Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des pertes d’abeilles sans précédent

Publié par wikistrike.com sur 22 Mai 2012, 14:26pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Des pertes d’abeilles sans précédent 

 

images--5-.jpgLes abeilles suisses ont été décimées l’hiver dernier. Selon un sondage qualifié de représentatif, pas moins de 100.000 colonies ont péri, a annoncé mardi l’Office fédéral de l’agriculture et une association d’apiculteurs alémaniques. Ces pertes d’une ampleur sans précédent sont principalement le fait de l’acarien Varroa.

Les pertes de colonies constatées sont d’une ampleur sans précédent. Pour la cinquième année consécutive, la “Verein Deutschschweizerischer und Rätoromanischer Bienenfreunde” a réalisé une enquête en ligne auprès des apiculteurs de l’ensemble de la Suisse au sujet des pertes de colonies d’abeilles de l’hiver dernier. Cette enquête, qui englobe plus de 1.000 ruchers de tous les cantons et de la Principauté du Liechtenstein, des apiculteurs de toutes les classes d’âge et des ruchers situés à une altitude comprise entre 200 et 1.700 mètres ainsi que toutes les races d’abeilles présentes en Suisse, peut être qualifiée de représentative, selon le Centre de recherches apicoles de l’Agroscope.

 

L’analyse des résultats montre que près de 50% des colonies d’abeilles des apiculteurs ayant participé au sondage ont dépéri; tous les cantons ont été touchés. Ce chiffre correspond au cumul des pertes avant la mise en hivernage début octobre 2011, les pertes hivernales jusqu’à la sortie de l’hivernage des colonies d’abeilles mi-avril 2012 ainsi que les colonies qui étaient trop faibles à la sortie de l’hivernage pour devenir une colonie de production.

 

Cette proportion correspond au chiffre “difficilement imaginable” de 100.000 colonies. Ce sont les pertes les plus graves enregistrées depuis que des chiffres sont relevés systématiquement. Du point de vue financier, cela équivaut à une perte de près de 25 millions de francs pour les apiculteurs et qu’ils doivent supporter eux-mêmes. A l’heure actuelle, il n’est pas encore possible d’estimer l’impact sur la pollinisation des plantes utiles.

 

Afp

Commenter cet article

Blog archives

Recent posts