Archéologie : deux squelettes de vampires potentiels découverts

En Bulgarie, deux squelettes percés de morceaux de fer ont été découverts. Selon une croyance païenne, on clouait les morts dans leur cercueil pour les empêcher de sortir la nuit

en-bulgarie-selon-certaines-croyances-les-morts-qui_789812_.jpgVoici une découverte on ne peut plus sérieuse qui en dit long sur la "douceur" des croyances et dessuperstitions moyenâgeuses.  

En effet, deux squelettes datant du Moyen-Âge,percés de morceaux de fer pour ne pas se transformer en vampires, ont été découverts récemment dans la ville bulgare de Sozopol, sur la Mer Noire, a annoncé à le directeur de l'Institut historique national, Bojidar Dimitrov.

"Ces deux squelettes percés de morceaux en fer illustrent une pratique qui s'est maintenue dans certains villages bulgares jusqu'à la première décennie du XXe siècle", a-t-il déclaré.

Selon une croyance païenne, les morts qui, de leur vivant, étaient considérés comme "méchants" étaient percés au coeur, le soir de leur enterrement, avec un bâton en bois ou en fer. Ils étaient ainsicloués à leur cercueil et empêchés d'en sortir à minuit, transformés en vampires, a-t-il expliqué.

Selon Bojidar Dimitrov, une centaine de tels squelettes ont déja été retrouvés en Bulgarie au fil des dernières années.

 

Source Sud-Ouest

Tag(s) : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog