Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le Japon frappé par l'arme climatique russe SURA

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 22 Septembre 2011, 18:30pm

Catégories : #Politique internationale

Dette publique, Fukushima, Typhon Roke : le Japon hésite entre punition divine et « attentat naturel »…

 

Le 22/09/11, par Elias Zahra

 

media_xl_4377952.jpg 

Partie I : les motifs d’une possible attaque

Plus d’un million d’évacués au Japon, plus d’une dizaine de morts et d’innombrables disparus, voilà le triste bilan après le passage fulgurant du typhon Roke sur le territoire nippon. Selon les médias locaux, cette catastrophe se surajoute à une vague meurtrière « d’attentats naturels » : les consciences au Japon se réveilleraient-elles ? Cette expression pour le moins ambigüe pourrait laisser y croire. Certains hauts responsables dans la hiérarchie des clans Yakuza commenceraient ouvertement à se lâcher : HAARP, le SURA russe, îles Kouriles et îles Sakhaline, tout est dit. Nous verrons cela plus loin… Le légendaire caractère zen des japonais pourrait s’estomper très vite devant la cruauté des faits dont l’enchaînement hallucinant trahit la signature d’une main suspecte, et l’expression « attentat naturel », pourtant non relayée par les médias occidentaux, résume bien la situation et le climat de suspicion permanent qui plane sur le Japon comme un nuage radioactif.

Le typhon Roke est passé près de la capitale Tokyo et de la centrale nucléaire de Fukushima avec des vents de 162 km/h. Le typhon n’est maintenant plus qu’une tempête tropicale qui bientôt disparaitra ainsi qu’un fantôme, tout droit sorti d’un mauvais rêve qui s’effacera avec le temps. Au total, c’est plus de 200 vols intérieurs qui ont été annulés, tandis qu'au moins 200 000 ménages dans le centre du Japon ont été privés d'électricité durant plusieurs nuits, selon des agences de presse japonaise. Les fortes pluies ont provoqué des inondations et des dommages aux routes dans des dizaines de lieux à Nagoya et dans plusieurs autres villes. La télévision Japonaise a montré des images de gens perdus au milieu d’une étendue infinie d'eau sale et boueuse, où ça et là on les voit jeter des regards vides alentour, cherchant des disparus qui ne reviendront jamais, tandis que des oripeaux inconnus, des débris de toutes sortes flottent parmi les cadavres, filant entre des restes de bâtiments engloutis. Les japonais vivent un monde apocalyptique en avant-première et en vitesse accélérée.

 

article_Japon.jpg
Les vents de ce typhon ont parfois atteint jusqu’à 212 km/h en moyenne et les 259 km/h en rafale en son centre... Les autorités ont procédé à l’évacuation de plus d’un million de personnes. C’est un bilan épouvantable pour le Japon qui est en plus l’un des pays les plus endettés du monde (5000 milliards de dollars de dette) avec les Etats-Unis, les britanniques et les français, comme si la tragédie de Fukushima ne lui suffisait pas, le Japon subit encore un typhon terrifiant et meurtrier, rappelant au pays du soleil levant les heures les plus sombres de son histoire, ressuscitant dans les rues de Tokyo les ombres dévastées des démons de l’ancien monde. Des associations nationalistes chinoises parlent d’un Japon « punit par les dieux du ciel » pour ne pas avoir reconnu les crimes commis sur le peuple chinois lors de la seconde guerre mondiale.

Comme on dit au Japon, « on se marie shinto et on meurt bouddhiste », peut-être que les japonais et leur gouvernement payent les dernières heures d’une dette karmique aussi lourde que tristement célèbre.

