Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des traces de trois séismes majeurs potentiels découvertes au Japon

Publié par wikistrike.com sur 1 Mai 2012, 15:30pm

Catégories : #Terre et climat

Des traces de trois séismes majeurs potentiels découvertes au Japon

 

au-large-du-japon-des-chercheurs-ont-decouvert-des-traces-q.jpgLors de recherches menées près de l'épicentre du 11 mars 2011, des chercheurs ont découvert au large du Japon des traces dans les sédiments qui suggèrent que trois séismes d'ampleur comparable à celui de l'an dernier se seraient déjà produits par le passé.

Plus d'un an après le terrible séisme survenu au Japon, c'est une découverte d'importance qu'ont faite des chercheurs allemands, suisses et japonais. Lors d'un congrès scientifique organisé par l'Union européenne des géosciences (EGU) et tenu à Vienne, ceux-ci ont dévoilé les résultats préliminaires d'une mission sous-marine menée dans la fosse du Japon. Soit précisément dans la zone de subduction tectonique à l'origine du séisme et de l'énorme tsunami qui ont ravagé l'an dernier le nord-est de l'archipel.

Or, selon les dires des scientifiques, cette catastrophe pourrait ne pas être la première de cette ampleur à frapper le Japon. En effet, "nous sommes parvenus à retrouver les traces de trois événements majeurs de resédimentation qui suggèrent l’occurrence de séismes antérieurs potentiellement du même type que celui du séisme de 2011", a expliqué le géologue Michael Strasser, de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETH), qui a analysé les glissements de terrains sous-marins causés par le séisme.

Concrètement, ce chercheur et ses collègues ont étudié les fonds marins près de la fosse entre le 8 mars et le 6 avril, en utilisant un véhicule équipé de caméras et autres instruments à des profondeurs allant jusqu'à 7.700 mètres. Pour compléter les données obtenus, ils ont également cartographié les fonds marins proches de l'épicentre du séisme de magnitude 9 aboutissant ainsi à la découverte des fameuses traces. Néanmoins, les chercheurs doivent encore poursuivre les recherches afin de confirmer leur hypothèse.

Un séisme de même ampleur il y a 1.300 ans ?

"En théorie, ce ne sont pas forcément des séismes parce qu'une resédimentation de grande ampleur peut aussi être causée par d'autres facteurs, mais c'est à ce stade l'explication la plus plausible", a-t-il ajouté cité par l'AFP. Pour en savoir plus, l'équipe mènent donc actuellement des analyses plus poussées des échantillons de sédiments prélevés pour tenter de dater ces événements géologiques.

"Ce sera une contribution importante aux études de risque car si vous voulez calculer la probabilité d'un séisme, vous devez connaître le modèle de récurrence", a poursuivi M. Strasser. Celui-ci a ainsi rappelé que des sources historiques font déjà état d'un séisme d'ampleur similaire au Japon il y a environ 1.300 ans.

 

Source: Maxisciences

Archives

Articles récents