Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des pistolets en plastique pour les policiers (vos témoignages)

Publié par wikistrike.com sur 10 Septembre 2012, 11:00am

Catégories : #Economie

Des pistolets en plastique pour les policiers (vos témoignages)

 

Pose-ton-gun.jpgA propos du remplacement plastique de certains mécanismes (pour faire des économies, voir plus bas) dans l’arme de service des policiers français je vous remercie pour vos lumières. Mais avant, regardez ce que nous rapporte un autre de nos lecteurs: « en avril 2011, un CRS (en déplacement à la semaine dans les cités parisiennes) et un gendarme (chef d’une brigade) m’ont appris au cours d’un dîner que l’Etat avait acheté des gilets d’intervention, casques et d’autres équipements à bas prix pour faire des économies. Mais ces matériels sont de si piètre qualité (made in China et autres) qu’il faut en racheter à nouveau; donc au final l’économie se transforme en surcoût. Les casques ne résisteraient pas à un matraquage et les gilets ne protègeraient pas les gendarme et CRS lors de leur interventions dans nos bonnes cités. Ces deux personnes se sont lâchées lors du dîner car elles en ont ras le bol de la situation dans laquelle elles travaillent et le peu de moyens et de soutien de la part leur hiérarchie… et des politiques qui ne font strictement rien pour résoudre les problèmes des Français. Ca va péter d’ici peu de temps… Flamby ne va pas finir son mandat, quel idiot! Quel incompétent, cela m’impressionne!« . Voici vos commentaires sur le SIG:

Pierre: « pour ce qui est du Sig Pro votre info est la bonne… A cela près que le problème n’est pas que pour la Police Nationale, mais aussi la Gendarmerie ainsi que l’Administration Pénitentiaire… En effet, la France a acheté un énorme stock des fameux Sig « Pro » à un prix très avantageux, cependant Sig, pour arriver à proposer un prix au ras du plancher, à rogné sur les mécanismes d’origine de cette arme avec pour résultat à court et moyen terme une usure prématurée, des problèmes de maintenance et des incidents de tir à gogo… »

Lecteur FD: « Votre contact à raison, les SIG de la Police sont de la sous qualité comme beaucoup des équipements d’ailleurs. Concernant ces seules armes, elles sont prévues pour tirer environ un millier de cartouches sans trop de soucis. Ensuite à dieu-va. J’ai eu l’occasion de le vérifier sur des parcours de tir, où la cadence était soutenue: avant la fin du parcours, il fallait taper au cul de la culasse pour la refermer entièrement. Face à des malfrats équipés de matériels militaires il ne faut pas avoir trop d’espoir« .

Lecteur: « Je suis fonctionnaire de police et je confirme les propos tenus sur votre blog. Mais il y a déjà quelques années que cette arme est celle des collègues sur la voie publique, donc ça ne date pas d’hier. Il est vrai que l’arme distribuée par notre Ministère contient des pièces en plastique et donc moins « robustes » que la même arme en 9 mm distribuée aux US … donc elle nécessite un peu plus de révisions au niveau des pièces, mais reste cependant une arme très correcte au niveau de la précision (sachant que les tirs de fonctionnaires ne sont qu’en grande majorité des tirs de ripostes ou « spontanés » exécutés dans le cadre de la légitime défense et sur une courte distance allant de 5 à 10 mètres dans la majorité des cas…) Concernant le Glock il est essentiellement utilisé par les groupes d’élite (GIPN – RAID). Une petite info au passage: depuis juillet 2011 un décret est passé concernant la possibilité d’utilisation de fusils d’assaut de calibre 7.62 dans le cadre du maintien de l’ordre (mais toujours en respectant le cadre de légitime défense) … Cette information est disponible et tout citoyen peut y avoir accès librement , je ne fais que retranscrire des informations basiques sans pour autant émettre de jugements … »

Thierry nous donne un autre précision via le siteForcesdepolice.forumactif.com: « ‘j’avoue que j’accroche pas avec le SIG… Il fait « flingue à billes », légèrement fanfaron… Mais il semble qu’il est un pouvoir de dissuasion plus élevé que le Manhurin, une capacité de perforation accrue et une précision en rien comparable au dit Manhurin. Donc, ok… Meme s’il semble fragile et que la culasse a déjà éclaté dans les doigts de gpx durant son utilisation (ne me demandez pas d’où je le sais, je le sais c’est tout). Au fait, les ADS vont récupérer quoi??? Un SIG, un Manhurin ou ils gardent leur 7.65 qui blesserait meme pas un pigeon? »