Cependant, des noyaux durs de journalistes indépendants japonais, sur leurs blogs, ne l’entendent pas de cette façon, et ils l’écrivent jusqu’à hanter la blogosphère japonaise : « ce sont les russes qui sont responsables, ils utilisent des armes climatiques comme les américains avec HAARP pour forcer la dépendance énergétique au gaz russe et l’endettement de notre pays. Tout le monde le sait, mais officiellement les armes climatiques n’existent pas, alors qu’elles sont même mentionnées dans certains traités européens. C’est absurde, le mensonge des médias internationaux est criminel », écrit sur son blog Daisuke Yoshida, journaliste indépendant de la banlieue d’Osaka, scandalisé par ce qui arrive à son pays : « Nous sommes une génération sacrifiée ». Ainsi, s’il s’avère que les russes ont frappé le Japon pour punir leur politique récente de revendication territoriale concernant les îles Kouriles et les îles Sakhaline que le Japon réclame à la Russie depuis 1945, comme l’ont fait les américains avec HAARP sur l’île d’Haïti, une guerre pourrait bien éclater entre les Yakusas et la mafia russe. Il faut préciser que depuis 1945 le Japon et la Russie n’ont signé aucun traité de paix, sans compter que lors de la guerre de 1905 opposant les russes aux japonais, guerre qui se termine par la victoire du Japon, les russes deviennent dans l’histoire moderne le premier peuple blanc à perdre face à une armée non-blanche, ils garderont alors une rancune profonde.

 

652074707.png

 

Ce n’est pas seulement pour des raisons historiques que le Japon souhaite récupérer ces îles, mais pour des raisons économiques : les îles Kouriles car les eaux sont parmi les plus poissonneuses au monde, et l’alimentation principale en protéine pour les japonais est le poisson ; les îles Sakhaline car elles sont riches en gaz et en matières premières, et le Japon pourrait ainsi relancer son économie endettée et surtout ne plus dépendre en gaz de la Russie et de ses voisins. Le Japon, depuis les années 1990, a massivement investit dans l’Extrême-Orient de la Russie, et ce jusqu’aux régions du lac Baïkal ; les japonais fournissent des produits divers, et notamment de l’aluminium. Des compagnies américaines, européennes, japonaises et russes possèdent des puits de pétrole et des gisements de gaz dans cette région stratégique que sont les îles Sakhaline et ses environs. Malgré la haine entre le bloc sino-russe et le bloc américano-japonais, des lignes de commerce maritime ont été mises en place, reliant les ports russes de Vladivostok et de Vanino aux ports japonais de Niigata et d’Otaru sur l’île d’Hokkaido. Il existe également une ligne de vols commerciaux entre l’île de Sakhaline et l’île d’Hokkaido. Les russes détruiront avec leur arme SURA le Japon s’il le faut, mais ils ne lâcheront rien.

Ils veulent garder les îles Kouriles pour la pêche et les réserves immenses d’hydrocarbures qu’elles recèlent. Comme le dit Henry Kissinger, « Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez le pays, mais si vous contrôlez les semences, vous contrôlez l’alimentation. Et celui qui contrôle l’alimentation tient la population en son pouvoir ». Et puis, pour les russes, l’archipel des Kouriles forme un verrou stratégique pour la mer russe d’Okhotsk, ils conservent ainsi un atout politique, militaire et commercial sur la zone litigieuse tant convoitée. Moscou ne veut pas céder devant le gouvernement de Tokyo. Une guerre d’Etat à Etat étant impossible puisque une poignée de têtes nucléaires lancées à certains points stratégiques dans les flancs fragiles du Japon ferait couler tout l’archipel. Le Japon est comme un navire percé sur ses côtes qui ne tient que sur quelques rochers, si ces rochers venaient à exploser, nous pourrions dire adieu à 130 millions d’être humains.

C’est la raison principale d’ailleurs qui a mis a genoux, lors de la seconde guerre mondiale, l’empire japonais face à la bombe nucléaire américaine, car, après la destruction de Nagasaki et d’Hiroshima, les américains menaçaient d’utiliser leur bombe sur les soubassements de l’ile du japon et de la faire littéralement couler. Les japonais furent obligés de se rendre à l’évidence. La volonté, le « seishin » comme disent les japonais, ne pouvaient rien face à la technologie et le handicap naturel de leur pays. Eux qui durant des siècles avait été le seul peuple non-blanc à résister aux vagues de colonisation successives, ils avaient fini par se rendre malgré leur courage et leur génie. Tout se passe comme si l’histoire des hommes ne récompensait aucun mérite, aucune vertu. De ce constat clinique naît chez chaque japonais un sentiment terrible d’injustice.

Les mois qui viennent verront le peuple japonais choisir entre la résignation ou la résistance…jusqu’au suicide collectif de toute une nation. L’histoire de l’Atlantide va-t-elle se répéter devant nos yeux impuissants ? Qui osera rompre le tabou et accuser les russes, qui osera parler d’armes climatiques sans passer pour fou, et comment accuser de toute façon les russes puisque si un pays reconnaissait officiellement cette catégorie d’armes de destruction massive inconnue du grand public, cela pourrait être considéré par les États-Unis d’Amérique comme une dénonciation implicite de leurs attentats criminels sur Haïti, le Honduras et le Venezuela, dont les morts se comptent par centaines de milliers. La situation semble désespérée pour le japon, le manga Akira semble apparaitre aujourd’hui comme la première prophétie néo-biblique mise en bande dessinée, et non plus comme une simple fiction de génie.

 

Quel événement ou quel homme pourrait sauver un Japon au bord du gouffre ? Les Kamis restent muets, et l’archipel s’enfonçant à mesure dans l’océan, le pays du soleil levant pourrait bien devenir le pays de la nuit éternelle, une légende endormie sous les eaux.

 

 

 

Sura 

Partie II : le Japon, laboratoire pour armes climatiques ?

Depuis longtemps les USA et la Russie sont suspectés de développer des armes météorologiques. L’arme électromagnétique des russes s’appelle SURA, celle des américains s’appelle HAARP, il est à noter que le projet russe SURA est né 12 ans avant le projet américain baptisé HAARP. Ces armes de destruction massive sont une source de pouvoir immense destiné sur le long terme à remplacer les armes  nucléaires. Ces armes climatiques et sismiques sont tenus secrètes pour une large partie de l’opinion publique, ce qui assure un pouvoir suprême car on ne peut accuser personne d’une tempête, d’un tsunami ou d’un cyclone, et encore moins d’être responsable d’un séisme faisant des milliers de morts…La nature est un coupable qui arrange tout le monde.

La population ne possède aucun outil de travail véritablement intellectuel. Les gens du commun, hélas, n’ont aucune culture scientifique, ils ne connaissent pas les travaux d’un Nikola Tesla ou d’un Otis Carr, d’un Evgeny Podkletnov ou d’un Rudolf Zinsser. Et tout le drame réside ici, car c’est le savoir qui détermine notre pensée et nos actions.

Et pourtant, ces armes climatiques sont capables de provoquer une influence électromagnétique sur l’ionosphère et sur la magnétosphère terrestre. Elles peuvent ainsi créer et moduler à leur guise des aurores boréales artificielles, des boules de lumière, des jeux luminescents animés ; elles peuvent communiquer par de basses fréquences avec des sous-marins et ce à des milliers de kilomètres ; elles ont par ailleurs la capacité de sonder les sols jusqu’à 15 kilomètres de profondeur, détectant ainsi la moindre cavité, les complexes souterrains militaires de l’ennemi ; ces armes peuvent aussi bien détruire tout satellite ou n’importe quel appareil électronique, que le brouiller ou en prendre tout simplement le contrôle. En agissant sur l’ionosphère, elles peuvent produire des changements météorologiques et des catastrophes naturelles : typhon, cyclone, tsunami, tremblement de terre, tempête. Les cyclones Katrina et Rita en sont de parfaits exemples.  On peut aisément distinguer un événement naturel d’un événement artificiel : quand ces armes sont utilisées, elles produisent un rayonnement vert ou bleu dans le ciel. Ces lueurs fantastiques ont systématiquement été observées par les populations lors des séismes d’Haïti et du Sichuan en Chine en 2008, ainsi que lors des séismes du japon en 2011 qui ont suivi le tsunami : à chaque fois, les séismes étaient également d’une profondeur de 10 km. Une série de séismes de la même profondeur, sur des endroits différents du globe est impossible naturellement. Secondement, les lueurs n’apparaissent que lors des séismes profonds de 10 kilomètres. Ces lueurs et cette profondeur exacte, systématique, sont la signature irréfragable de ces armes climatiques.

Le HAARP russe se nomme SURA, il précède son homologue américain HAARP de 12 ans. Leurs installations se ressemblent  comme des jumeaux. Comparer par vous-même :

 

 

Vue générale du champ d’antenne de SURA. 

