Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

DSK : « Tout me paraît étrange dans cette histoire » J.Lang

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 23 Mai 2011, 07:49am

Catégories : #Politique intérieure

jackdsk.jpgPour Jack Lang c'est bizarre, bizarre...

Réaction du député Jack Lang, soutien de Dominique Strauss Kahn dans une éventuelle candidature aux primaires socialistes.
Impression - « Mon sentiment est qu'il faut garder le calme et la sérénité.


Tout concorde à montrer que Dominique Strauss-Kahn est innocent. Je ne suis ni inspecteur, ni journaliste, je ne connais pas les tenants et aboutissants. Mais mon intuition me porte à être d'une extrême prudence, et je trouve que les emballements actuels frisent parfois l'indécence. La procédure américaine est très particulière et je ne souhaiterais pas qu'on la transpose en France. La victime, même supposée, a le droit de ne pas être confrontée à la personne qu'elle accuse. Peut-on se rendre compte de ce que cela représente ? Il ne faut pas s'exprimer à tort et à travers sur un sujet aussi grave, qui met en cause l'honneur et la dignité d'une personne. Que cette personne s'appelle Dominique Strauss Kahn ou pas. Je recommande la retenue, la prudence et la décence. » 



Une machination ? - « Je ne sais rien donc je ne vais pas, à l'inverse, imaginer un roman. Tout me paraît étrange dans cette histoire. Je ne veux pas accuser la personne qui accuse Dominique Strauss Kahn. Je ne veux pas accuser sans preuve. Mais je trouve que son récit comporte toute une série d'invraisemblances. » Le PS ne modifie pas le calendrier des primaires - « Ce calendrier était, avant même cette histoire, trop précipité. Je l'ai toujours pensé. Mais on ne peut pas changer les règles en cours de jeu.

S'il advenait que Dominique ne puisse pas se présenter - ce que je ne sais pas et que je ne veux pas - il faudrait rebattre un peu les cartes et les candidatures. La raison pour laquelle je lui apporte mon soutien, c'est son expérience de maire, de ministre, de responsable d'organisation internationale.

La présidence de la République n'est pas une mince affaire et la question est de savoir qui est capable de prendre les rênes de l'état. Il faudrait rebattre les cartes pour qu'une personnalité - ne me demandez pas laquelle, nous n'en sommes pas là - une personnalité expérimentée mais qui jusqu'ici n'était pas candidate parce qu'elle s'était ralliée à Dominique Strauss Kahn, puisse éventuellement se porter candidat et être capable de tenir les rênes de l'état.

Peut-être François Hollande, même s'il n'a pas été ministre... Martine Aubry, la première secrétaire du Parti Socialiste. Je pense aussi à d'autres, dont je ne citerai pas les noms, qui en de telles circonstances, pourraient être amenés à se porter candidat. »

Commenter cet article

Archives

Articles récents