Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

En Allemagne, les cadavres ne se décomposent plus !

Publié par wikistrike.com sur 13 Mai 2013, 20:16pm

Catégories : #Santé - psychologie

Quand les macchabées font de la résistance

 

 

la-communaute-scientifique-preoccupee-les-cadavres-ne-se-de.jpgLe traditionnel “Tu es né poussière et tu retourneras à la poussière” ne s’applique apparemment plus à l’Allemagne. Au moins quarante cimetières – dont ceux de Cologne, Munich et Kiel – n’acceptent plus de nouvelles inhumations. Car ils sont remplis de cadavres non décomposés. L’Autriche et la Suisse sont confrontées à un problème similaire.

 
“Les corps mis en terre il y a trente ans ont l’air d’avoir été inhumés la semaine dernière”, affirme Walter Müller, un entrepreneur de pompes funèbres de Berlin. “C’est comme s’ils avaient mariné dans des produits conservateurs.” Pendant des siècles, les fossoyeurs ont rouvert les anciennes sépultures pour y placer de nouveaux cercueils. Ceux-ci venaient prendre la place des bières précédentes, qui s’étaient désagrégées et enfoncées dans le sol avec leur contenu. “On a toujours partagé ou réutilisé les tombes. On y ajoute des corps et la nature suit son cours”,explique le Pr Rainer Horn, chef du département d’étude des sols de l’université Christian Albrecht de Kiel. Mais le processus de décomposition, qui prenait autrefois de huit à dix ans, dure aujourd’hui beaucoup plus longtemps. Dans un tiers des tombes d’Allemagne, des corps enterrés il y a trente ou quarante ans ne sont toujours pas décomposés.

 
Cette situation est si préoccupante qu’entrepreneurs de pompes funèbres, administrateurs de cimetières et scientifiques se sont réunis en conférence à Hambourg pour débattre de ses causes et des solutions possibles. Pour certains, le problème est dû à l’alimentation humaine : les gens consomment tellement de conservateurs que les corps ne se décomposent plus comme avant. Pour d’autres, la pollution et les pesticides éliminent les bactéries nécessaires au processus de décomposition. A en croire les premières études, les causes sont multiples. L’analyse des sols montre que la concentration d’azote – gaz libéré par les cadavres – et de métaux lourds, comme ceux utilisés dans les amalgames dentaires, est en augmentation. Ces deux formes de contamination pourraient freiner la décomposition.

 
Selon des études antérieures, la sécheresse priverait le sol de l’humidité nécessaire à la vie de la bactérie essentielle au processus de décomposition. Mais, de l’avis de certains experts, c’est plutôt le surarrosage des fleurs qui est en cause : en imbibant le sol, il tue les bactéries qu’il contient. “Les processus de décomposition naturelle sont ralentis, constate le Pr Horn. Nous pensons que ce phénomène est dû à l’absence d’une bactérie importante, mais nous ne savons pas à quoi tient cette absence.”

 
Quoi qu’il en soit, il faut repenser radicalement les pratiques funéraires. On pourrait par exemple installer un nouveau système de caveau : les cercueils seraient entreposés dans un sarcophage de béton plutôt que directement mis en terre. L’air pourrait ainsi circuler et y pénétrer, ce qui ferait passer le temps nécessaire à la décomposition à environ douze ans. On pourrait ensuite réutiliser le caveau.


Le Pr Horn convient que faire circuler l’air dans le sol devrait aider. Certains considèrent cependant que ce système manque d’âme et répugnent à voir des générations successives placées dans la même boîte en béton. Werner Weinzierl et Frank Waldmann, deux géologues du Bade-Wurtemberg qui se sont également penchés sur la question, suggèrent que l’on renonce aux cercueils en chêne et que l’on emploie plutôt des bières en pin, dont la décomposition est plus rapide.


Le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie envisage de modifier sa législation et d’autoriser l’inhumation des corps dans des sacs de toile de jute ou de coton. D’autres Länder autorisent désormais les enterrements en pleine nature, où les arbres servent de pierres tombales, dans l’espoir que ces cimetières “bios” remplaceront les sépultures traditionnelles.

Pour le moment, les employés des cimetières autrichiens et allemands en sont réduits à creuser des tombes plus profondes, à descendre l’ancien occupant d’un niveau et à mettre le nouveau par-dessus.


Une société norvégienne propose, elle, une solution radicalement différente : injecter des produits chimiques dans la tombe pour accélérer le processus de décomposition des cadavres.

 

Source: CI


Commenter cet article

Arlette 14/05/2013 21:39


Il avait été chez la psychologue Angela KALLWASS FRANKFURTH.de  (qui a 65 ans en sept. prochain)  TV SAT 1  avec ces paroles : Mes deux parents : père, mère, sont morts
cancers - mon frère est mort à 17 ans cancer et, à présent, moi, à 31 ans, j'ai un cancer ... ! c'est flagrant... L'Allemagne est dans la NATO (OTAN) depuis 1945.

Max 14/05/2013 14:52


Avez-vous remarqué la salade et le chou du marché ne flétrissent pratiquement plus ?


Je vous conseille fortement de vous faire un beau jardin et manger la nourriture bio que vous aurez aidé à pousser avec amour et vous allez redécouvrir le vrai bon goût des aliments

lolo 14/05/2013 10:31

Ils ont mangé trop de Mac Do peut-être ???

