Des migraines dues à une prise trop importante d’antimigraineux


m106591101carre-jpg.jpgVous en êtes à votre troisième cachet d'aspirine de la journée et le marteau-piqueur qui ravage l'intérieur de votre crâne ne semble toujours pas décidé à s'arrêter ? Votre migraine persistante n'est peut-être que la conséquence d'un excès de médicaments. C'est en tout cas ce qu'affirment des scientifiques de l'Institut britannique pour la santé et l'excellence clinique (NICE), dont les recherches sont analysées par le Guardian mercredi 19 septembre.

 

Selon l'Institut, plus d'un million de Britanniques pourraient souffrir de migraines persistantes dues à un excès d'antimigraineux. Une "overdose de médicaments" qui toucherait ainsi une personne sur cinquante au Royaume-Uni, selon le NICE.

 

D'après les chercheurs, la consommation quotidienne répétée et surdosée d'aspirine, de paracétamol ou d'ibuprofen pourrait en effet aggraver les symptômes. Parlant de "cercle vicieux", Martin Underwood, médecin et responsable du groupe de chercheurs, évoque ainsi le cas de patients qui subissent fréquemment des maux de tête dus au stress ou des migraines, et "qui rendent leur douleur encore plus virulente à force de consommer des médicaments, et en prennent encore davantage pour calmer cette douleur". 


Un risque existe également pour ceux qui prennent ces médicaments, seuls ou combinés, sur une période de quinze jours ou plus. Enfin l'Institut met également en garde les patients qui prennent des triptans, des opioïdes, des dérivés de l'ergot ou des associations d'analgésiques, pendant une période de dix jours ou plus.

 

D'après la dernière étude épidémiologique sur le sujet, Framig 3, plus de 10 millions de Français seraient concernés par la migraine. En revanche, une personne sur deux ignore son statut de migraineux.

 

Source: Big browser

Tag(s) : #Santé - psychologie
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog