Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

DSK : Du pain, du vin, du sperme. Une femme mène l'enquête

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 24 Mai 2011, 17:21pm

Catégories : #Politique internationale

060612sperme-ovule_n.jpgDSK : Une enquête insperméable

Le sperme confirme un contact, ou pas, s'il y a simplement éjaculation. Même si le liquide vient de DSK pour malencontreusement heurter le col en dentelle de Mademoiselle, Elle peut être touchée, mais pas forcément coulée. A WikiSrike, l'on pense donc et fort normalement que cela ne prouve rien, surtout que des amis de DSK ont voulu acheter la famille de la victime pour qu'elle ferme sa gueule avec un chèque de sept zéro. Cet élément qui donne la vie n'est donc pas une preuve de culpabilité.

 

L'étau se resserre autour de Dominique Strauss-Kahn, désigné par son ADN. D'après NBC New York et le site de France 2, des sources policières confirment que du sperme retrouvé sur le chemisier de la femme de chambre du Sofitel correspond bien à celui de l'ancien patron du FMI, qui s'était volontairement soumis à des tests médicaux après son arrestation.

Cette information impliquerait qu'un acte sexuel a bien eu lieu, mais ne permet pas de déterminer, à elle seule, s'il y a eu agression sexuelle.

D'autres résultats attendus

Selon les sources policières, trois prélèvements ont eu lieu dans les heures ayant suivi l'acte présumé, notamment sur le chemisier et la moquette de la chambre. Les résultats des deux autres tests ne sont pas encore connus. L'avocat de DSK, Benjamin Brafman, a refusé de commenter ces informations.

Nafissatou Diallo, 32 ans, accuse Dominique Strauss-Kahn de l'avoir traînée jusqu'à la salle de bain où il l'aurait forcée à pratiquer une fellation. Le grand jury new-yorkais, qui a formellement inculpé Strauss-Kahn, a retenu sept chefs d'accusation, dont l'agression sexuelle et la tentative de viol, passibles de 25 ans de prison.

«Depuis le début, les inspecteurs expérimentés du NYPD jugent crédible la version de la plaignante et rien depuis ne les a fait changer d'avis», a déclaré le porte-parole du New York City Police Department (NYPD), Paul Browne, interrogé sur les résultats des tests ADN.

La police de New York, quant à elle, une police de corrompus depuis belle lurette,n'a donné «aucune information ni résultat» concernant les prélèvements ADN effectués sur Dominique Strauss-Kahn, accusé par la justice américaine de crimes sexuels, a affirmé ce mardi à l'AFP un porte-parole de la police.

 

photo 1305561012524-1-0 w350Alors que s'est-il passé dans la chambre de DSK ? Fox neWs qui n'était pas dans la chambre le serait.

 

  Selon Fox News, Dominique Strauss-Kahn aurait tenté d’intimider la jeune femme...

«Sais-tu qui je suis? Sais-tu qui je suis?» C’est ce qu’aurait déclaré Dominique Strauss-Kahn à la femme de chambre qui ne savait pas qui se trouvait dans la suite 2806, selon Fox News, qui s’appuie sur une source judiciaire.

Sorti nu de sa salle de bains, Strauss-Kahn aurait commencé l'agression en touchant les seins de la femme de ménage. Toujours selon la chaîne d’information américaine, la femme aurait tenté de l’arrêter en appitoyant l'homme politique. «S’il vous plaît, non, aurait-elle dit à DSK. Je ne peux pas perdre mon travail, j’en ai besoin. Je vais le perdre, s’il vous plaît.» DSK lui aurait alors répondu: «Ne t’inquiète pas bébé, tu ne vas pas perdre ton travail. Ne t'inquite pas. Sais-tu qui je suis? Sais-tu qui je suis»

Elle tombe en s'enfuyant

Ensuite, la femme de ménage a voulu effrayer Strauss-Kahn en prétendant  que son manager était dans le couloir. Fox News affirme que DSK continuait alors à la presser dans le corridor de la suite. La femme de ménage aurait alors tenté de s’enfuir avant de glisser sur un journal et de tomber à genoux.

