Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des ours russes devenus accros au kérosène dans une réserve naturelle de Russie

Publié par wikistrike.com sur 19 Mars 2013, 17:41pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

 

Des ours russes devenus accros au kérosène dans une réserve naturelle de Russie

 

les-ours-bruns-de-la-reserve-naturelle-de-kronotski-en-russ.jpg

 

 

En Russie, les ours bruns de la réserve naturelle de Kronotsky ont développé une forte appétence pour le gasoil des avions. Une addiction qui les pousse à s'approcher des hélicoptères et autres engins pour voir s'ils ne laissent pas échapper des gouttes de kérosène.

C'est le photographe Igor Shpilenok qui a révélé l'inquiétant phénomène après avoir passé près de sept mois en compagnie d'ours dans la réserve naturelle de Kronotsky à l'est de la Russie. En suivant les animaux, celui-ci s'est aperçu qu'ils reniflaient du kérosène et du gasoil contenus dans des barils usés et utilisés dans les générateurs et les hélicoptères de la Réserve.

Les mammifères ont été observés et photographiés en train de renifler le sol, de se rouler par terre. Selon les clichés, il semblerait que les prédateurs fassent rouler les barils avant de respirer, à grandes goulées, pendant plusieurs minutes les vapeurs qui s'échappent des fissures. Une fois l'odeur la plus forte détectée au sol, ils creuseraient alors un trou avant de s'y effondrer dans une position de "nirvana".

Si l'information peut faire sourire à première vue, il semblerait que les ours bruns soient  devenus "accros" à ces liquides. Sur son blog, le photographe rapporte que certains d'entre eux guettent même les hélicoptères et la moindre goutte de fuel qui pourrait s'échapper lors du décollage. Ils se tiennent ainsi là humant le ciel jusqu'à ce que les engins décollent. Puis ils se mettent à tourner autour de la zone de décollage en flairant le sol.

Les ours aspirent les vapeurs jusqu'à l'évanouissement

La réserve naturelle de Kronotsky abrite plus de 700 ours bruns et Suzemka, une femelle, fait partie des plus touchés par le phénomène. Apparemment fascinée par l'odeur, elle s'est empressée d'accaparer quelques barils de gasoil que les employés de la réserve n'avaient pas récupérer à temps. "Elle semble être l'un des plus accrocs", confirme le photographe cité par le Daily Mail. Selon lui, les ours "sniffent" les vapeurs jusqu'à ce qu'ils s'évanouissent, totalement shootés.

La réserve regroupe les plus grands ours bruns du monde sur plus de 225.000 hectares d'un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Avec des variations de températures allant du très froid au très chaud, il est cependant difficile, selon certains, de trouver une solution au problème et de surveiller tous les animaux...

Source

 

certains-ours-bruns-sont-meme-devenus-tellement-accros-qu-i.jpg

les-ours-bruns-respirent-parfois-tellement-les-odeurs-de-ke.jpg

la-reserve-naturelle-abrite-quelque-700-ours-et-le-probleme.jpg

certains-ours-bruns-se-sont-meme-mis-a-guetter-les-helicopt.jpg

la-tude-sur-cet-ours-brun-parue-r-cemment-dans-le-journal-a.jpg


Archives

Articles récents