Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Elle guérit son cancer avec des jus de fruits et légumes bio

Publié par wikistrike.com sur 6 Février 2014, 20:22pm

Catégories : #Santé - psychologie

 Elle guérit son cancer avec des jus de fruits et légumes bio

 

 

 

ap.jpgPour Marie-Josée Campagna, c’était peut-être le choix le plus important de sa vie. Atteinte d’un cancer, elle a refusé la chimiothérapie et opté pour une thérapie alternative, basée sur la nourriture: la méthode Gerson. Aujourd’hui, elle ne regrette rien.

En mai 2010, la Terrebonnienne apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein. Mais pas n’importe lequel: un triple négatif grade 3. C’est le plus mortel, et il s’était répandu dans les ganglions. Mme Campagna a alors 43 ans et 4 enfants. Les médecins lui proposent le traitement habituel. Elle dit oui à la chirurgie, mais non à la chimiothérapie. 

«C’était une chimiothérapie très agressive. Je me suis renseignée, et jai vu que ça naugmentait les chances de guérison que de 10%. Ma plus petite fille avait 6 ans, elle naurait pas pu approcher de moi, jallais perdre mes cheveux en 10 jours, et j’avais une chance sur trois de mourir», se souvient-elle.

Mais il fallait bien faire quelque chose. Elle découvre la méthode mise au point par le docteur allemand Max Gerson. Elle consiste en une cure de fruits et légumes bio. 

«Lidée est de ramener le pH du corps au-dessus de 7. C’est scientifiquement impossible que les cellules cancéreuses se développent dans ces conditions, explique Marie-Josée Campagna. Le plus dur, ça a été de faire ce choix. Je me disais que si je m’écartais de la voie classique et que je mourrais, on m’en aurait voulu. J’ai perdu 20 livres le temps de prendre ma décision.»

D’autant que cette méthode est interdite en Amérique du Nord. La Société canadienne du cancer a refusé de nous donner son point de vue sur cette cure.

Débuts difficiles
Marie-Josée Campagna se rend à Tijuana, au Mexique, dans la clinique Baja Nutri Care, dépendante de l’Institut Gerson. Elle commence sa thérapie le 26 août 2010. Le séjour lui coûte 10000$ pour deux semaines. «Mais dès que je suis arrivée, j’ai su que j’allais vivre», affirme-t-elle.

Son corps a du mal à accepter cette discipline alimentaire. «Après trois jours à ne manger que des fruits et des légumes, je me suis mise à trembler, relate-t-elle. Je me sentais faible. C’est une cure, et non une diète. La période de purge est difficile, un peu comme la période de sevrage des drogués. Mais c’est comme si mon corps avait fini par se réguler tout seul.»

L’énergie remonte et, de retour chez elle, Mme Campagna continue d’appliquer la méthode. Elle ingurgite chaque jour une douzaine de jus de fruits et légumes, accompagnées de gélules naturelles. Rien d’autre, à l’exception de gruau bio le matin et – suprême gourmandise – deux cuillérées à soupe d’huile de lin. «En un an, j’ai avalé 6000 jus», dit-elle. Sa vie sociale change: plus de restaurant, les amis doivent venir à la maison ou s’adapter à sa cure très stricte pour pouvoir l’inviter. Elle a droit à deux petits écarts dans l’année, pour son anniversaire et à Noël. «Mais j’ai été très soutenue. Mon conjoint m’a encouragé, les enfants préparaient des jus», confie-t-elle.

Le pire? Arrêter le fromage. «J’adorais ça. Mon premier repas ”normal”, ça a été une raclette, indique Mme Campagna. Mes enfants étaient crampés, parce qu’à chaque bouchée, je ne pouvais pas m’empêcher de faire ”hummm” tellement je trouvais ça bon.» Mais aujourd’hui, le fromage ne passe plus. «Je trouve que ça goûte le beurre», déplore-t-elle.

«Les gens ont le choix»
Marie-Josée Campagna maintient cette discipline alimentaire pendant 18 mois. Il faut dire qu’elle en ressent les bienfaits. L’énergie est là. Elle ne tombe jamais malade, même pas un rhume ou une gastro. «Je n’avais même pas de SPM, mon conjoint était content!» s’exclame cette ostéopathe, qui n’a même pas eu besoin d’arrêter de travailler. Elle contrôle son pH tous les mois et ses efforts finissent par être récompensés. «En novembre 2012, j’ai refait des tests avec mon chirurgien. Il n’y avait plus de trace de cancer», déclare-t-elle. Il faudra attendre 2015 avant d’être certain que la maladie est vaincue, mais une chose est sûre: Marie-Josée Campagna est aujourd’hui rayonnante de santé.

Elle souhaite désormais partager son expérience. Elle sera l’un des personnages du film documentaire de la journaliste indépendante Sarah Mabrouk, The Food Cure. «Je ne remets pas en cause les autres traitements et je ne veux surtout pas culpabiliser ceux qui ont fait d’autres choix, indique-t-elle. Mais dans un cas comme le mien, où la chimiothérapie n’aide pas vraiment, j’aimerais juste que les gens sachent qu’ils ont un choix.»

 

Source+vidéo: journalmetro.com

Commenter cet article

Iconoclaste 08/02/2014 20:13


Athos, j'ai lu que l'hydrate de Chloral était administré autrefois aux malades mentaux


pour les calmer. Jusqu'au moment où l'on arrêta le produit.


Avant : pas de cancérisation chez les fous ; après : un taux équivalent aux gens


non internés.

Iconoclaste 08/02/2014 20:09


Il y a toutes les molécules pour guérir, crées par les plantes de la terre.


Mais Big Pharma n'en veut surtout pas et Big Bulldozer dévaste les forêts


tropicales.

Benoit 07/02/2014 23:38


Félicitations. Il y a qualques années, j`ai aidé une très bonne amie qui avait 2 ans à vivre. Son cancer était devenu le myélome multiple et était bien débuter dans sa moëlle épiniaire. Après le
verdict, elle m`annonca qu`elle refusait dès lors la chimiothérapie. Je lui ai dis de manger amplement du brocoli et aussi de prendre du Graviola, cette plante anti cancer de l`Amérique du Sud.


Peu de temps après, le doc luii avait fortement suggéré de procéder à une transplatation de moëlle et à la deuxième tentative, il l`appela pour lui demander qu`est-ce qu`elle prenait ou faisait.
Son cancer était complètement disparu et cela c`est produit il y a 3 ans déjà! Par la suite, elle est devenue enceinte, ce que le doc avait mentionné que cela ne serait plus jamais possible pour
elle.


Aujourd`huii, mon amie est mariée, a sa petite fille et est très heuseuse. Oui c`est possible de guérir avec ce que la Nature nous donne.

Athos 07/02/2014 22:20


C'est je crois le docteur genezt (?) qui parlait aussi de l'acidose pour vaincre le cancer avec l'hydrate de chroral.


J'ai pas fait de recherche et je peux me tromper

ian 06/02/2014 23:53


un oignon dans centrifugeuse ,j'ai bu le jus et degeulé ,gorge en feu ,mais mon angine disparu,alors que je prenais juste avant lisopaine qui me guerissait pas !vive les fleurs ,fruit
,legume,j'arrete de plus en plus les medocs de merde

StephN 06/02/2014 23:50


Merci de publier ce commentaire basé sur un documentaire ARTE: le-jeune-une-nouvelle-therapie 

Que l'on suive la voie officiel ou non, les retours d'expériences indiquent que LE JEUNE est PRIMORDIALE dans le traitement du CANCER.

http://www.arte.tv/fr/le-jeune-une-nouvelle-therapie/6412060,CmC=6412058.html

Détail du timing de la video:
Apres Les 3 premiers jours (parfois jusqu'a 5 jours) c'est la crise d'acidose pendant 24 à 36H, c'est la phase la plus difficile.

A 8 min l'explication du changement de nos ressources d'énergie: Glucose (24H), puis protéines, puis les lipides...

Le foie transforme les LIPIDES en CORPS CETONIQUE, c'est la NEOGLUCOGENESE (cela n'est pas dit dans la video)

A 9min 30    2 à 3 H d'exercices physique (doucement ) par jour

A 28min La sortie du jeune est très IMPORTANTE

A 32 min Pas de crédit ou d'aides pour faire des études sur les jeunes, par manque d'études... (normal, ça ne rapporte rien)

A 34min30 explication schématique du fonctionnement énergétique de l'organisme GLUCOSE (24H), puis PROTEINES 4%, puis LIPIDES 96%. 

Dans tous les cas, a l'épuisement des reserves de lipides (80%), la fin du jeune est obligatoire. 


D'ailleurs a ce moment la, la FAIM revient signalant qu'il FAUT se ré-alimenter. phase 3.  (cela n'est pas dit dans la video)

A 40min30 LA CHIMIOTHERAPIE, APRES un JEUNE de 48H...
( bien noter que LA CHIMIO, est l'un des toxiques les pires qui existe, d'ailleurs l'origine de la chimie semble être le gaz moutarde)
(bien noter LES BIENFAITS DU JEUNE, 2 a 3 jours AVANT de faire une chimio est PRIMORDIALE, car SEULES les cellules saines sont capables de se PROTEGER contre les toxines et donc la chimio, elles
seront MIEUX préservées)

A 48min30 l'effet du jeune sur les GENES apres 2 jours de jeune, les cellules SAINES se mettent en MODE DE PROTECTION, 
alors que les cellules CANCEREUSE EN SONT INCAPABLES

A 51 min POUR LES CELLULES CANCEREUSES, MEME SANS CHIMIO, LE JEUNE SE REVELE DONC UN CAUCHEMAR

A 55 min Fin de video, vous en savez beaucoup plus sur le jeune.





A chacun de faire ses propres choix.

Il existe différents type de restriction alimentaire, plus ou moins drastique suivant la restriction des étages de la pyramide alimentaire (du haut vers le bas). CURE DE GERSON, JEUNE FESTIF, et
La cure la plus drastique est la CURE DE BREUSS.

En général, le jeune se restreint au niveau des 2 premiers étages (eau, fruits, légumes, avec éventuellement des protéines grace aux graines)

Le but est toujours d'obliger l'organisme a se régénérer, et a éliminer les surplus, les déchets, et les toxines, grâce notamment à la NEOGLUCOGENESE pour fournir l'énergie dont nous avons
besoin.

LE JEUNE EN ALLEMAGNE ET EN ESPAGNE

https://www.buchinger-wilhelmi.com/?language=fr

Exemple de JEUNE en FRANCE

http://www.lamaisondujeune.com

Iconoclaste 06/02/2014 22:09


Ce n'est pas la première à réussir avec cette méthode.


Un pur hasard diront les partisans de Big pharma.

Archives

Articles récents