 

 Sura_antenna.jpg


 

 

 

 

Et maintenant HAARP en Alaska :

 

site_haarp.jpg

 

Site H.A.A.R.P. près de Gakona, située en Alaska :

H.A.A.R.P. ( High frequency Active Auroral Research Program)

 

L'installation du "chauffage ionosphérique" SURA, selon les termes de l’armée russe, est située près de la petite ville de Vasilsursk, près le la Volga et à 100 km de Nizny Novgorod. Elle est capable d'irradier 190 mégawatts dans la gamme des 4.5 à 9.3 MHz, ce qui représente la puissance d'une petite centrale nucléaire. Cette installation aurait vu le jour en 1981 (HAARP, aux USA, naît en 1993). Ce qui est risible à souhait c'est que le site  anglophone de Wikipedia   annonce que les chercheurs de SURA ont découvert qu'on pouvait moduler l'ionosphère en basse fréquence, comme si c'était une grande découverte... C'est précisément un des buts de ce type d'installation : pouvoir utiliser l'ionosphère comme une immense antenne afin d'émettre en très basse fréquence pour communiquer avec les sous-marins (seules les très basses fréquences pénètrent profondément dans l’océan), ainsi que pour développer toutes ses autres potentialités dont nous avons déjà parlé précédemment.

 Ces armes sismiques sont couplées à des générateurs impulsionnels, à plasma et à résonance combinés à des bombes à onde de choc. Le système expérimental des Etats-Unis (High frequency Active Auroral Research Program, dit « HAARP ») permet également de créer des anomalies climatiques afin de provoquer des inondations, des sécheresses et des ouragans. les données disponibles sur des dizaines de séismes coïncident avec celles du tremblement de terre de magnitude 7,8 sur l’échelle de Richter survenu au Sichuan (Chine), le 12 mai 2008, également causé par des ondes électromagnétiques HAARP.  On observe une corrélation entre les activités sismiques et l’ionosphère, caractéristique de HAARP :

1. Les tremblements de terre dans lesquels la profondeur est linéairement identique dans la même faille, sont provoqués par une projection linéaire de fréquences induites.

2. Des satellites coordonnés permettent d’engendrer des projections concentrées de fréquences dans des points déterminés

3. Un diagramme montre que des tremblements de terre considérés comme artificiels se propagent linéairement à la même profondeur

Voici un tableau assez récapitulatif :

Localisation

Date

Profondeur

Venezuela

8 janvier 2010

10 km

Honduras

11 janvier 2010

10 km

Haïti

12 janvier 2010

10 km

 

 

Les Etats-Unis d’Amérique comme le gouvernement de Moscou continueront à mentir et à faire passer pour conspirationnistes, ou pour terroristes, tous ceux qui tenteront de révéler ces armes au grand public. Pourquoi ? Réponse : parce-que l’un comme l’autre ils se tiennent à bout portant, ils dépendent l’un de l’autre, car révéler l’existence de ces armes climatiques serait néfaste pour la politique des américains, aussi bien que pour celle des russes. Les deux perdent, personne ne gagne. Ils feront tout pour conserver ce pouvoir d’un prix inestimable car la vraie puissance n’est pas « l’invincibilité », mais « l’invisibilité ». Car on ne peut combattre ni en vouloir au vent, au soleil, etc. C’est la raison pour laquelle le gouvernement américain dépense des milliards dans sa propagande de réchauffement climatique pour assurer la survie du plus gros mensonge de notre temps.

En effet, ces armes climatiques dont les essais se démultiplient, expérimentalement ou pour agir avec comme leviers d’influence sur tel ou tel pays récalcitrant, désorganise tout notre écosystème, ce qui engendre des conséquences néfastes qui se traduisent par des déséquilibres atmosphériques et énergétiques. C’est pour cela que les séismes ou les sécheresses pourraient s’avérer sur des périodes de plus en plus longues incontrôlables. Les américains et les russes jouent aux apprentis-sorciers, ils se prennent pour des dieux, mais ils oublient qu’ils ne sont que des hommes marchant sur une planète, pour eux immenses, qui n’est qu’un grain de sable dans l’univers. Ils ne commanderont jamais au soleil ni à la lune. Le seul pouvoir absolu dont dispose l’homme est celui qu’il exerce sur son esprit. Seul le progrès intérieur libère l’homme. Seul l’amour et la sagesse pourront sauver le peu de résistants dans ce monde à l’agonie. Que ces derniers écoutent leur cœur pour qu’ils se rappellent pourquoi ils combattent l’empire mondial.

 

Elias Zahra pour Wikistrike

 

source :

Voir « Les armes sismiques » par Jean-Pierre Petit, 1er mars 2006.

Officiellement, les forces US étaient prépositionnées autour d’Haïti dans le cadre d’un exercice militaire simulant… une intervention humanitaire en Haïti. Cf. « Defense launches online system to coordinate Haiti relief efforts », par Bob Brewin, Govexec.com, 15 janvier 2010.

Le Programme HAARP : science ou désastre ?, par Luc Mampaey, Groupe de recherches et d’information sur la paix et la sécurité (Bruxelles, 1998).

Le 2 avril 1997, lors d’une conférence sur le contre terrorisme, William Cohen, secrétaire d’Etat à la Défense américain affirmait : « … d’autres terroristes sont engagés dans un type d’action écologique où ils peuvent altérer le climat, déclencher des tremblements de terre, des éruptions volcaniques en utilisant des ondes électromagnétiques… Tout ceci est réel… » Voulait-il dire « terroristes » ou « certaines nations », hypocrisie de politique…Si des terroristes ont une telle arme, alors les grandes nations aussi.

 

voir l'article sur le rapport européen de 1999 : http://wikistrike.over-blog.com/article-un-rapport-europeen-parle-du-projet-haarp-et-du-control-mental-84909603.html

Selon le Russia today, un rapport de l’armée russe a confirmé l’attaque sur Haïti par HAARP, accusant ainsi directement sans les nommé les américains.  Le rapport indique en outre que le système de réalisation de ces essais est la fréquence élevée du programme de recherche active auroral (HAARP). Les données coïncident également avec un rapport précédent qui associe le séisme de magnitude 7,8 en Chine avec HAARP.    

   Digital Journal a rapporté que le président vénézuélien Hugo Chavez a accusé les Etats-Unis d’avoir provoqué le tremblement de terre en Haïti, lequel a tué plus de 100 000 personnes, grâce à une arme tectonique.

Bien que la Russie ait accusé les Etats-Unis de posséder une telle arme, le chef du parti Vert de Géorgie a affirmé que Moscou possédait également des armes similaires, et ce depuis plus longtemps que son rival américain, il a même accusé Moscou d’avoir provoqué un séisme sur le territoire géorgien il y a plusieurs années.

 Voir l’article  de Thierry Meyssan sur voltairenet.org : « les Etats-Unis ont-ils provoqué le séisme d’Haïti ? » http://www.voltairenet.org/Les-Etats-Unis-ont-ils-provoque-le#nh2

 Voir l’article « Haïti et l’arme sismique » sur voltairenet.org : http://www.voltairenet.org/Haiti-et-l-arme-sismique

 

 

 

 

Source
ViveTv (Venezuela)

 

 

 

 

U.S. version :

 

Public debt, Fukushima, Typhoon Roke : Japan wavers between divine punishment and “natural attack”… Or the Russian climatic weapon SURA

 

on 09/22/11, by Elias Zahra

 

Sura

 

Part I : the grounds for a possible attack

More than one million evacuated in Japan, more than a dozen dead and many more missing, that is the sad record in the wake of Typhoon Roke dazzling on Japanese territory. According to local media, this disaster joins forces with a deadly wave "of attacks natural 'awareness in Japan they wake up? This expression for the least ambiguous might lead to believe. Some senior officials in the hierarchy of Yakuza clans begin to openly release: HAARP, the SURA Russian Kuril Islands and Sakhalin Island, says it all. We'll see about that later ... The legendary character of Japanese Zen could fade quickly to the cruelty of the chain incredible facts betrays the hand of a suspect signature, and "attack natural", yet not backed up by Western media, sums up the situation and the ongoing climate of suspicion that hangs over Japan as a radioactive cloud.

Typhoon Roke is passed near the capital Tokyo and Fukushima nuclear power plant with winds of 162 km / h. The typhoon is now a tropical storm that will soon disappear as well as a ghost, straight out of a bad dream that fades with time. In total, over 200 domestic flights were canceled, while at least 200,000 households in central Japan were without power for several nights, according to Japanese news agency. Heavy rains caused flooding and damage to roads in dozens of places in Nagoya and in several other cities. Japanese television showed pictures of people lost in the midst of an endless expanse of dirty water and muddy here and there where we see empty glances around, looking for missing that will never return, while the tinsel unknown , debris of all sorts among the dead bodies floating, spinning between the remains of sunken vessels. The Japanese live in an apocalyptic world premiere and high speed.

The winds of this typhoon sometimes reaches up to 212 km / h on average and 259 km / h burst in the middle ... Authorities have evacuated more than a million people. This is an appalling for Japan which is one of the most highly indebted countries in the world (5000 billion in debt) with the United States, the British and French, as if the tragedy does Fukushima enough for him, Japan is still suffering a terrifying and deadly typhoon, reminding the country of the rising sun the darkest hours of its history, resurrecting the streets of Tokyo devastated the shadows of the demons of the ancient world. Chinese nationalist associations speak of a Japanese "punished by the gods from heaven" for not having recognized the crimes committed on the Chinese people during World War II.

 

As they say in Japan, "marrying Shinto and die Buddhist", perhaps the Japanese and their government pay the final hours of a karmic debt as heavy as infamous.

 

However, hard core of independent journalists Japanese on their blogs, do not see it that way, and they write to haunt the Japanese blogosphere, "it is the Russians who are responsible, they use weapons climate as the Americans with HAARP to force the energy dependence on Russian gas and the debt of our country. Everyone knows, but officially the weapons are not climate, then they are even mentioned in some European treaties. It's absurd lies of the international media is criminal, "writes on his blog Daisuke Yoshida, a freelance journalist from the suburbs of Osaka, outraged by what is happening to his country:" We are a lost generation. " Thus, if it appears that the Russians beat Japan to punish their recent policy of territorial claims on the Kuril Islands and Sakhalin islands that Japan calls on Russia since 1945, as did the Americans with HAARP on the island of Haiti, a war could break out between the Yakuza and the Russian mafia. It should be noted that since 1945 Japan and Russia have signed any peace treaty, not to mention that during the War of 1905 between the Russian to Japanese war ends with Japan's victory, the Russians get in modern history the first white people to lose to a non-white army, they will keep a grudge so deep.
  
It is not just for historical reasons that Japan wants to recover the islands, but for economic reasons: the Kuril Islands since the waters are among the richest fishing grounds in the world and the main supply of protein for the Japanese fish Sakhalin islands because they are rich in gas and commodities, and Japan could boost its economy and in debt and especially not to depend on gas from Russia and its neighbors. Japan, since 1990, has invested heavily in the Far East of Russia, and what to regions of Lake Baikal, the Japanese provide various products, including aluminum. American companies, European, Japanese and Russians have oil wells and gas fields in this strategic region that is the Sakhalin Island and its surroundings. Despite the hatred between the Sino-Russian and US-Japan bloc, lines of maritime trade have been put in place, linking the Russian ports of Vladivostok and the Japanese ports of Vanino Niigata and Otaru on the island of Hokkaido. There is also a line of commercial flights between the island of Sakhalin and Hokkaido. The Russians destroy their weapons SURA Japan if necessary, but they do not let go.

 

They want to keep the Kuril Islands for fishing and huge reserves of oil they contain. As Henry Kissinger said, "If you control the oil you control the country, but if you control the seeds, you control the power supply. And he who controls the power holds the people in his power. " And for Russia, the Kuril Islands form a lock Strategic Sea of ​​Okhotsk Russia, they retain an advantage and political, military and commercial on the disputed area coveted. Moscow will not yield to the Tokyo government. A war between states is impossible because a handful of nuclear warheads launched at strategic points in the sides of the fragile Japan would sink the entire archipelago. Japan is like a ship on pierced his ribs that does that on some rocks if the rocks were to explode, we could say goodbye to 130 million human beings.

 

It is also the main reason that put a lap during the Second World War, the Japanese empire facing the U.S. nuclear bomb, because, after the destruction of Nagasaki and Hiroshima, the U.S. threatened to use their bombs on the foundations of the island of Japan and to literally sink. The Japanese were forced to go to the obvious. Will, "seishin" as the Japanese could do nothing against the technology and the natural handicap of their country. Those who for centuries had been the only non-white people to resist successive waves of colonization, they had come to visit, despite their courage and genius. It is as if human history does not reward merit, no virtue. This observation is born in each clinical Japan a terrible feeling of injustice.

