Jeudi 18 octobre 2012 4 18 /10 /Oct /2012 20:32

 

ES ORIGINES DE L’HUMANITE AU 21/12/2012

 

 

La planète terre

 

Toutes les anciennes civilisations et textes anciens, y comprit la Bible, la Torah et le Coran, en parlent à maintes reprises. Tous les monuments anciens de taille gigantesque (à juste titre), restent un mystère de construction de part leur taille et leur complexité mathématique.

On sait aujourd’hui que les conditions atmosphériques ont induit une plus grande taille par le passé pour tous les êtres vivants. (Prouvée par la taille des fossiles d’insectes, dinosaures et autres). Les scientifiques sont bien entendu, tous d’accord sur ce point.

Des empreintes de pas découvertes en 1908, près de Glenn Rose (Texas), montrent des traces humanoïdes de géants de 4 mètres de hauteur (selon les standards modernes), mêlées avec des traces de dinosaures ! (de 120 à 130 millions d'années).

 

 00.PNG

Capture.PNG

plus anciens récits attestent d’une origine extra-terrestre de géants venu coloniser la Terre. Les Sumériens expriment la genèse de l’homme par une modification génétique issue de l’homo-sapiens et de leur propre ADN. De plus, les anciens disposaient d’une connaissance astronomique et sociale, largement en avance sur nous. L’Eden était pour les Anunnaki, leur premier site colonial, (Anunnaki étant le nom donné par les Sumériens à ces fameux E.T.). L’endroit où Enki, le dieu des eaux et généticien au service d’Anu, son père et frère d’Enlil, aurait crée l’homme par voie génétique.

L’origine de ces extra-terrestres est mentionnée à plusieurs reprises comme étant la planète Nibiru. Avoisinant les 3600 ans pour sa révolution complète, elle passerait près de chez nous durant chacun de ces cycles. Historiquement, on peut calculer à partir de leur dernier passage supposé, une étrange coïncidence avec des cataclysmes majeurs dans le passé. Nibiru serait-elle l’explication de la fin de chacun des mondes ?

Car il faut savoir que géologiquement parlant, nous sommes supposément la 4ème génération d’êtres humains. Trois autres avant nous ont vus le jour puis se sont éteint dans des circonstances obscures. On cite souvent un déluge mondial, ou encore un réveil des volcans entrainant la mort par asphyxie à cause du souffre et des cendres rejetées.

Chose intéressante à noter, les Sumériens connaissaient parfaitement la position de chacune de nos planètes, y compris Pluton. Hors, nous ne connaissons son existence, sa nature et sa position depuis seulement 1930. De plus la tablette ci-dessous, traduite par Zecharia Sitchin, exprime à quel point leurs connaissances étaient grandes en matière d’astronomie, étant donné que les positions, échelles correspondent parfaitement à la réalité connue des planètes.

 

000.PNG

 

S’ensuit le déluge naturel ou provoqué par les Anunnaki. Selon le livre de Baruch, les Titans disparaissent avec lui, autrement dit, les géants. Les Titans seraient des fils demi-dieux. Autrement dit, mi-homme, mi-dieux. Mi-homme, mi-Anunnaki.

Cela explique en partie la construction des monuments anciens construits avec des éléments de plusieurs centaines de tonnes. Leurs connaissances mathématiques pourraient expliquer la complexité des constructions. Le déluge par ailleurs, est bien attesté par les géologues de manière unanime. Le plateau de Gizeh est un bon exemple des dégâts causés par celui-ci de par leur surface érodée. Le Sphinx et les pyramides, monuments connus et étudiés depuis plus de 60 ans, ont d’ailleurs étaient à nouveau datées il y a peu. Et ils seraient semble-t-il, beaucoup plus anciens que prévu. En fait, ces constructions, tout comme la plupart des monuments construits de manière inconnue, sont antédiluviens. A savoir,  10.500 ans pour les pyramides.  12.500 ans pour le Sphinx.

Voici une traduction faite par mes soins d’un article de Magazine.

