Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Dormir quelques heures de plus serait plus efficace qu’un antidouleur

Publié par wikistrike.com sur 3 Décembre 2012, 14:54pm

Catégories : #Santé - psychologie

Dormir quelques heures de plus serait plus efficace qu’un antidouleur


 

dormir-deux-heures-de-plus-pourrait-permettre-de-soulager-l.jpgSelon une étude américaine, augmenter sa durée de sommeil de deux heures permettrait de réduire la sensibilité à la douleur. Ceci serait même plus efficace que des médicaments anti-douleur et pourrait être intéressant dans la prise en charge des maladies chroniques douloureuses par exemple.

 

Si l'on savait déjà qu'un bon sommeil était indispensable pour garder la santé, c'est un nouveau bienfait que vient de révéler une étude publiée dans la revue Sleep. Menée par des chercheurs américains, elle explique que le sommeil serait aussi un antidouleur extrêmement efficace, même plus efficace que des médicaments tels que la codéine.

Pour arriver à cette conclusion, le Pr Timothy Roehrs et ses collègues ont suivi 18 volontaires au cours de quatre nuits et leur ont demandé de placer leurs doigts au-dessus d'une source chaude. Ils ont alors mesuré la durée que chaque participant tenait avant de retirer ses doigts et constaté que ceux qui avaient dormi dix heures au lieu de huit, étaient capables de maintenir leur main 25 secondes de plus que les autres. Mieux encore : les chercheurs ont constaté que l'effet était plus important que celui observé au cours d'une étude précédente, où une partie des volontaires s'étaient vu administrer 60 milligrammes de codéine.

Ces résultats cumulés suggèrent ainsi que dormir deux heures de plus serait plus efficace contre la douleur que de prendre de la codéine. "Nous avons été surpris par l'ampleur de l’impact du sommeil en termes de réduction de la sensibilité à la douleur, en comparaison d’une prise de codéine, par exemple" commente le Dr Timothy Roehrs de l'Henry Ford Hospital cité par le Telegraph. Inversement, les chercheurs expliquent que la sensibilité accrue à la douleur des personnes fatiguées serait précisément due à leur manque de sommeil.

Dormir pour traiter les maladies chroniques douloureuses

Récemment, une équipe de la Norwegian University of Science and Technology avait montré que même ceux qui avaient occasionnellement des problèmes de sommeil, avaient un risque doublé de souffrir de douleur. Ajouté à cela, d'autres travaux ont révélé que deux tiers des personnes avec des douleurs chroniques au dos souffrent aussi de troubles du sommeil.

Néanmoins, la nouvelle étude est la première à montrer que du sommeil supplémentaire réduit la sensibilité à la douleur et pourrait donc s'avérer utile dans certaines circonstances. "Nos résultats suggèrent l'importance d'un sommeil adéquat [pour traiter] des maladies chroniques douloureuses ou en préparation d'opérations chirurgicales non-urgentes", conclut le Dr Timothy Roehrs.

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

Archives

Articles récents