Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Du pétrole produit à partir d’air ambiant

Publié par wikistrike.com sur 8 Janvier 2013, 20:54pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Du pétrole produit à partir d’air ambiant

 

La société Air Fuel Synthesis a dévoilé un procédé permettant de fabriquer du carburant à partir d’air ambiant et d’électricité. Un procédé qui permettrait de remplir les réservoirs de nos voitures mais dont le rendement est loin d’être concluant.


afs

L’annonce donne l’impression d’avoir découvert la pierre philosophale. Mais transformer l’air en carburant grâce à de l’électricité et quelques procédés chimiques, n’est pas une fable, cela s’explique même assez simplement.

Dans un premier temps, le procédé mis au point  par la société anglaise Air Fuel Synthesis, fait appel à l’électrolyse afin de d’extraire de l’air des molécules de dioxyde de carbone (CO2) et de dihydrogène (H2). L’électrolyse du CO2 s’effectue sur une solution d’hydroxyde de sodium et celle du H2 sur de la vapeur d’eau obtenue par condensation de l’air. Les deux éléments de base sont ensuite recombinés via des opérations chimiques pour obtenir l’hydrocarbure souhaité.
Pour l’heure, le processus est à un stade expérimental. La société affirme avoir produit 5 litres de carburant, conforme aux exigences de l’automobile, mais la technique n’est pas exploitable de manière industrielle avant 15 ans. Son rendement n’est pas précisé, Air Fuel Synthesis affirme simplement qu’il est meilleur que celui d’une centrale électrique au charbon, soit 30%.

On peut alors s’interroger sur la pertinence du procédé par rapport à l’électrolyse de l’hydrogène qui permet elle aussi de transformer l’électricité des énergies renouvelables en produit énergétique. Dans le cas présent, le carburant est produit avec un rendement de 30% et son utilisation dans un moteur thermique se fera, au mieux, avec un rendement de 40%. Au final, 12% de l’énergie électrique initiale sera disponible pour faire avancer la voiture.
En prenant le cas de l’hydrogène, sa production à partir d’électricité se fait avec un rendement d’environ 60%. A cela s’ajoute sa compression (10% de perte) et la pile à combustible d’un véhicule transforme environ 50% de cete énergie en électricité, utilisée à 95% par le moteur électrique. On arrive alors à un rendement global supérieur à 25%.

Le procédé d’Air Fuel Synthesis aura donc besoin de nombreuses améliorations pour concurrencer l’hydrogène.

Source : cnetfrance.fr

 

Commenter cet article

Laurent Franssen 11/01/2013 14:06


hydrocarbure liquide..?

OTOOSAN 10/01/2013 13:05


J'avais pas bien lu la fin de l'article, les estimations de rendement sont tout à fait fantaisistes !  Comprimer de l'hydrogène (totalement pur !!!) avec seulement 10% de perte (dans le
bialn d'énergie) ??? J'achète immédiatement ce compresseur !

OTOOSAN 10/01/2013 13:01


Cette innovation n'est pas d'aujourdhui puisqu'on l'évoquait déjà dans les revues de sciences d'il y a 20 ans au minimum. Ca ressort de temps en temps comme le pétrole à base d'algue
etc... Reconstituer une molécule d'hydrocarbure c'est pas sorcier pour la chimie !!! Ce serait à mon sens la seule voie applicable, un hydrocarbure liquide, il y a rien de plus pratique.

Athos 09/01/2013 10:48


Il y a des débuts de solutions


http://youtu.be/njEldCjVw-k  étonnant!!


http://www.powerjmd.com/index.html


comme le dit l'auteur


"N'est pas un appareil qui fonctionne grâce à :
- La gravité,
- L'énergie nucléaire,
- Une pile à combustile,
- L'hydrogène,
- Un montage à aimants permanents,
- Aux raisonnements de M. TESLA,
- Aux raisonnements de M. SCHAUBERGER,
- Aux raisonnements de M. SEARL, "


Et une "surunité " verifiée et récente sur


http://www.conspirovniscience.com/forum/index.php?&act=ST&f=40&t=1031&st=120&#entry26857

bab 09/01/2013 08:54


ils polluent les terres , ils polluent l air , les rivières , le désert , la lune , l espace et en plus après avoir rasé les forets qui le produisent , il voudraient bruler le seul moyen de vivre
que la grande majorité d éspèces de cette planette utilise ... , en moins de 20 an d utilisation tu devrais payer le peu d air restant ...par contre avec la ressource quasi illimité : essayez
éléctrolyse de l eau de mer par micro-ondes et donnez moi les résultats ? ... 

Tipol 08/01/2013 22:42


Les transformations des mollécules chimiques de tout en n'importe quoi d'autre est possible.
Pour les associations d'atomes et les laisons chimique, tout est une question de process, et d'énergies.
Les réactions peuvent être exothermiques, endothermiques, lentes rapides... tout est possible et étudiable.
Pour les carburants, pareil, il faut des composants adaptés, capables de stocker le plus possible d'énergie dans un minimum de volume, avec le maximum de sécurité, le minimumm de résidus pas
poluants... quand on a le bon truc, on peut le fabriquer même sur la lune, ou sur mars pourvu qu'on a les éléments sources, de l'énergie, le process, et le métériel.
La fabrication donnera peut-être aussi des résidus... il faut étudier.
Le truc est donc une conversion stockage de l'énérgie.
Mieux vaut l'avoir au plus faible prix.
Par exemple, l'énegie électrique prise dans les grandes étendues du Sahara, ou dans les espaces ensoleiilés d'Iran... c'est pareil.
D'autres solutions sont d'utiliser les organismes vivants qui peuvent vivre dans l'obscurité, on gagne ainsi en surface pour enterrer tout le processus à la verticale.
L'énergie solaire reçue au sol est de 500W/m2 vers Paris, à midi plein soleil en plein été, c'est à dire pas beaucoup, et une misère hors des bons horaires. En Iran, c'est 1700W.
On comprend le besoin de grandes étendues de surfaces en zones très ensoleillées. 1MW c'est plus de 1000m2, et de plus, les rendements du solaire sont très faibles, il faut fac ilement mutiplier
la surface par dix.
Le truc fonctionne très bien, mais il faut vraiment reconvertir toute la surface du Sahara. Et trouver des solutions très court terme pour lisser la production journalière.
Il y a encore beacoup de travail d'ingénierie à faire. Alors, qu'on m'embauche !

Archives

Articles récents