champs dans le Finistère, ainsi que celui de Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, avec près de 890 suppressions d'emplois.

La différence se fait sur les charges sociales

Ces travailleurs étrangers qui maîtrisent mal la langue, tentent de faire le moins de bruit possible dans le contexte social très tendu où se trouve actuellement l'abattoir morbihannais, qui a également et dans le même temps recruté 180 intérimaires français.
Recrutés par des agences d'intérim roumaines, ils disent gagner le même salaire que les ouvriers français. Les agences financent le transport et les logements. La différence se fait sur les charges sociales. Selon un représentant d'une agence d'intérim roumaine joint au téléphone : "Pour un euro de salaire versé, avec les charges patronales cela correspond à 1,8 euros en Roumanie, 2,1 en France".
Gad affirme de son côté  que ces salariés roumains lui coûtent le même prix que les Français.

 

Source: France3 Bretagne

Commenter cet article

meduze 25/10/2013 02:27


la petite touche d'humour cynique :


"Gad affirme de son côté  que ces salariés roumains lui coûtent
le même prix que les Français"


Mais bien sûr...

Stanislas Bauer 24/10/2013 18:51


Ah! Ah Ah ! Laissez moi rire ! 1,8 du brut imposable, oui, pas du net "poche" et un net de l'ordre de 500 euros, voire moins et parqués à ...par chambre dans des taudis, oui ! En fait, un salarié
roumain coûte en brut patronal de l'ordre de 500 à 1000 euros, contre 3 à 4000 pour un belge ! Il est temps que ça cesse:
http://democratie-nouvelle.skynetblogs.be/archive/2013/09/25/stop-a-la-traite-des-blancs-7935023.html

Ayer Esher Ayer 24/10/2013 11:53


Gad,
est le mâle est ,
ou bien c'est pas ça? 

lediazec 24/10/2013 08:55


Sur le sujet dans les cailloux du
jour !

Archives

Articles récents