Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Election US: 613 rabbins soutiennent officiellement Obama

Publié par wikistrike.com sur 25 Août 2012, 17:10pm

Catégories : #Religion - pensées

 

 

613 rabbins pour Obama (moins 8 = 605)

Août 24, 2012 

Aux Etats Unis, 613 rabbins viennent de faire savoir publiquement qu’ils apportaient leur soutien au président Barack Obama dans quête de réélection.

Je sais, vos journaux ne vous en parlent pas.

Par contre, si ça avait été 613 imams, vous imaginez le délire ?

Et si ça avait été 613 curés, on aurait sans doute demandé de quoi ils se mêlent, pas vrai ?

Ce groupe se nomme Rabbis For Obama et le Huffington Post nous informe qu’il est deux fois plus nombreux que celui qui avait soutenu Barack Obama lors de la précédente élection.

«Le soutien des rabbins au président Obama en « dit long sur le profond engagement du président pour la sécurité de l’Etat d’Israël et ses orientations politiques qui représentent les valeurs de l’écrasante majorité de la communauté juive américaine,» affirme Ira Forman, directeur pour la campagne de Jewish Outreach (campagne pour toucher l’électorat juif).
La question du soutien d’Obama à Israël est une pomme de discorde dans certains cercles juifs ; et un récent sondage montre que les Juifs Israéliens pensent que Romney est plus soucieux des intérêts d’Israël qu’Obama, avec un ratio de 2 contre 1.

Curieux de voir que pour une élection nationale, on s’occupe de savoir ce que pense l’électeur d’un pays étranger !

Quoi qu’il en soit, Obama a toute chance de rafler la mise puisque le Huffington rappelle qu’en 2008, il avait obtenu 80 % des bulletins de vote juifs. Il a donc de la marge !

C’est que les électeurs juifs, comme les autres, se déterminent avant tout sur des questions qui les intéressent directement, comme la santé, l’éducation, l’emploi, la fiscalité etc.

D’autant que par rapport à la question du régime sioniste, le choix se résume à opter pour la carpette Obama ou la serpillière Romney.

Par rapport au sionisme, justement, on [pas moi] s’est aperçu qu’un des 613 rabbins est une extrémiste (c’est une femme).

Pas une ultrasioniste, non, mais plutôt quelqu’un qui verse dans une forme d’antisionisme.

Ce sont des organisations de Juifs conservateurs [c’est-à-dire Républcains] qui se sont aperçus de la présence sur la liste de Mme Lynn Gottlieb, une femme rabbin du courant du judaïsme du renouveau [Renewal] et militante en faveur du boycott, du désinvestissement et des sanctions (BDS) contre le régime sioniste.

Lynn Gottlieb milite pour le dialogue interreligieux

Ce coutant Renewal est comme son nom l’indique récent et il est ultra-minoritaire dans le judaïsme.

En fait ce sont 8 rabbins ayant un profil proche de Lynn Gottlieb , tous membres de Jewish Voice for Peace, qui figurent sur la liste.

Signe manifeste de l’extrémisme de cette femme rabbin, le Jerusalem Post nous appelle opportunément que :

En septembre 2008, elle avait participé à une délégation d’organisations religieuses qui avait parlé de l’holocauste et des droits des palestiniens avec le président Iranien Mahmoud Ahmadinejad dans un hôtel de New York. Lors de cet évènement, elle avait dit qu’elle préférait la réconciliation en face à face, et elle avait demandé à Ahmadinejad, qui a nié l’holocauste, «de changer votre façon de parler de l’holocauste.»

Autant de raisons qui ont poussé la Republican Jewish Coalition et l’ Emergency Committee for Israel, une autre organisation proche du parti Républicain, à exiger du comité de campagne d’Obama qu’il refuse le soutien de ces 8 rabbins, au motif qu’ils ne soutiennent pas mordicus l’entité sioniste.

Le comité de campagne Obama a refusé en arguant du fait que le président n’était pas nécessairement d’accord avec toutes les idées de ceux qui lui apportent leur soutien et que, concernant le régime sioniste, Obama avait fait ses preuves en tant que carpette.

Source: http://mounadil.wordpress.com/

Commenter cet article

Laurent Franssen 26/08/2012 05:22


C est Evident :

 Signe manifeste de l’extrémisme de cette femme rabbin, le Jerusalem Post nous appelle opportunément que :


 


En septembre 2008, elle avait participé à une délégation d’organisations religieuses qui avait parlé de l’holocauste et des droits des palestiniens avec le président Iranien Mahmoud Ahmadinejad
dans un hôtel de New York. Lors de cet évènement, elle avait dit qu’elle préférait la réconciliation en face à face, et elle avait demandé à Ahmadinejad, qui a nié l’holocauste, «de changer votre
façon de parler de l’holocauste.»

Une position claire, centree, sensee, honnete et bienveillante.
Qu'elle salope d 'extremiste! 

Archives

Articles récents