« Un article du Magazine Strand (Décembre 1895), réimprimé dans « Traces des Géants de la religion en Irlande » par W.G. Wood-Martin, mentionne ce géant fossilisé, découvert au cours d’opérations minières dans le Comté d’Antrim, en Irlande. Parmi les articles les plus extraordinaires jamais détenus par une société de chemin de fer, la plus incroyable reste celle du géant fossilisé Irlandais, qui est en ce moment dans le dépôt situé au Nord Ouest de la rue de la compagnie de chemin de fer, à Londres. Et voici une photographie du géant. Cette figure monstrueuse est réputée pour avoir été déterrée par Monsieur Dyer, durant une prospection de minerai de fer dans le comté d’Antrim. Les principales mesures sont les suivantes :

Taille : 12 pieds, soit 3.65 mètres

Circonférence de la poitrine : 6 pieds, soit 1.82 mètres

Longueur des bras : 4 pieds, soit 1.21 mètres

Son pied droit comporte 6 orteils

Poids brut : Environs 2 Tonnes

De part son poids exceptionnel, il aura fallu une demi-douzaine d’hommes et une grue puissante pour le placer ainsi contre l’arrière du wagon. Afin d’en tirer une photographie convenable pour le Magazine Strand. Monsieur Dyer, après avoir montré le géant à Dublin, est venu en Angleterre avec sa drôle de découverte et l’a exposée à Liverpool et Manchester pour la somme de 6 pence (8 centimes d’euro), par personnes. Attirant ainsi les scientifiques, anthropologues et touristes béants. »

 

000000000

 

Le déluge à donc tout effacé ou presque, expliquant la rareté des corps de géants. De plus il est tout à fait probable que les trouvailles récentes soient mises sous clés et cachées au grand public par les lobbies Sionistes et Illuminati. (Bien qu’il existe une preuve photographique datant de 1905). Tout comme les soldats américains ont profité de l’invasion en Irak pour piller le musée de Bagdad afin de voler pas moins de 14.000 tablettes Sumériennes pour la plupart non-traduites. Et ont bombardé 800 fois plusieurs sites Sumériens alors tout juste découverts et à peine étudiés. L’Irak n’ayant pu récupérer ses trésors historiques, faute d’archives officielles, brulées par les Américains. Seules 3.000 tablettes leur furent restituées. Et il semblerait de source sure que les 11.000 tablettes restantes soient détenues actuellement par le Vatican. Le plus grand faussaire de la genèse de l‘humanité.

Il est donc très clair que les lobbies refusent que l’humanité connaisse la vérité sur ses origines. Cela étant, il est intéressant de noter que des prospecteurs d’Or ont retrouvé en 1991, de la nanotechnologie dans la vallée de l’Oural, en Russie. Ces minuscules artefacts font entre trois millimètres et trois millièmes de millimètres, ils ont tous été retrouvé dans les couches du pléistocène supérieur. Ces mini objets sont en générales de forme spiralée, ils sont constitués, d’après les études de l’Académie des Sciences russe de Syktyvkar, Moscou et St Petersburg, de tungstène, de molybdène et de cuivre. Les couches sur lesquelles ces objets furent trouvés date d’entre deux millions d’année et dix milles ans. Impensable lorsqu’on sait que pour obtenir ce genre de résultat, il faut disposer d’une technologie au moins aussi avancée que la nôtre. Mais ce n’est pas tout.  Les objets retrouvés dateraient de 300.000 ans.

 

00000000

 

Chez les Tibétains, les géants sont une partie intégrante de leur histoire. Des géants d’une taille avoisinant les 3 mètres de haut, (taille moyenne évoquée par toutes les anciennes civilisations), blonds aux yeux bleus. D’origine semble-t-il, Aryenne. Il est aisé de faire un lien avec Hitler et sa passion pour l’ésotérisme et les origines de sa race dont il a tant fait sa fierté au travers de la seconde guerre mondiale. Adepte également de la théorie de la Terre Creuse, faisant également partie des légendes Tibétaines, parlant d’une ville souterraine, nommée Agharta, faisant partie de la mythique citée de Shambhala.

Les rapports officiels actuels dénoncent évidemment une arnaque historique et géologique. Cependant, il est intéressant de noter que la théorie de la Terre Creuse n’entre absolument pas en contradiction avec la physique de notre planète. Elle écarte la théorie du noyau de fer pour remplacer celui-ci par un soleil intérieur. Certes, cela remet beaucoup d’éléments en question mais l’explication de cette théorie est tout à fait crédible et complète. A noter également que les pôles nord et sud sont actuellement contrôlés respectivement par les américains et d’après les sources d’archives, par les Nazis. Tout vol ou navigation au-delà du Pôle Nord est purement interdit par l’armée. Pour ce qui est du Pôle Sud, l’entrée serait bouchée par la calotte glaciaire.