C’est à ce moment-là que DSK l’aurait forcé à lui faire une fellation. Elle l'aurait alors repoussé contre une armoire. Le Français porterait une marque dans le dos, selon le site d’information. C’est à ce moment-là, que la jeune femme serait sortie et se serait réfugiée auprès de collègues en pleurant et crachant.


 

 Et qui est ce procureur qui va devoir libérer DSK, lui qui était dans la chambre voisine, car démocrate ?  

 

C'est Cyrus Vance Junior est un procureur à prendre au sérieux...

C’est l’homme auquel DSK va sans doute beaucoup penser dans les mois à venir. Cyrus Vance Junior est le New York County District Attorney, autrement dit l'avocat général dans l’affaire DSK. Depuis une semaine, son rôle est fondamental (c'est lui qui a caché la victime). Et il le sera encore. Dans le système judiciaire américain, où l'accusation a d'abord l'avantage, c’est en effet au procureur d’apporter au procès les preuves de la culpabilité de l’accusé. Il mène pour cela un vrai travail d’investigation. Acharné, opiniâtre, indépendant, Cyrus Vance Junior est très respecté à New York par les médias mais aussi par les politiques. Michael Bloomberg, le maire de la ville, lui fait énormément confiance. «Il est extrêmement intelligent et sérieux. Et il dispose d’une équipe qui travaille très bien autour de lui», explique Matthew Galluzzo, avocat et ancien procureur à la section des crimes sexuels.

 

article vanceMais qui est-il vraiment ? Un poète des menottes ?

 

Cyrus Roberts Vance, Jr., né le 14 juin 1954 à New York, est unavocat et procureur américain. Il est actuellement procureur du comté de New York.

 

Vance Jr a grandi à New York, militant du parti démocrate, fréquente dès son plus jeune âge les cercles du pouvoir. « Cy » , comme le surnomment la presse et ses proches collaborateurs, est le fils deCyrus Vance qui était déjà une figure du barreau new-yorkais avant d'entrer dans l'histoire comme secrétaire d'État sous Jimmy Carter de1977 à 1980. Diplômé de l'université de Yale, il obtient un doctorat en droit à l'université de Georgetown en 1982, puis commence à travailler dans sa ville natale de New York, en tant qu'assistant au bureau du procureur de l'état de New YorkRobert M. Morgenthau (en). Il est décrit dans les années 80, comme la star montante du parquet new-yorkais.

Malgré un avenir prometteur à New York, Vance Jr s'installe à Seattle en 1988 pour y ouvrir un cabinet d'avocat. En 1995, il se fait un nom en défendant 29 000 employées féminines de l'entreprise Boeing, qui accusent l'avionneur de discrimination sexuelle et décroche 72,5 millions de dollars de compensation. Sa victoire dans ce procès, lui vaudra une réputation de défendeur de la cause féminine.

En 2004, il est de retour sur la côte Est, Vance Jr travaille sur les délits commis sur la voie publique, puis il intègre le Career criminal bureau, qui s'occupe des récidivistes avant de passer au prestigieux Rackets bureau dédié au crime organisé.

En novembre 2009, il succède Robert M. Morgenthau, en étant élu pour un mandat de quatre ans, procureur de l'état de New York avec 91 % des voix sous l'étiquette Parti démocrate

Il est marié à Peggy McDonnell avec qui il a deux enfants.

 

Pour conclure l'exposé de la journée concernant cette histoire, il y a des traces, la police n'en sait rien. Au final, il sera acquitté, puisqu'il a l'argent nécessaire pour se sauver, et qu'aux USA, la loi, c'est d'abord celle du fric.

 

PS (non pas parti-socialiste, post-scriptum) : En tant que femme comblée, je rappelle à qui veut l'entendre que notre Carla Bruni est sortie avec DSK, vous me direz, elle est aussi sortie avec Fabius, et ausi avec...et encore avec...

 

Sarah Dolosky pour WikiStrike  

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents