Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des toilettes portables bientôt installées dans l'Everest ?

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 16 Octobre 2011, 11:31am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

Des toilettes portables bientôt installées dans l'Everest ?

 

des-toilettes-portables-bientot-installees-dans-l-everest_3.jpgL'organisation environnemental Eco Himal a demandé au Népal d'installer des toilettes portables dans l'Everest jonchés de tonnes de détritus, parmi lesquels des "déchets humains" abandonnés là par les alpinistes.

Le tourisme peut être un véritable fléau pour certains sites naturels et l'Everest, malgré son statut de toit du monde, n'échappe pas à la règle. Ces derniers jours, une association environnementale baptisée Eco Himal a ainsi de nouveau alerté le gouvernement népalais au sujet de la pollution dont est aujourd'hui victime le mont qui culmine à 8.848 mètres. Mais c'est un type bien particulier de déchets que ces militants ont dénoncé : les "déchets humains" abandonnés par les alpinistes au cours de leur expédition. 

Le responsable d'Eco Himal, Phinjo Sherpa, explique : "De nombreuses cordées emportent de petites toilettes mobiles mais les porteurs n'ont souvent d'autre choix que de se soulager dans la neige. Ces déchets humains sont problématiques, évidemment. Mon avis est que si nous disposons des toilettes publiques, elles seront utilisées". Car en effet, c'est la demande que l'association a fait parvenir au Népal : faire installer des toilettes portables au sommet du Mont qui a récemment reçu le triste titre de "décharge la plus haute du monde". "Ce projet de toilettes sera discuté avec le gouvernement népalais dans le cadre plus large d'un plan de gestion des détritus pour les grands sommets de la région", précise ainsi le porte-parole d'Eco Himal.

Néanmoins, la proposition est loin de faire l'unanimité. "La glace se déplace beaucoup pendant l'année. Si on construisait des toilettes (...), la glace bougerait et la structure serait détruite", estime Wangchhu Sherpa, président de l'Everest Summiteers Association cité par l'AFP. En vérité, une mesure est normalement mise en place pour empêcher les alpinistes de polluer : avant l'ascension, ils doivent remettre un chèque de 4.000 dollars qui ne leur est redonné que lorsqu'ils rapportent leurs déchets à leur retour. Mais les infractions sont rarement constatées, selon Eco Himal.

Depuis 2008, Eco Everest Expedition, un collectif d'associations népalaises qui oeuvre pour la préservation de la montagne, a ramassé plus de 13 tonnes de déchets, 400 kilos de déchets humains et même quatre corps d'alpinistes qui ne se sont pas décomposés en raison du froid extrême. A ce jour, il resterait encore au moins 10 tonnes d'ordures.

 

Source : Maxisciences

Archives

Articles récents