Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Égypte : le pouvoir égyptien écoutait les conversations Skype des opposants

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 5 Juin 2011, 07:52am

Catégories : #Politique internationale

 

Égypte : le pouvoir égyptien écoutait les conversations Skype des opposants


revolution-egypte-caire.jpgLe site OnlineWSJ révèle aujourd’hui comment les services intérieurs égyptiens écoutaient les conversations Skype des dissidents. Si vous avez suivi notre petite série d’articles sur le Deep Packet Inspection, vous comprenez aisément que nous, occidentaux, avons de quoi nous sentir assez mal à l’aise avec la vente de certains équipements à des pays dont on sait qu’ils les destinent à l’instauration de la terreur, souvent accompagné de sanglantes répressions. Pour faire simple nous les qualifierons ici d’armes numériques que les dictatures n’hésitent pas un instant à retourner contre leur peuple.

La dernière affaire qui à été mise à jour ciblait donc Skype, le logiciel de communication sur IP récemment racheté par Microsoft. Première information, l’Égypte disposait bien d’une force de frappe électronique offensive et de pénétration. Le reversement du régime de Mubarak a permi d’exhumer des notes des service de renseignements intérieurs attestant de l’espionnage et de la mise sur écoute des dissidents.  L’équipement ayant rendu possible l’interception des communications serait l’oeuvre de Gamma dont la gamme d’outils de surveillance semble assez bien fournie. Skype très apprécié des dissidents égyptiens était la cible d’un équipement capable d’écouter les flux audio et d’intercepter les frappes du clavier.

En Libye aussi des opposants se sont aperçus que Skype distribuait des malwares à leurs contacts. Il s’agissait d’une version modifiée de Skype dont les malwares ont été mis en évidence par la société Symantec. En Chine, rappelle OnlineWSJ, Skype a du composer avec le gouvernement et se résigner à fournir une version spéciale pour ce marché, permettant surement l’écoute par des tiers habilités.

Le créateur de Skype souligne que son logiciel n’a initialement pas été conçu pour assurer aux dissidents une sécurité sans faille. Nous invitons d’ailleurs les personnes qui ont besoin d’une confidentialité accrue dans leurs communications VOIP d’utiliser un logiciel adapté comme I Hear You (IHU) qui propose un chiffrement Blowfish/RSA.

Encore une fois, il est tout à fait probable que nous retrouvions dans les infrastructures de surveillance des pays arabo musulmans qui se libèrent, des équipements d’origine française. Pour l’instant pas un mot dans la presse traditionnelle là dessus, nous avons pourtant de forts faisceaux de présomptions qui nous invitent à penser que la France a bien vendu des équipements français, ayant servi plus ou moins directement à de sanglantes répressions. Nous y reviendrons donc très prochainement.

RefletsInfo

Archives

Articles récents