Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des traces d'eau découvertes dans l'atmosphère de 5 exoplanètes

Publié par wikistrike.com sur 4 Décembre 2013, 21:33pm

Catégories : #Astronomie - Espace

Des traces d'eau découvertes dans l'atmosphère de 5 exoplanètes

  

exoplanete-eau_0.jpg

 

Source

De l'eau a été découverte dans l'atmosphère de cinq planètes extrasolaires. Une découverte réalisée grâce au télescope spatial Hubble.

Le télescope spatial Hubble a détecté des traces d'eau dans l'atmosphère de cinq planètes situées au-delà de notre système solaire, révèle une étude publiée le 3 décembre 2013 dans la revue The Astrophysical Journal.

Baptisées WASP-17b, HD209458b, WASP-12b, WASP-19b and XO-1b, ces cinq planètes ont une taille analogue à celle de Jupiter, et présentent toutes une température extrêmement élevée en raison de la faible distance qui les sépare de leur étoile. En conséquence, elles ne sont pas à même d'abriter la vie.

Cette découverte a été effectuée grâce à l'instrument Wide Field Camera 3, un capteur très puissant embarqué à bord du télescope spatial Hubble : lorsque la planète analysée par Hubble passe devant l'étoile autour de laquelle elle orbite, la lumière émise par l'étoile s'en trouve modifiée, et cette modification est détectée par l'instrument Wide Field Camera 3. L’analyse de ces modifications apporte alors de nombreuses informations sur la composition chimique de l'atmosphère de la planète.

Rappelons que ce n'est pas la première fois que de l'eau est découverte dans l'atmosphère de planètes extrasolaires. Ainsi, en octobre 2013, le télescope Hubble avait détecté une présence d'eau dans les débris d'une exoplanète rocheuse (lire cet article de Ciel et Espace : « Indice d'eau dans les débris d'une planète rocheuse extrasolaire »). Plus tôt encore, en février 2012, Hubble (encore lui) avait même découvert une planète-océan : intégralement recouverte d'un océan, cette planète baptisée GJ1214b, située à 40 années-lumière de nous, est dotée d'une atmosphère très riche en vapeur d'eau (lire sur le blog "Sciences au carré" « Hubble découvre une exoplanète océan »).

S’il ne s’agit donc pas d’une première, cette nouvelle étude a toutefois ceci de nouveau qu'elle a permis aux auteurs de l'étude de comparer les données issues de ces cinq exoplanètes entre elles. Ainsi, il s'avère que parmi elles, WASP-17b et HD209458b sont les deux exoplanètes dont la teneur atmosphérique en eau est la plus élevée.

Par ailleurs, les auteurs de l'étude mentionnent (comme il est souvent de mise dans ce type de découverte) que le fait de trouver de l'eau dans l'atmosphère de ces cinq planètes marque une nouvelle étape dans la recherche de mondes extrasolaires susceptibles d'abriter des formes de vie.

Cette découverte a été publiée le 3 décembre 2013 dans la revue The Astrophysical Journal, sous le titre « EXOPLANET TRANSIT SPECTROSCOPY USING WFC3: WASP-12 b, WASP-17 b, AND WASP-19 b ».

 

Comment les astronomes parviennent-ils à acquérir des informations précises sur les planètes extra solaires, malgré la distance qui nous en sépare ? Cette vidéo produite par la NASA l'explique simplement (vidéo en anglais) :

 

Archives

Articles récents