Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Effet Pinocchio : votre nez peut réellement vous trahir lorsque vous mentez

Publié par wikistrike.com sur 5 Décembre 2012, 19:30pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Effet Pinocchio : votre nez peut réellement vous trahir lorsque vous mentez


 

lorsque-vous-mentez-la-temperature-de-votre-nez-peut-vous-t.jpgDes chercheurs de l’Université de Grenade, en Espagne, ont démontré qu’il est possible de savoir si quelqu’un ment en mesurant les variations de températures à la pointe de son nez. 


A l’instar de Pinocchio, votre nez est un excellent indicateur de mensonges. Toutefois, ce n’est pas la longueur qui varie lorsque vous essayez de tromper votre interlocuteur, mais la température. Une équipe de chercheurs en Psychologie Expérimentale à l’Université de Grenade, en Espagne, ont en effet découvert qu’il est possible de savoir si quelqu’un ment, en le soumettant à une thermographie faciale. Cette technique consiste à détecter, au moyen de caméras spécifiques, les différences de températures entre chaque zone du visage.

Les travaux de recherches, mis en place dans le cadre d’une thèse de doctorat, n’ont pour le moment pas encore fait l’objet d’une publication. Toutefois les résultats sont formels : il existe bel et bien "un effet Pinocchio". Les scientifiques ont en effet observé au niveau de la pointe du nez de leurs sujets une baisse de la température lorsque ceux-ci réalisent un grand effort mental. Au contraire, une crise d’anxiété entraine généralement une augmentation de la température faciale.

Par ailleurs, la zone du muscle orbital dans le coin interne de l’œil s’échauffe lorsque le sujet ment. Résultat : en cas de mensonge, l'image obtenue par thermographie montre un nez atteignant le rouge alors que le reste du visage apparait plus jaune orangé. Selon les chercheurs, cet effet serait lié à l’activité d’une région du cerveau, nommée "insula", impliquée dans la conscience ainsi que la détection et la régularisation de la température corporelle.

En vérité, ce n’est pas la première fois que des scientifiques utilisent la thermographie pour caractériser des états émotionnels chez les patients. D’autres études ont même déjà été menées dans le passé pour détecter des sentiments tels que le désir, l'excitation sexuelle ou encore l’empathie.

 

Source: Maxisciences

Commenter cet article

cleorinne 06/12/2012 10:52


la méthode avait été utilisé pour un jeu télé réalitée;


mais quand la personne a un nez refait kc et raboter par la chirurgie esthétique, c'est très étrange la thermographie  comparer a d'autres.

Lucifer 06/12/2012 02:19


Chers "scientifiques", je vous propose un sujet d'étude: vous mêmes !

infrarouge 06/12/2012 01:40


La truffe de la discorde ?


Une interrogation subsiste toutefois :


quand un type anxieux de nature fait un gros effort mental, le bout du pif devient il tiède ???


 

Archives

Articles récents