 

 00000000000.PNG

 

Les archives photographiques et vidéo retrouvées après la seconde guerre mondiale, prouvent que le 3ème Reich travaillait sur une technologie nommée Vril. Cette technologie serait, (d’après les archives et témoignages), issue du monde souterrain. Apportant ainsi l’explication physique et concrète des OVNIS. Ou comment des soucoupes volantes peuvent se déplacer à des vitesses vertigineuses. Technologie réutilisée et développée durant la seconde guerre mondiale par le IIIème Reich et récupérée par les Américains durant l’opération Paper Clip.

La technologie en question repose sur le magnétisme. Deux cylindres tournant l’un sur l’autre en sens contraire et diffusant naturellement par le biais de leurs mouvements opposés, un champ magnétique entourant la soucoupe et la protégeant de tout projectile. Lui apportant donc une protection mais également une acuité à se déplacer à la verticale, tout comme à l’horizontale, et ce, sans aucune friction quelconque. Leur vitesse connue, toujours d’après les archives, serait pour le plus lent d’environs 7.000 km/h. Pour le plus rapide, 40.000 km/h. Défiant ainsi toutes les lois de la gravité.

Cette technologie apporte également son complément sur la construction des anciens monuments parsemant notre planète. S’ils étaient capable de défier la gravité pour un aéronef, alors ils devaient certainement pouvoir le faire pour déplacer des pierres de 300 tonnes chacune. Sachant que tous les bâtisseurs d’anciens sites, ont tous sans exception, (et bien au-delà de la simple complexité mathématique des monuments), réussit à déplacer des milliers de pierres pesant plusieurs tonnes, sur des kilomètres. Pour le Machu Pichu, c’est tout simplement incohérent car cette citée est perchée à une hauteur de 2045 mètres. Sans compter le fait que les routes sont quasiment impraticables à pied. Alors imaginez avec des pierres de 300 tonnes…

Pour le plateau de Gizeh, c’est tout aussi invraisemblable. La carrière la plus proche du site se trouve à pas moins de 800km. Imaginez un parcours entre Paris et Lyon pour chaque pierre. Sans oublier qu’officiellement, les égyptologues affirment que sa construction n’aurais prit que 20 ans.

La connaissance du magnétisme fut certainement relayée aux Egyptiens par la suite, car ceux-là connaissaient l’existence de la pile. D’un seul volt, certes, mais suffisant pour permettre l’électrolyse de l’or ou de l’argent par exemple. Ils savaient également beaucoup de choses sur l’astronomie, la chirurgie et tant d’autres choses qu’une civilisation de leur temps aurait du ignorer si l’on s’en tient à la version officielle des historiens. Ils savaient entre autre effectuer des trépanations. Cependant, cette connaissance chirurgicale serait bien plus ancienne selon les archéologues. Dès le Mésolithique (il y a environ 12 000 ans), l'homme se mit à pratiquer sur le crâne de ses congénères des opérations chirurgicales à l'aide d'outils de silex : les trépanations. La pratique se développa partout en Europe. Et à l'Age du Cuivre, un foyer très important se trouvait dans les Grands Causses (sud de la France).

 

0000000000000.PNG

 

 

Les crânes de cristal font également partie du mystère. Bien que la polémique autour du sujet m’empêche d’affirmer avec certitude la véracité de son existence en tant qu’objet ancien, il est important de rappeler que son origine est inconnue. Qu’aucune trace d’outils n’a pu être révélée et que sa conception est tout à fait exceptionnelle. De plus, la lumière est réfléchie uniquement depuis le dessous vers les orbites du crâne. Hors, un cristal possède des prismes aléatoires. Il est donc difficile de croire que le crâne fut naturellement parfait pour réfléchir ainsi la lumière uniquement par les orbites.

Tout en sachant que sa composition est de cristal de quartz pur. Et que la mâchoire est issue du même morceau. Malheureusement, le cristal ne vieillissant pas, il est impossible de dater ce crâne. Mais selon certaines sources non-officielles d’Amérique centrale, ce crâne aurait 12 autres jumeaux disséminés à travers le monde et seraient en réalité des sortes de disque dur, contenant des informations transmises par les Atlantes. Difficile à avaler mais pourquoi pas, au point où nous en sommes sur les révélations…

 

000000000000.PNG 

 