 

The coming months will see the Japanese people to choose between resignation and resistance ... to the collective suicide of an entire nation. The story of Atlantis will repeat itself before our eyes powerless? Who will dare break the taboo and accuse the Russian, who dares to talk about climate without weapons to crazy, and how to accuse the Russians anyway, since if a country officially recognized this category of weapons of mass destruction known to the general public, this could be considered by the United States of America as an implicit denunciation of their criminal attacks on Haiti, Honduras and Venezuela, whose deaths in the hundreds of thousands. The situation seems hopeless for Japan, the manga Akira seems to appear today as the first neo-biblical prophecy into comics, and not as a mere fiction of genius.
  
What event or any man could save Japan on the brink? The kami are silent, and the archipelago as sinking into the ocean. The rising sun may well become the land of eternal night, a legend asleep under water.
  
  
  
   
Part II: Japan, weapons laboratory for climate?

For a long time the United States and Russia are suspected of developing weapons weather. The electromagnetic weapon called the Russian SURA, the Americans called HAARP, it is noted that the Russian project SURA was born 12 years before the American project called HAARP. These weapons of mass destruction are a source of immense power for the long term to replace nuclear weapons. These climatic and seismic weapons are kept secret for a large part of the public, providing a supreme power because you can not accuse anyone of a storm, a tsunami or a hurricane, let alone to be responsible for an earthquake causing thousands of deaths ... Nature is one culprit that suits everyone.

 

The population has no real intellectual work tool. Common people, alas, have no scientific, they do not know the work of Nikola Tesla or Otis Carr, a Evgeny Podkletnov or Rudolf Zinsser. And the drama is here because it is knowledge that determines our thinking and our actions.

Yet these conditions are weapons capable of causing an electromagnetic influence on the ionosphere and the magnetosphere. They can create and modulate at will the northern lights, artificial balls of light, luminous animated games, and can communicate with low frequency submarine and the thousands of kilometers, and they also have the ability to probe the soil to a depth of 15 km, detecting the smallest cavity, the underground military complex of the enemy, these weapons can destroy both satellite or any electronic device, the blur or taking any simply control. By acting on the ionosphere, they can produce changes in weather and natural disasters: typhoon, cyclone, tsunami, earthquake, storm. Hurricanes Katrina and Rita are perfect examples. One can easily distinguish between a natural event of an artificial event: when these weapons are used, they produce a green or blue radiation in the sky. These fantastic lights were systematically observed by the people of Haiti during the earthquake in Sichuan and in China in 2008, and during earthquakes in Japan in 2011 following the tsunami: each time, earthquakes were also a depth of 10 km. A series of earthquakes of the same depth in different parts of the globe can not naturally. Secondly, the lights appear only in the deep earthquakes of 10 km. These lights and the exact depth, systematic are indisputable signature of these weapons climate.

 

HAARP is called the Russian SURA it above its U.S. counterpart HAARP 12. Their facilities are as alike as twins. Compare for yourself:
  

Overview of the field of antenna SURA.
  
   Sura antenna

  
  
  
  
Now HAARP in Alaska:
  
 site haarp
  
Site H.A.A.R.P. near Gakona, Alaska is located:
H.A.A.R.P. (High frequency Active Auroral Research Program)
  
The installation of "ionospheric heater" SURA, in the words of the Russian army, is located near the small town of Vasilsursk, near the Volga, 100 km from Nizny Novgorod. It is able to radiate 190 MW in the range of 4.5 to 9.3 MHz, which represents the power of a small nuclear plant. The facility would have been born in 1981 (HAARP, the United States, was born in 1993). What is laughable is that the desire to English website Wikipedia reports that researchers have discovered that SURA could modulate the ionosphere at low frequencies, as if it was a great discovery ... This is precisely one of the purposes of this installation: you can use the ionosphere as a huge antenna to emit very low frequency to communicate with submarines (only very low frequencies penetrate deep into the ocean ) and to develop their full potential with others already mentioned above.
 

 

These arms are coupled to the seismic pulse generators, and plasma resonance combined with shock bombs. The experimental system of the United States (High frequency Active Auroral Research Program, says, "HAARP") can also create climate anomalies to cause floods, droughts and hurricanes. available data on tens of earthquakes coincide with the earthquake of magnitude 7.8 on the Richter scale occurred in Sichuan (China), May 12, 2008, also caused by HAARP electromagnetic waves. There is a correlation between seismic activity and the ionosphere, typical of HAARP:

 

1. Earthquakes where the depth is linearly identical in the same fault is caused by a linear projection induced frequency.

 

2. Coordinated satellite can generate projections of frequencies concentrated in local areas

3. A diagram shows that earthquakes considered artificial propagate linearly at the same depth

 

Here is a fairly summary:

Date              Location                    Depth
Venezuela   January 8, 2010      10 km
Honduras    January 11, 2010   10 km
Haiti              January 12, 2010   10 km
  
  
The United States of America as the Moscow government will continue to lie and pretend to conspiracy, or terrorists, those who try to reveal the weapons to the public. Why? Answer: because, as the other one as they stand at close range, they depend on each other, for revealing the existence of these weapons would be bad for climate policy of the United States, as well as for that of Russia. Both lose, nobody wins. They will do everything to keep this power of inestimable value because the real power is not "invincible", but "invisibility." Because you can not fight nor blame the wind, sun, etc.. This is why the U.S. government spends billions in its propaganda of global warming for the survival of the biggest lie of our time.

 

Indeed, these weapons testing conditions which are replicated, experimentally or to act as levers of influence over any country recalcitrant disrupts our entire ecosystem, leading to negative consequences that result in atmospheric and energy imbalances. This is why earthquakes or droughts may be over periods of longer and longer control. The Americans and Russians are playing sorcerer's apprentice, they think they are gods, but they forget they are only men walking on a planet for them huge, which is a grain of sand in universe. They never commands the sun or the moon. The only absolute power available to man is that he has on his mind. Only the inner progress frees man. Only love and wisdom can save the little resistance in this dying world. That they listen to their heart that they remember why they fight the global empire.
  

Elias Zahra for Wikistrike

 

 

                             distribute it everywhere and quickly, it's very important

 

 

source :

See "Weapons seismic" by Jean-Pierre Petit, 1 March 2006.

Officially, the U.S. forces were pre-positioned around Haiti as part of a military exercise simulating ... humanitarian intervention in Haiti. See "Defense launches online system to coordinate relief efforts Haiti," by Bob Brewin, Govexec.com, January 15, 2010.

The HAARP Program: Science or disaster? By Luc Mampaey, Group Research and Information on Peace and Security (Brussels, 1998).

On April 2, 1997, during a conference against terrorism, William Cohen, Secretary of State of Defense stated: "... other terrorists are engaged in an ecological type of action where they can alter the climate, trigger earthquakes, volcanic eruptions using electromagnetic waves ... This is all real ... "Did he say" terrorist "or" some nations "political hypocrisy ... If terrorists have a nuclear weapon, while the great nations too.
 

see the article on the EU report of 1999 :  http://wikistrike.over-blog.com/article-un-rapport-europeen-parle-du-projet-haarp-et-du-control-mental-84909603.html

According to the Russia Today, a report by the Russian military confirmed the attack on Haiti by HAARP, and directly accusing unnamed Americans. The report also indicates that the system of these tests is the high frequency of auroral active research program (HAARP). The data are also consistent with a previous report that combines the 7.8 magnitude earthquake in China with HAARP.

Digital Journal reported that Venezuelan President Hugo Chavez accused the U.S. of having caused the earthquake in Haiti, which killed over 100,000 people through a tectonic weapon.

Although Russia has accused the United States to possess such a weapon, the leader of the Green Party of Georgia said that Moscow also had similar weapons, and have been for longer than its U.S. rival, he even accused Moscow of have caused an earthquake in Georgia several years ago.

 See the article by Thierry Meyssan on voltairenet.org "the United States they caused the earthquake in Haiti? "Http://www.voltairenet.org/Les-Etats-Unis-ont-ils-provoque-le # NH2

 See "Haiti and the seismic weapon" on voltairenet.org: http://www.voltairenet.org/Haiti-et-l-arme-sismique

 

 

Archives

Articles récents