Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Déstockage chez Virgin: « Mon sang et mon humanité pour une console »

Publié par wikistrike.com sur 19 Mai 2013, 07:00am

Catégories : #Social - Société

 

Déstockage chez Virgin: « Mon sang et mon humanité pour une console »

 

media_xll_5829827.jpg

 

 

Des salariés du Virgin Megastore de Strasbourg ont exposé des objets cassés lors des trois jours de déstockage organisés de lundi à mercredi par le groupe en redressement judiciaire, afin de dénoncer la violence de certains clients et exprimer leur dégoût.

Un écriteau « mon sang et mon humanité pour une console », des casques cassés, ou encore une peluche recouverte de gouache sont exposés depuis vendredi face à l’escalier central du magasin dans l’ancienne vitrine multimédia, désormais recouverte de traces de mains laissées à la peinture rouge. L’installation, qui réuni des objets cassés lors du déstockage et d’autre produits défectueux, est surmontée d’un mannequin portant une veste Virgin et une étiquette « Bradé ».Un salarié blessé

Cette installation dénonce l’attitude de clients qui n’ont eu « ni respect pour les produits, ni pour les vendeurs », a expliqué Elsa, vendeuse multimédia de 25 ans.

Son stand a été vidé en 15 minutes à l’ouverture lundi matin, raconte la vendeuse. Des clients se sont battus pour une console, et un salarié a été blessé à la tête en tentant de s’interposer, dit-elle.

       

Avenir incertain

Parmi la dizaine de clients qui observaient l’installation samedi, Mickael est choqué « que les gens puissent se battre pour des marchandises, alors que d’autres ont des problèmes », dit-il en référence à l’avenir incertain des 960 salariés des 26 magasins du distributeur en redressement judiciaire depuis la mi-janvier.

 

Émeute

Au niveau national, le déstockage de Virgin a été interrompu après trois jours de braderie. « C’était tellement l’émeute qu’ils ont dû arrêter », a affirmé Sylvain Alias (SUD), précisant que Virgin offrait une réduction de « 60% sur toute la marchandise sauf le livre ». La présidente de Virgin, Christine Mondollot, a assuré de son côté que tout était « resté sous contrôle »..

 

 

© @w00db0y sur Twitter.Source+vidéos: 7sur7.be

Archives

Articles récents