Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Earthship...des maisons pour pas cher!

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 21 Août 2011, 09:42am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

 

Earthship...des maisons pour pas cher!

 

earthmontage5.jpgLes Earthships (ou Vaisseaux terrestres) sont des habitations inventées par l'architecte américain Mickael Reynolds dans les années 70 avec comme perspective de créer des habitations totalement autonomes à moindre coût.

 

 

 

Pour atteindre ses objectifs, Mickael Reynolds s'est basé sur :

 

* la récupération de matériaux (pneus usés, des canettes, des bouteilles en verre, chutes de bois...),
* la production d'énergie à l'aide de panneaux solaires, d'éoliennes ou d'autres sources d'énergies renouvelables,
* une orientation au sud,
* une construction de mur isolante massive,
* la récupération et l'épuration des eaux de pluie.

 

Le but ultime des Earthships étant l'auto-suffisance, on peut également trouver des toilettes sèches, et autres installations, afin de recycler les déchets humains pour rendre le raccordement aux égouts inutiles


  • Concept

Michael Reynolds commença dans les années 70 à concevoir une habitation durable et peu chère. Après quelques expérimentations avec des canettes, il y ajouta des pneus de voitures usagés qu'il remplit de terre, en guise de bloc de construction. Ainsi petit à petit l'Earthship prit forme: une arche dans laquelle on peut vivre en tout confort.

 

Le concept de l'Earthship est donc basé sur trois idées:


* l'autonomie des habitants
* l'application d'une technologie durable
* le réemploi des déchets

 

L'autonomie est atteinte parce que l'Earthship ne dépend ni d'un réseau d'électricité, ni de la distribution d'eau, ni des égouts. L'Earthship peut également fournir de la nourriture à ses habitants avec l'utilisation des grandes serres à plantes qui sont aussi utilisées pour la purification de l'eau.

Aujourd'hui, il y a environ 1000 Earthships, principalement aux États-Unis, mais aussi en Europe (Belgique, Luxembourg, Espagne, France...).

 

  • Construction d'un Earthship

 

Les pneus de voiture utilisés sont remplis de terre bien tassée de sorte qu'ils forment une masse très ferme, ce qui constitue des blocs de construction. Quand la première couche de pneus est posée, les couches suivantes sont superposées dessus comme des briques.

Dans l'argile mouillée entre les pneus on enfonce parfois des boîtes d'aluminium utilisées ou des débris de verre, ainsi cette terre devient encore plus stable.

Après avoir posé les pneus, on apporte les traverses pour la toiture.

 

La construction de la serre à plantes peut donc commencer avec une façade en verre sur le devant de l'Earthship.

La façade en verre est un des aspects les plus importants d'un Earthship parce qu'elle procure l'atmosphère idéale pour les plantes qui doivent purifier l'eau et a aussi un grand rôle pour réchauffer la maison.

Les habitants peuvent choisir entre un vitrage incliné ou vertical. L'inclinaison des vitres dépend de la latitude à laquelle se situe l'Earthship. À savoir que dans les lieux où le soleil est très bas en hiver il est recommandé d'employer des fenêtres plus inclinées, le soleil pouvant ainsi pénétrer plus profondément dans l'Earthship.

Entre-temps les murs de pneus sont aussi achevés, on met un certain nombre de couches de glaise pour combler les cavités et obtenir un mur égal.

 

Les murs non porteurs sont construits de boîtes en fer-blanc vides et de mortier. Après chaque couche de mortier, on applique une couche de boîtes. L'ouverture des boîtes est tournée le plus possible vers l'extérieur afin que l'argile puisse facilement s'y attacher.

D'autres murs sont construits de la même manière avec des bouteilles vides; ces murs ne sont alors pas plâtrés afin de créer des effets de lumière.

 

Le toit est enfin recouvert d'EPDM et tous les systèmes techniques peuvent alors être installés. À l'intérieur, on peut alors commencer avec l'équipement et la finition des murs et des sols.


  • Différents types et dimensions

Un Earthship modulé est constitué de différents modules qui forment la structure de base de l'habitation.

Le but des modules est que les habitants puissent gérer l'agrandissement des habitations.
 

Module-U

Le module U a une forme en U et ses murs sont complètement construits en pneus de voitures, une seule ouverture est alors présente.


Module Cabane

Le module cabane a une forme ronde dont les parois sont construites avec des pneus de voiture. Le module cabane est très sûr dans des régions avec des tremblements de terre fréquents et la facilité et la rapidité de construction en sont les atouts.

 

Module Serre

Le module serre est la partie où entre toute la lumière par un mur en verre. Dans ce module se trouve généralement le couloir qui relie tous les autres modules (ou pièces) entre eux. On y trouve également le module eau noire et grise.


Module eau noire et grise

Dans ce module se trouvent les systèmes de purification d'eau. Dans le module d'eau grise situé dans la serre, l'eau passe par un bac à plantes et, en dehors de la maison, le module d'eau noire, où l'eau passe par un autre bac à plantes.


Module système réservoir

Dans ce module se trouve le "moteur" de l'Earthship, on a ici les systèmes hydrauliques et énergétiques (le réservoir d'eau, les batteries, les pompes et autres systèmes techniques) qui font fonctionner la maison.

 

  • Énergie et approvisionnement en eau

Chaleur et fraîcheur

 

L'Earthship est surtout réchauffé et rafraîchi par les murs et la terre, l'arrière et les côtés de la maison étant en grande partie enfoncés dans la terre.

Les pneus de voiture remplis de terre ont une grande masse thermique grâce à laquelle ils peuvent absorber beaucoup de chaleur. Cela fait des murs d'un mètre d'épaisseur, l'isolation est donc très importante.

 

La façade d'un Earthship est toujours tournée vers le soleil (vers le sud pour l'hémisphère nord). La façade fait un angle de plus ou moins 60° et est presque entièrement constituée de double vitrage et de panneaux solaires.

 

En hiver, le soleil est bas et ses rayons pénètrent profondément dans les pièces derrière la façade. Le soleil garde les pièces chaudes et les murs et les sols absorbent la chaleur. Les murs sur lesquels tombent les rayons du soleil sont peints en couleurs foncées pour absorber ainsi la chaleur de façon optimale. Le soir, les murs rendent la chaleur stockée et ainsi la température dans l'Earthship reste agréable.

En été, le soleil est plus haut dans le ciel, les rayons qui entrent par la façade ne touchent donc pas les murs. Grâce à cela, la chaleur ne peut pas être absorbée par les murs, ceux-ci restent donc frais.

En bas de la façade et en hauteur à l'arrière des pièces, des ouvertures sont prévues pour ventiler les pièces.

 

Approvisionnement d'eau

Les habitants sont entièrement dépendants de l'eau de pluie, et de fonte pour les régions enneigées, qui est dirigée vers un point du toit.

L'eau passe par un lit de pierre ponce pour en filtrer les plus grosses impuretés. Ensuite l'eau arrive dans un réservoir où elle est stockée temporairement.

Différents systèmes sont prévus pour différentes sortes d'eau. Ainsi, il y a l'eau potable, l'eau de bain, l'eau grise et l'eau noire.

 

Pour tout cela différentes pompes, différents filtres et différents conduits d'arrivée et d'écoulement sont prévus dans l'Earthship. L'eau du réservoir passe par trois filtres de nylon très fin qui enlèvent des particules toujours plus petites. Cette eau peut alors être utilisée pour la machine à laver et la douche, une autre partie de cette eau allant au chauffe-eau solaire.

 

L'eau potable passe par un filtre Katadyn (filtre chimique qui tue les micro-organismes présents dans l'eau).

 

L'eau grise (qui est utilisée pour la douche ou la cuisine) est conduite vers de grands bacs à plantes qui sont remplis de pierres, de pierre ponce et de terre franche. Les plantes prennent les nutriments nécessaires dans l'eau et produisent ainsi de l'oxygène et éventuellement de la nourriture.

 

L'eau rejetée par les toilettes (eau noire) est conduite dehors vers une citerne avec une paroi en verre orientée vers le sud, la lumière du soleil stimulant la décomposition biologique.

 

 

L'eau de débordement est conduite vers un bac à plantes dehors où elle est de nouveau filtrée par les plantes jusqu'à ce qu'elle ait un niveau acceptable de nitrates et ne puisse plus aciduler le sol.

En ce jour, il existe aussi des toilettes sèches. Dans ce cas, on n'utilise pas d'eau pour rincer les toilettes. Le résidu est recueilli dans un four en métal où la chaleur est formée par la réverbération de la lumière du soleil. Le métal devient brûlant et carbonise le déchet en graines tout à fait inoffensives et très bonnes à employer comme fumier.

  • Électricité

Différents moyens tels que les panneaux solaires ou les éoliennes peuvent être utilisés pour stocker l'énergie dans des batteries, l'énergie superflue pouvant éventuellement être revendue.

  • Règlementation

Cette section est vide ou n'est pas assez détaillée, votre aide est la bienvenue !

En France, le principal problème pour construire un Earthship est la difficulté d'obtention d'un permis de construire. En effet, très peu connu, il effraye grand nombre de municipalités.

 

  • Earthships 101 part I

 


  • Coûts (investissement, maintenance)

Ce que coûte un Earthship dépend entièrement du futur habitant. En effet, on peut le faire construire entièrement ou partiellement ou encore le construire soit même avec l'aide d'amis. De cette dernière façon, le prix de revient sera nettement plus bas, car on devra seulement assumer les frais de matériaux, et permettra de faire les formes de l'Earthship selon ses propres goûts.

 

Le prix des matériaux est également variable. Les pneus de voiture qui forment la structure peuvent être acquis gratuitement ou pour une somme modique, de même pour les canettes, bouteilles vides et des déchets de bois. Les seuls frais importants résident dans l'achat des fenêtres et des systèmes techniques (panneaux solaires, éoliennes, pompes, batteries, filtres...).

 

Le reste des frais passe dans les finitions de l'Earthship (bacs à plantes, les sols, la peinture...). Globalement, un Earthship revient quand même moins cher qu'une construction traditionnelle et même si les frais pour les systèmes techniques sont élevés, ils permettent de ne pas avoir de factures d'eau, d'électricité ou de gaz (ou des très faibles si nous sommes quand même raccordés aux réseaux).


  • Avantages de l'Earthship

* Écologiquement justifié par l'emploi de produits condamnés et la production d'énergie alternative et d'eau
* Bon marché
* Autonome
* À construire soi-même facilement
* Une combinaison de méthodes construction anciennes et de nouvelle technologie

  • Inconvénients de l'Earthship

* Il est très difficile de recevoir un permis de construire parce que le principe de l'Earthship n'est pas encore connu et effraye les municipalités
* La superficie relativement grande d'un Earthship apparaîtra comme un désavantage pour nos contrées.

 

  • Interview de mikael reynolds

 

  • Sources:

Ekopedia : http://fr.ekopedia.org/Earthship

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog