Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Documentaire - "Quand l'Europe sauve ses Banques, qui paye ?

Publié par wikistrike.com sur 3 Mars 2013, 09:30am

Catégories : #Economie

 

 

 

Documentaire - "Quand l'Europe sauve ses Banques, qui paye ?


 

banques europe

 

Une documentation complète sur la réalité de l'Union Européenne. 50 milliards d'euros en Grèce, 70 milliards en Irlande, 40 milliards en Espagne : au sein de la zone euro, les États se sont vus contraint les uns après les autres - moyennant des sommes astronomiques - de venir en aide aux banques pour compenser les pertes subies suite à des prêts pourris. Mais qui sont les bénéficiaires de telles opérations ? C'est en posant cette question très simple qu'Harald Schumann, essayiste en économie et brillant journaliste, sillonne l'Europe. Et obtient des réponses pour le moins sidérantes. Car ceux qui ont été "sauvés" ne se trouvent pas - comme on tend à vouloir nous le faire croire - dans les pays en détresse, mais surtout en Allemagne et en France. En effet, une part importante des sommes débloquées finit dans les caisses des créanciers de ces banques sauvées. Quant aux financiers qui ont fait de mauvais investissements, ils se retrouvent protégés contre toute perte aux frais de la collectivité. Et ce contrairement aux règles de l'économie de marché.


 

Posté par ru
Commenter cet article

Arlette 06/03/2013 02:15


http://www.agoravox.fr   François
ASSELINEAU, 54 ans, est le Président fondateur de l’Union Populaire Républicaine
(U.P.R.), Mouvement politique qu'il a créé en mars 2007 pour convier tous les Français à se rassembler provisoirement, en dehors du clivage Droite-Gauche, afin de faire sortir au plus vite la France de l’Union Européenne, de l'Euro et de l'O.T.A.N.
Diplômé d'H.E.C.
PARIS, Vice-Major de l’E.N.A., Inspecteur Général des Finances, il a été Membre de Cabinets Ministériels (notamment auprès de Gérard Longuet, Ministre de l’Industrie et du Commerce Extérieur, et
d’Hervé de Charette, Ministre des Affaires Etrangères) puis Directeur de Cabinet du Président
du Conseil Général des Hauts-de-Seine : Charles PASQUA, de 2000 à
2004. François ASSELINEAU a, également, été Conseiller de Paris, de 2001 à 2008, et
Délégué Général à l’Intelligence Economique à BERCY de 2004 à 2006.



Par François Asselineau 10 janvier @ tf1 Goupie


À propos de « mauvaise foi », auriez-vous l’amabilité de préciser aux lecteurs où et quand j’aurais « seriné que l’Euro ne passerait pas les 10 ans » ?
Je n’ai évidemment jamais donné une date butoir de cette nature.
Ni celle de 2009 (10 ans après l’entrée en vigueur de l’euro interbancaire), ni celle de 2012 (10 ans après l’entrée en vigueur de l’euro fiduciaire).
J’ai toujours eu soin au contraire d’affirmer que :
- l’euro n’est pas viable,
- il finira, tôt ou tard, par exploser, que-ce-soit dans 5 mois, 5 ans ou 15 ans.
Du reste, j’ai expliqué, dans ma conférence sur « La Tragédie de l’euro » :
a)- que toutes les monnaies supranationales de l’Histoire ont toujours fini par exploser ;
b)- et que l’histoire monétaire des XIXe et XXe siècles enseigne que la durée de vie de ce type de monnaies semble empiriquement être de quelques décennies.
J’invite les lecteurs à vérifier mes dires en écoutant la vidéo en ligne de ma conférence, et notamment à partir de 57’45" :
http://www.u-p-r.fr/videos/conferen...



@ Traroth
Contrairement à ce que vous affirmez, la sortie de l’UE est fort loin d’être notre « seul programme ».  Elle est la clé de voûte de notre programme, cela c’est exact. Pour la simple et
bonne raison que si la France ne dénonce pas juridiquement les Traités Européens, tout programme est vide de sens puisque les Traités Européens fixent la quasi-totalité des orientations
politiques stratégiques de notre pays. La sortie de l’UE est donc le préalable indispensable à tout vrai programme applicable. Tout comme la défaite de l’Allemagne et la
libération du territoire national étaient le préalable indispensable à la mise en œuvre du programme du Conseil National de la Résistance.
Mais l’UPR a un programme autrement plus vaste et détaillé, qui s’inspire d’ailleurs étroitement de celui du CNR. Si vous souhaitez découvrir ce programme in extenso, tel que je l’ai
personnellement présenté le 3 décembre 2011, je vous conseille de le visionner en vous reportant à la page :
http://www.u-p-r.fr/presidentielles-2012/le-programme-de-l-upr

Cette présentation est très complète et très pédagogique, et elle comporte une mine d’informations et de propositions, souvent d’une grande originalité pour les internautes qui nous
découvrent. Elle est cependant très longue (5 heures au total) et je vous suggère de la visionner par petits épisodes et progressivement.
Si vous n’avez pas ce temps à consacrer, vous trouverez une version écrite synthétique de ce programme en version PDF, téléchargeable et imprimable en cliquant sur :
http://www.u-p-r.fr/wp-content/uploads/presidentielles/Programme-Liberation-Nationale.pdf

Si vous daignez consulter ce programme de 64 pages, il ne vous sera matériellement plus possible d’affirmer que sortir de l’Europe serait le « seul programme » de l’UPR.
François Asselineau




1963 - 2013 : de l’insoumission de Charles de Gaulle à la veulerie de François
Hollande


 




La Finlande annonce officiellement qu’elle préfère sortir de l’euro plutôt que de payer les dettes des
autres


Sieur ASSELINEAU, Monsieur à considérer. Marié, 2 filles, a vécu au JAPON - parle JAPONAIS. A récolté 17 signatures sur 500 requises pour se
présenter à la Présidentielle. Il a été éliminé à la source vu son programme de SORTIR de l'U.E. et de l'OTAN ! Les Maires qui signent pour ASSELINEAU - subventions rayées aux
diverses Communes et aucun Maire... !
           


zarmagh 03/03/2013 18:27


Pendant que l'UE dépense des sommes folles pour sauver ses banques (les USA aussi) le Canada n'a rien dépensé pour ses banques. Aucune n'est ou n’a été en danger. Pour sécuriser les institutions
bancaires Européenne, il suffit d'adopter les mêmes lois et règles que le Canada vis à vis de celle-çi. À ma connaissance, aucun pays de l'UE va dans cette direction...

zara 03/03/2013 12:03


que fait la magistrature, les juges, les lois, les dirigeants qui sont censés nous proteger ?.


LICTREUR :


Dans la Rome Antique, les licteurs (en latin classique : lictor, -oris au singulier, lictores, -orum au pluriel) constituent l'escorte des
magistrats qui possèdent l'imperium, c'est-à-dire le pouvoir de contraindre et de punir. Après la République romaine, d'autres personnages officiels sont accompagnés des licteurs.


Les licteurs sont chargés de protéger et d'exécuter les décisions coercitives des magistrats. Leur attribut principal, le faisceau
de verges entourant une hache, est
leur instrument de contrainte: soit pour une punition corporelle (les verges), soit pour une mise à mort par
décapitation (la hache).

Archives

Articles récents