Sachant que l’humain est vraisemblablement plus ancien que prévu, il est tout à fait possible de supposer que les Atlantes furent une civilisation très ancienne, disposant d’une technologie capable d’incruster des informations dans le cristal. Voir même de ne permettre leur accès à la seule condition que les 13 crânes sont réunis en un seul et même endroit. Mais comme officiellement, seul un crâne est capable de prétendre être un original, il est peu probable que nous trouvions les 12 autres. Sauf si bien sure, ils ont été trouvés mais qu’on a préféré nous le cacher et décrédibiliser le sujet afin d’étouffer l’affaire et d’écarter tout soupçon sur la véracité de cette légende. De la même façon, les OVNI et autres histoire d’E.T. on été étiquetées comme supercherie afin d’éviter tout soupçons de la part de l’opinion publique. Heureusement, il existe encore des groupes de détracteurs pour faire front face à l’obscurantisme et la manipulation médiatique.

Mais parlons du sujet le plus controversé de ces 3 dernières années : Nibiru. Plus connue sous le nom de planète X. Je précise avant toute chose que le signe utilisé pour Nibiru chez les Sumériens, est une croix catholique. Plutôt amusant lorsqu’on sait que les trois religions ont pompée l’histoire Sumérienne après l’avoir totalement modifiée en fonction des besoins.

Une théorie assez récente explique que notre galaxie n’est en fait qu’un trou noir. Et à supposer que Nibiru soit bien une planète et qu’elle orbite de manière elliptique autour de notre galaxie (trou noir), tel qu’expliqué par Sitchin au travers de ses traductions, alors on peut supposer qu’une fois à son apogée, cette planète soit inéluctablement attirée vers l’extérieur du trou noir, pour finalement être à nouveau aspiré vers l’intérieur, (du fait de la gravité extrême du trou noir), continuant ainsi sa course vers son périgée : La Terre.

 

0000000000000000000.PNG

 

 

Aux dernières nouvelles, il semblerait que des chercheurs de la NASA et des astrophysiciens indépendants aient enfin levé le voile sur certaines réalités cachées au public. A savoir, l’existence même de la planète X.

Dernièrement, une vidéo circulant sur le net met en avant son existence en montrant clairement une forme sphérique située à gauche du soleil. Nous savons désormais que ce corps céleste avance en effet vers nous grâce à la NASA qui n’a pas pu démentir l’existence de cette planète et explique que celle-ci n’était jusqu’alors invisible étant dans le parcours de la comète Elenin.

La NASA a donc caché sa vraie nature durant tout ce temps car les chercheurs savent à quel point cette planète ou naine brune, est d’une importance capitale pour notre avenir à tous. Il faut bien comprendre que l’enchainement exponentiel des séismes, tsunamis, tornades et autre éruptions volcaniques à travers le monde et ce, depuis maintenant 3 ans, n’est pas dû au changement climatique mais à la position changeante de cette planète. Mais ce n’est pas tout. Un autre astre est lié à tout ceci : Le Soleil. Ces changements peuvent êtres vérifiés aisément par le biais d’internet en cherchant l’activité solaire de ces deux dernières années et les séismes en accord avec ces changements.

A l’heure où je vous parle, notre soleil est en hyper activité. Et selon toute vraisemblance, il atteindra un seuil critique le 21/12/2012. D’abord parce qu’il va terminer son cycle en cours, entrainant en ce moment même l’inversion de ses  pôles. Mais il va également engendrer des dégâts sur Terre, du fait de notre faible champ magnétique actuel. Il faut bien comprendre que notre planète est en train de subir un basculement des pôles, tout comme le soleil. Cependant, il est impossible de savoir quand aura lieu l’effet Kiss-Cool. C'est-à-dire, le point de rupture qui entrainera le changement soudain de position des pôles Nord et Sud.

 

000000000000000000000.PNG

 

 

Tout ce que l’on sait, c’est qu’un tel changement provoquerait la fin de notre monde moderne et nous renverrait au Moyen Age. Plus d’électricité suite à l’inversion des polarités. Rendant ainsi nos technologies inutilisables. Adieu les téléphones, les ordinateurs et autres appareils électriques ou électroniques. Nos véhicules ne fonctionneront plus, étant donné que chacun d’entre eux dépend d’une batterie pour démarrer. De plus et c’est bien là le plus inquiétant, les centrales nucléaires seront mises hors-circuit instantanément. Entrainant la fusion des cœurs, faut d’avoir un refroidissement continu, suite à quoi, une radioactivité monstrueuse et rapidement mortelle se rependra sur des kilomètres. Entrainant par la suite, l’apparition de Corium.

Et bien entendu, le meilleur pour la fin… Plus de traitement des eaux. Entrainant en moins de 3 mois, une pandémie mondiale à base de maladies et virus divers que nous avions éradiqué par le passé. Mais bien entendu, ce n’est pas une science exacte et certains scientifiques parlent d’un changement global qui n’entrainerait pas de problème électrique. Difficile à croire lorsqu’on sait que seule la magnétite ne change pas de polarité. C’est d’ailleurs grâce à cet élément que nous pouvons connaitre l’étendue des dégâts que pourrait causer un tel événement.

 

  000000000000000.PNG

Quoi qu’il en soit, rien n’est certain et on peut espérer un changement d’une autre nature, comme une évolution spontanée de l’humanité. Cela peut sembler dingue mais en réalité, il est tout à fait concevable qu’un tel événement se produise. Un physicien à proposé cette théorie selon laquelle, le soleil aurait une influence directe et continue sur notre évolution et notre mental. Il semblerait que l’humain par le passé ait évolué de manière instantanée et sans explication valable. A savoir, une évolution de plusieurs millions d’années sur une période de quelques mois.

On sait également que chaque être vivant fonctionne avec de l’électricité, générée par le cœur et dépendant du champ magnétique terrestre. Si le soleil venait à s’intensifier en activité et qu’il se trouvait qu’au même moment, notre champ protecteur soit amoindri par une faible activité comme cela devrait se produire durant la fin de l’année, alors ont peut supposer que le changement soudain du taux de radiation solaire, entraine une mutation génétique soudaine, ajoutant selon les résultats de ce scientifique, deux brins d’ADN supplémentaires à chaque être vivant. Y compris les animaux donc. Sachez qu’entre l’homme et le Chimpanzé, seulement 1% nous différencie sur le plan génétique et pourtant l’intelligence est grandement différente. Ce petit détail me laisse imaginer ce que l’homme pourrait devenir s’il jouissait d’une intelligence soudainement plus avancée. Mais bien entendu, il ne s’agit là que de théories toutes aussi extraordinaires les unes que les autres.

De tout temps, l’homme à recherché cette fameuse date de la fin du monde, la fin des temps, le jugement dernier, l’apocalypse. Rien qu’en 100 ans, la liste des fins du monde s’étend à plus de 100 prédictions. Imaginez donc le nombre de fausses rumeurs qu’il y a pu avoir durant 6.000 ans. Mais il est important de comprendre que certaines prédictions parlent effectivement du 21 Décembre 2012. Elles sont nombreuses, d’époques différentes mais toujours à l’issue commune : La fin du monde tel que nous le connaissons.

On parle très souvent de la prédiction des Mayas comme de la fin du monde. Mais en réalité, il ne s’agit que de la fin d’un monde et non pas d’une apocalypse finale sans suite.  La nuance est donc énorme. C’est pour cette raison que j’aime à penser que le basculement des pôles ou bien l’évolution spontanée pourraient êtres les raisons qui changeront notre monde. Mais que vous y croyez ou non, il est amusant de constater sans effort quelconque que notre monde converge inéluctablement vers un même point de rupture depuis 2 ans. Le nombre de guerres à travers le monde ne cesse d’augmenter, (environs 70 actuellement), le nombre de catastrophes naturelles également, pas moins de 6 tremblements de terre suivis d’un tsunami rien qu’en 2011, et tant d’autres éléments étonnants comme l’activité magnétique suspecte des pyramides à travers le monde.

 

000000000000000000000000a.PNG

 

 

Beaucoup de révélations sortent jours après jours depuis le début de l’année et il semblerait que chacune apporte un peu plus de crédibilité chaque jour à la théorie du complot. Rien que la datation des pyramides de Bosnie me laisse songeur sur les découvertes à venir.

S’il m’est permis de poster une seconde partie, j’y analyserais d’autres informations sensibles, tel que les OVNI du IIIème Reich, la personnification du Soleil à travers les cultures anciennes et les véritables intentions des dirigeants et ce qui empêchent ces gens de l’ombre d’imposer leur Nouvel Ordre Mondial pour le moment.

Quoi qu’il arrive, j’espère simplement que cette analyse vous apportera sagesse, curiosité et ouverture d’esprit. Aucune vérité n’est absolue. Mais rien n’est au dessus de la vérité.

 

Lenox pour WikiStrike

Par wikistrike.com - Publié dans : Insolite, étrange et bêtise humaine
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés