Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Du pétrole, mais plus d’eau dans un village du Texas à cause de la fracturation

Publié par wikistrike.com sur 8 Juin 2013, 12:30pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Du pétrole, mais plus d’eau

 


 

100901schiste-forage-horizontal_8.jpgpar Cécile Fandos, Austin - Le boom pétrolier de Barnhart, un village de l’Ouest du Texas, est tel qu’il a fait les gros titres de la presse nationale. Mais les habitants préfèreraient avoir de l’eau au robinet. Or, depuis mardi, ce n’est plus le cas.

 

Le «Wall Street Journal» était récemment en reportage dans l’Ouest désertique du Texas pour décrire, photos à l’appui, comment le boom pétrolier créé par le recours à la fracturation hydraulique «ramenait la vie» dans des municipalités sur le déclin comme le village de Barnhart, 200 habitants. La voie de chemin de fer abandonnée a été ressuscitée et «l’impôt levé par l’Etat sur toutes les ventes a augmenté de 61 % en un an», a rapporté le quotidien qui ne cite, aux rangs des désagréments causés par l’activité pétrolière, que la hausse du trafic routier, les difficultés de recrutement des ranchs de la région (qui ne peuvent offrir les mêmes salaires que les compagnies pétrolières) et la poussière soulevée par l’exploitation du bassin permien, résultant parfois en «de petites tempêtes de sable». Mais «les activités de forage ont aussi accru la demande en eau», écrit le «Texas Tribune», une publication en ligne lancée il y a quatre ans pour «promouvoir l’engagement civique» des Texans (qui détiennent le record de l’abstention électorale aux Etats-Unis) en couvrant des sujets d’intérêt public parfois délaissés par les principaux médias.

Résultat: depuis mardi, Barnhart est à court d’eau potable. Sous les effets combinés de la sécheresse et du boom pétrolier, la principale pompe du village a cessé de fonctionner, laissant plus de la moitié de la population sans eau courante et obligeant la municipalité à faire affréter de l’eau en bouteilles et par camion-citerne en attendant de pouvoir mettre en service une pompe de secours.

Des habitants «plutôt en colère»

Or «la reprise du pompage sera lente», a prévenu la Commission de la qualité environnementale du Texas. «La situation est sérieuse», a reconnu un représentant de la société d’approvisionnement en eau de Barnhart, précisant que seules «des chutes de pluie significatives» pouvaient rétablir le bon fonctionnement de la pompe. Celles enregistrées jeudi étaient très localisées, rapporte le quotidien du secteur, le «San Angelo Times». Alors, même si les pompes de particuliers continuent de donner un peu d’eau, les habitants sont «plutôt en colère», a indiqué le chef de la brigade de pompiers volontaires de la commune, heureusement parée en eau pour faire face aux éventuels incendies grâce à un réservoir.

Ce n’est pas la première fois qu’une commune texane se retrouve à court d’eau, rappelle le «Texas Tribune». Et un total d’une trentaine de communes texanes pourrait se retrouver sans eau d’ici à la fin de l’année, selon une liste établie par la Commission texane sur la qualité environnementale. Alors que les conflits relatifs au partage des ressources en eau douce se multiplient, avec le Mexique, mais aussi avec les Etats voisins et même entre Texans, le manque d’eau pourrait donc constituer le principal frein à la croissance du Texas, bien supérieure à celle du reste du pays.

(France USA Media)

Source

Commenter cet article

Laurent Franssen 10/06/2013 06:53


Tout a fait Thierry !  *

*expression footbalistique bien connue des Francais :-0 

Athos 09/06/2013 21:47


Oui, comme les mines

Laurent Franssen 09/06/2013 19:03


Et les forages pour gaz de pierre

schiste = caillou

provoque l effondrement des sols.

A vous de voir. 

Fleur de Diamant 09/06/2013 10:01


Athos, j'ai résidé 44 ans dans les P.O. La vigne je connais. C'est d'ailleurs un des seuls fruits qui ne demande que très peu d'entretien (sauf pour la protection du midiou entre autres). Et je
sais que les vignes ne s'irrigent pas. Cependant, s'il n'y a pas d'eau dans les sols à cause des forages de gaz de schistes, ben la vigne ne pourra pas non plus pousser. Les ceps ayant quand même
des racines, même s'ils sont moins gourmands que d'autres arbres fruitiers ou d'autres légumes. Si forage, il n'y aura pas non plus de courgettes ou de melons...

Athos 09/06/2013 09:14


Fleur de diamand,


dans le languedoc roussillon , il est interdit d'irriguer les vignes ( au contraire du mais qui pompe toutes les nappes phréatiques).


Donc, notre "pinard" fonctionne naturellement à l'eau de pluie!!

Fleur de Diamant 08/06/2013 21:42


Oui Athos, mais pour avoir du pinard, il faut de l'eau pour que la vigne puisse donner des raisins... Donc, si en France, il est aussi fait des forages pour le gaz de schiste : pas d'eau, pas de
pinard...


L'abus d'alcool est de toute façons très dangereux pour la santé !

Athos 08/06/2013 16:39


Nous on s'en fou , on a le pinard!

Archives

Articles récents