Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

En Australie, les implantations sous-cutanées deviennent obligatoires pour certains employés

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 20 Septembre 2011, 10:00am

Catégories : #Politique internationale

 

En Australie, les implantations sous-cutanées deviennent obligatoires pour certains employés

68410823_p.jpgCertains peuvent s’en réjouir, d’autres s’en indigner : un monde où après implantation sous-cutanée d’une puce plus petite qu’un grain de riz, on puisse être traqué dans tous ses déplacements, n’est plus tout à fait du domaine de la fiction.

En Australie, le personnel de toutes les banques est implanté d’office et les militaires sont également « pucés ». La généralisation des micropuces est inexorable, promettant autant d’avancées radicales que de risques potentiels pour les libertés de l’individu, selon des spécialistes des micro et nanosystèmes réunis cette semaine au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) à Paris.

L’essor de ces systèmes miniaturisés, intégrant des capteurs capables de sentir le monde extérieur et des actionneurs pouvant agir sur cet environnement, donc une technologie dérivée des circuits intégrés, ne remonte qu’aux années 1990, rappelle Christian Bergaud. Il est co-directeur de l’un des vingt labos spécialisés du CNRS, le LIMMS (Laboratory for Integrated Micro Mechatronic Systems), structure franco-japonaise qui fête ses dix ans.

 

Bienvenu dans le Nouvel Ordre Mondial.

 

rappelons que les américains devront tous êtres pucés comme des chiens avant 2013 sans que personne ne s'en indigne ici en Europe. Sans la RFID dans la main, les américains ne pourront plus percevoir leur chômage ou encore ne plus être remboursés par leur sécurité scciale.

Il est temps que le monde se réveille face à ce pucage qui conduira au contrôle mental des populations. 

WikiStrike encourage les peuples à se révolter. Comment faire autrement pour lutter contre l'appétit vorace des gouvernants de ce monde. Jusqu'à présent, nous ne sommes pas des objets, du moins, à ce que je sâche.

 

Source: Rusty James News et WikiStrike

Archives

Articles récents