Stanislas Bauer 14/05/2013 08:28


Il n'y a pas qu'en Allemagne qu'ils ont des problèmes: dans le Nord de l'Inde, Népal, Tibet, bref, dans ces régions très pauvres, très froides en hiver, où il n'y a pas de bois et où le
creusement de tombes est quasi impossible, ils exposent les corps aux vautours.... Le problème, c'est que l'usage d'anti inflammatoires par les personnes âgées fait crever les vautours: - 90 % en
quelques années, paraît il !

Arlette 14/05/2013 08:27


Je n'ai pas encore regardé ces 4 youtubes suivants mais c'est sûrement valable - quand je vois le Ciel au quotidien - archi dégueulasse -
avec leur épandages et gros nuages noirs - ça retombe avec la pluie dans le sol : arbres fruitiers, vignes, patates,... Ils ne disent pas aux gens : il faut toujours qu'ils aient un grand
parapluie à portée de mains à cause de la pluie : avec retombées polluantes chemtrails. (aluminium, sels de baryum, protéus,
morgellons)...  Le gravissime problème des chemtrails vient de faire l'objet de débats au
Parlement Européen au mois d'Avril 2013. (voir lien vidéo ci-dessous).
Voici 4 liens vidéos où vous trouverez, entre-autres, la description d'une terrible maladie qui semble avoir un lien direct avec les chemtrails selon certains
Médecins ainsi que des témoignages d'agent du FBI ou d'agent du Gouvernement Américain à propos des chemtrails (voir premier lien vidéo
ci-dessous) mais aussi des analyses d'air faites à partir d'échantillons prélevés juste derrière la trajectoire de certains avions pendant leurs épandages (voir 3ème lien vidéo ci
dessous). Pour finir, vous découvrirez une Enquête remarquable et très complète ainsi que l'interview de Politiques Américains toujours à propos du sujet de chemtrails (voir le 4ème lien vidéo ci-dessous). VIDÉO sur une MALADIE REDOUTABLE, d’un nouveau genre, qui pourrait avoir un lien avec les CHEMTRAILS.  http://www.youtube.com/watch?v=dWy2zGLwyZo  -  Mais
AUSSI discussion du problème des CHEMTRAILS au PARLEMENT EUROPEEN au Mois d’ AVRIL 2013 :   http://www.youtube.com/watch?v=TkfXxakX7ps&feature=em-uploademail   et   http://www.youtube.com/watch?v=f6w6ZijVfd0


Voici pour finir, une vidéo des plus complète sur les
chemtrails :  http://www.youtube.com/watch?v=WOy1r8O-BF4


 

tony rancourt 14/05/2013 05:17



Moi si cela est possible a la fin de ma vie j'aimerais bien qu'ont brule mon corps, et apres qu'ont verse mes cendre dans la fosse a fumier en arrière de l'étable pour etre tous simplement
étendue dans le champs.Les mort ont pas besoin de ville et de béton ni meme d'etre enterré.Tous l'espace occupé par les cimetiere
pourais nourrire des millier de gens si c'étais cultivé.Moi je suis totalement d'accord avec l'abolition des cimetieres...









Max 14/05/2013 04:28


@foinfoin; C'est encore de la croyance invérifiable. Le corps astral et étherique contient toute ces infos. Mais tant que vous
n'êtes pas en mesure de le savoir/vérifier, je vous suggère de ne pas le croire non plus.

foinfoin 14/05/2013 01:08


A propos de l'incinération:


"La crémation est interdite au niveau spirituel pendant les trois jours du décès.
Il faut laisser le corps astral terrestre restituer toutes les informations à l'âme.
Le feu terrestre détruit certaines informations importantes concernant l'expérience terrestre de l'âme."

Laurent Franssen 13/05/2013 22:54


Nous pensons que ce phénomène est dû à l’absence d’une bactérie importante, mais nous ne savons pas à quoi tient cette absence.”


 


Ni de quelle bactérie il s'agit sinon vous citeriez son nom.


 


*


 


blablabla un sarcophage de béton blablabla 12 ans


 


Donc la " solution " plutot que de résoudre le probleme permet de " réduire " le temps a 12 ans . ( je rappel , 8 à 10 ans en temps normal )


Bravo Bravo !!


 


*


 


c’est plutôt le surarrosage des fleurs


 


C'est sur on arrose souvent dans les cimetierres.


Confondre jardin et tombe , c'est rafiné!


 


*


 


Werner Weinzierl et Frank Waldmann, deux géologues du Bade-Wurtemberg qui se sont également penchés sur la question, suggèrent que l’on renonce aux cercueils en chêne et que l’on emploie plutôt
des bières en pin, dont la décomposition est plus rapide.


 


 


Bravo au deux crétins géants qui propose une solution au pourrisement des cerceuils quand c'est le pourrisement des CORPS qui pose probleme.


 


Mais quelle équipe de bras cassé...


Sainte misère...


 


*


 


injecter des produits chimiques dans la tombe pour accélérer le processus de décomposition des cadavres.


 


Incinération plutot ?


Plutot que de recharger le sol déjà bien lourd encore un coup ?


 

Archives

Articles récents