Jipé: « j’utilise régulièrement Glock 17 et Sig SP2022, tous deux de bons pistolets. Sur la polémique des pièces « en plastique » (polymère) il y a dans les 2 cas! Sans rentrer dans le détail, ce sont des pièces dans la culasse (la partie du dessus qui glisse sur la carcasse) qui supportent d’énormes contraintes et qui, si elles sont bien conçues, satisfont les exigences de base du fabricant et du tireur. Concernant les munitions, chacune est différente, en fonction de l’ogive et de son sertissage, de la poudre utilisée et de la quantité chargée… Les résultats peuvent être différents selon les tireurs et les armes. Et comme je ne vois pas l’Etat jeter ses stocks existants, il a fallu attendre une nouvelle offre avec un cahier des charges précis pour commander des munitions ajustées aux tolérances du Sig SP2022. Par contre, il y a bien un effet discount. Sauer et Sohn ayant proposé des prix imbattables, les autres prétendants ont été miraculeusement écartés. Par rapport à un modèle « civil » (vendu 1200 euros contre… 380 euros pour le modèle administratif), il y a eu de récurrents soucis sur la qualité du revêtement du métal (traitement métallique pourtant réputé), de l’usure prématurée de certains ressorts etc. Ce qui n’augure rien de bon pour une arme en service jusqu’en 2022 (d’où son nom). Les armuriers administratifs vont avoir du boulot. Enfin n’oublions pas que, chaque agent n’ayant que ça entre les mains (si jamais il avait le droit de s’en servir…) il doit veiller à un entretien régulier pour éviter tout incident de tir intempestif« .

Benjamin: « Ayant travaillé au SGAP à Marseille en tant qu’armurier je vous assure qu’il est préférable que la police ait un SIG et niveau sécurité c’est mieux (pour un G17 il n’y a pas de chiens et vu le nombre de cartouches que les fonctionnaires de police tirent c’est mieux comme ça, c’est limite s’ils ferment les yeux avant de tirer pour la grande majorité !!!! ) il y a des Glocks pour les unités spéciales (GIPN, BAC…) Et je tiens à réagir: après avoir démonté des centaines de SIG mécaniquement il n’y a pas de plastique! Il y a eu de mauvaises séries suite à des usures, mais rien d’un joujou ! »

Lecteur S.V.: « Sig est une très bonne marque dont la plupart des pistolets sont meilleurs que les Glocks. Les plus connus sont pour Sig sont les P226 et P228, et pour Glock les G17, G19 et G21. Il y a un net avantage pour Sig en matière de qualité et de précision, mais les prix des Sig indiqués tournent autour de 1000 euro/piéce vs 600 à 700 euros pour les glocks. Le distributeur RIVOLIER en France a obtenu le marché avec le Sig 2022 spécialement vendu pour les marchés administratifs en France à prix inférieur à 500 euros, je crois 450 euros. Compte tenu du nombre, il me semble que la ristourne était envisageable… Mais ce pistolet est une grosse rave en plastique qui n’a rien a voir avec la qualité SIG, certains fonctionnaires ne lui font pas confiance, d’autres ne sont pas portés sur les armes et le portent pour faire joli. Enfin, Rivolier qui est l’importateur a l’exclusivité des accesoires vendus directement aux fonctionnaires, et là les marges font rêver. J’ai des Glocks qui sont des pistolets trés adaptés pour le tir tactique et qui équipent plusieurs polices et armées dans le monde. J’aime beaucoup le Sig P226, mais il était plus cher. Ps: Compte tenu du nombre de fois qu’un fonctionnaire lambda utilise son arme, une arme pour faire joli semble suffisant, qui plus est la précision d’une arme dépend aussi de son servant… » Lecteur: « Oui , les pièces de détente sont différentes et moins solides. Il faut cependant tempérer de la logique comptable des décideurs qui savent que ce matériel ne s’usera que de manipulations et pas à l’usage dans la majorité des cas (encore faut-il qu’ils soient autorisés à s’en servir…) mais les munitions ne sont pas modifiées (votre source confond le fait qu’aujourd’hui les approvisionnements de munitions se fait « au moins cher » et les fournisseurs changent chaque année, d’où aléas des mun et mauvaise qualité, problème identique pour l’armée et la gd car les cartoucheries nationales ont été supprimées). Le glock, apprécié par tous, n’a jamais été envisagé par l’administration , car il est dépourvu de chien extérieur (ou marteau). Il ne peut donc devenir une arme de service (plus facile pour le « trouffion » de base ou le « bleu » d’apprécier l’état de son arme et de l’utiliser, plus facile de compréhension). Et glock en connaissance de cause n’a pas établi de proto doté de ce chien pour présenter à l’appel d’offre (HK était en lice 30 euro + cher que Sig). La précision est identique, mais les P.A à carcasse plastique réagissent différemment dans la main (ils amortissent, enroulent- le plastique est bien sûr moins rigide que l’acier ou l’alu) et il faut une certaine habitude incompatible avec 50 cartouches/an. Mais ce Sig est quand même un moindre mal, et surtout pas un vrai scandale comme le fût le MAS G1 (berreta 92 sous licence). Et si d’aventure vous entendez du mal de notre excellent Famas (proto pas fini fabriqué en série, certes) ce n’est qu’entreprise de dénigrement car il y aura appel d’offre pour qq dizaine de milliers bientôt … Pour rappel, 500.000 Sig2022 french gvt (police, gm, douanes) comme marché« .

Ange: « en tant qu’utilisateur régulier du Sig sauer sp2022, je trouve curieuses les remontées concernant un problème de fiabilité. Avec 300 coups tirés en 5 ans avec mon arme perso, je n’ai pas eu un seul incident de tir et 9 fois sur 10 je fais mouche. La culasse est en métal et la poignée en polymère comme tous les pistolets modernes (gain de poids et de fiabilite). Il me semble que les flics nationaux et Fbi américains sont equipés du meme modèle mais en cal.40 (10mm) avec un plus fort pouvoir d’arrêt. Le changement de munition effectivement, résulte de la nécéssité lorsqu’il y a tir en situation de légitime défense, de mettre fin à la menace constituée, instantanèment et sans risque collatéral. La 9mm parabellum, pénétrante, perforante et baladeuse n’était pas adapté au milieu urbain et civil. Désormais, toute l’énergie cinétique des nouvelles cartouches (cop) est absorbée par la zone d’impact. Fort pouvoir d’arret (85% contre 65%), moins de risques de voir la balle ressortir par on ne sait où, et par contre gros gros dégâts, y compris les tissus mous. L’agresseur qui se prend un pruneau a moins de chance de réagir à son tour et de prolonger du coup l’échange de tirs. Sauf si gros bonnet avec gilet et kalash: là tu pries … Au fait, perso le Glock je trouve que c’est mal foutu. Pas de levier de désarment du marteau qui est intégré, donc il faut toujours actionner la détente pour mettre le ressort au repos et quand tu n’es pas réveillé… Pam! si t’avais oublié de virer la cartouche chambrée. Pour moi le Sig est plus sécurisant, mais bon, le Glock pour un grand nombre c’est la Rolls… Pour terminer, j’ai causé avec mon moniteur à la séance d’aujourd’hui, et de mémoire il n’a jamais rencontré de souci de fabrication sur tous les Sig qu’il a vus passer. Les seuls inconvénients sont à mettre sur le compte d’une mauvaise manip: chute et déréglage des appareils de visée (faut y aller) et mauvais chambrage de la cartouche si le mouvement de poignet n’est pas franc ou l’arme pas nettoyée. Il existe des cartouches entraînement pour les PM avec une charge de poudre réduite qui sont un peu moins chères.

par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com


Commenter cet article

zara 11/09/2012 11:33


@ravel


Ben je suis totalement d'accord avec la jolie music de ravel.


Je n'y ai pas pensé et c ceque j'apprecie sur ce site. des infos à lapelle, un tri personnel et des analyses pertinentes sans censure qui font avancé la reflexion.


je rapèlle aux jeunes que toutes les structures de communication, marqueting, analyse projet fonctionne sur ce type de démarche :


on pose un problème, idée, fait... et on laisse plusieurs personnes de culture et age différent l'analyser pour voir ce qui en sort et quel idées ou mécanismes peuvent en etre retiré expliqué.


Là ravel pose un problème et une vision court moyen long terme imparable et froidement logique.


Réflechir et comprendre c'est devenir adulte et accepter de sortir du monde des bisousnours.


merci Ravel pour ton analyse ogbjective

ravel 11/09/2012 02:58

Lolo +1 Pour ma part, je pense que le coût n'est qu'un prétexte officiel afin de préparer une solution à un risque fort probable. En effet il me semble que c'est surtout pour rendre inopérant ce
type d'arme dans le cas d'un vol ou d'une perte car les pièces devront ainsi être changées. C'est aussi pour encore faire du fric de la part du fabriquant (changement des pièces). C'est aussi et
surtout dans le cas d'un conflit civil. En effet, la police et autres fonctionnaires peuvent basculer du côté de la population car ils en font partie. Ainsi, l'armée qui s'opposera aux armes des
forces de l'ordre aura l'avantage d'avoir des armes plus robustes. Il me semble que la mafia de la finance, de la politique et de l'industrie craint de voir les forces de l'ordre basculer du côté
de la population souveraine. C'est vous dire ho combien leurs plans sont machiavéliques mais aussi ho combien ils savent que l'odeur de leur esprit est nauséabonde. Il faudra se saisir de cette
mafia et de toute leur famille au plus vite afin de leur faire rendre compte !!!!

lolo 10/09/2012 16:39



lolo 10/09/2012 16:35


DES ARMES ET POURQUOI FAIRE ?  les plus dangereux des bandits travailles en bourse , ou pour le gouvenement

Archives

Articles récents