Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des virus génétiquement modifiés dans une batterie lithium-ion pour augumenter sa puissance

Publié par wikistrike.com sur 4 Mars 2012, 23:39pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Des virus génétiquement modifiés dans une batterie lithium-ion pour augumenter sa puissance


 

virus batterie

 

Des chercheurs du MIT ont réussi à utiliser, via l’utilisation des nanotechnologies, des virus génétiquement modifiés dans une batterie lithium-ion pour accroître sa puissance et son endurance .

 

Quel que soit l’appareil électrique mobile utilisé, mieux vaut disposer d’une batterie endurante et si possible pas trop épaisse ni trop lourde. Un défi au quotidien pour les constructeurs, qui prend toute son étendue lorsqu’il ne s’agit plus de smartphones ou de portables mais d’automobiles électriques. La recherche de la plus grande endurance possible au meilleur poids et encombrement est au cœur des préoccupations.
Et si une des réponses possibles à cette équation était fournie par des virus ? Des vrais, se propageant de nez enrhumé à nez enrhumé, pas des malwares se propageant de disque dur à disque dur. C’est ce que proposent des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) dans un article publié dans l’édition électronique de la revue Science et résumé sur le site de l’université.

Des piles miniatures

Modifiés génétiquement, les virus se comporteraient comme des piles miniatures dans une batterie, de façon à obtenir jusqu’à trois fois plus de puissance par rapport à une pile classique. En fait, la base de départ reste une batterie lithium-ion dans laquelle l’anode (productrice d’électrons) serait composée de nanotubes de carbone et non plus de phosphate de fer. Les molécules de cette nouvelle matière attirent les virus créés qui se rassemblent donc au même endroit et créent alors une sorte de filament qui augmente la densité d’énergie. Pour le reste, le fonctionnement de la batterie est identique à l’habitude, les premiers tests du MIT certifiant qu’une telle batterie peut d’ailleurs être chargée et déchargée une centaine de fois sans perdre son endurance. (EP) (Crédit Photo / Donna Coveney)

http://www.cnetfrance.fr/news/virus-batteries-mit-39390882.htm

 

Archives

Articles récents