Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

En France, 17 000 personnes vivent dans des bidonvilles

Publié par wikistrike.com sur 28 Septembre 2013, 00:24am

Catégories : #Social - Société

 

En France, 17 000 personnes vivent dans des bidonvilles

 

 

3486316_3_b525_un-bidonville-aux-alentours-de-paris-en-mai_.jpg

 

 

Près de 17 000 personnes vivent dans près de 400 bidonvilles en France. C'est l'un des principaux enseignements de l'état des lieux dressé par la Délégation interministérielle à l'hébergement et à l'accès au logement (Dihal), dans le cadre du suivi de la circulaire du 26 août 2012 sur l'évacuation des campements illicites. Parmi ces milliers de personnes vivant dans une extrême précarité figurent 4 300 enfants. Ces informations ont été collectées pendant l'été 2013 par les correspondants en région de la Dihal. 

DES CAMPEMENTS RÉPARTIS INÉGALEMENT SUR LE TERRITOIRE 

Parmi ces 17 000 habitants de bidonvilles, 13 000 vivent dans des campements ne disposant pas de gestion des déchets. 3 700 ne disposent pas d'accès à l'eau. Le rapport indique notamment des diagnostics fait par la Fédération nationale des associations solidaires d'action avec les Tsiganes sur cinq territoires différents. 

C'est en Ile-de-France que l'on trouve le nombre le plus important de campements illicites, sachant qu'à lui seul le département de Seine-Saint-Denis abrite un cinquième des habitants de bidonville à l'échelle nationale. Viennent ensuite les régions du Nord-Pas-de-Calais, des Pays de la Loire et en Provence-Alpes-Côte-d'Azur. 

Les données ne s'intéressent pas à l'origine ethniques des personnes dans les campements illicites. Cependant, une majorité de ces personnes viennent de pays d'Europe de l'Est. 

Le rapport rappelle par ailleurs les missions d'éducation et de prévention santé effectuées dans ces bidonvilles, notamment des campagnes de vaccinations. La Dihal souhaite par ailleurs renforcer "la lutte contre les discriminations" dont sont victimes les populations vivant dans les campements illicites, ainsi que la lutte contre "les réseaux criminels actifs dans certains campements", exploitant la pauvreté des gens y vivant. 

Vendredi, lors d'une journée d'échanges autour du bilan de la circulaire, Dominique Baudis, le défenseur des droits, a accusé le gouvernement de ne pas la mettre en œuvre correctement, notamment sur l'absence de décision de justice préalable à l'évacuation de ces campements.

 

Source

Commenter cet article

Franck - MLFB 28/09/2013 13:35


Wikistrike sert des interets dont on ne se doute meme pas le prolongement...


 


Pour les campements et bidonsvilles et nombre de bidonvilliens, ce chiffre est helas tiré vers le bas. En realité, il y a appel d'air et ce sont au moins le triple en terme de camps et le decuple
en terme de population, qui arrive a grand flot grace a une foultituide de passeurs, de complices au niveau des servixces de notre pays. Nombre de fonctionnaires de notre pays trempent dans ces
magouilles aux immigrants: personnels d'etat civil, assistantes sociales, services de l'etat en tout genre...


 


Et tout cela vit aux crochets de nos travailleurs...

Mikado 28/09/2013 08:43


Et quoi wikistrike ?! Pas de nouvelles de la guerre en syrie ? Pas d'annonces sur une 3eme guerre mondiale et la fin du monde en perspective ?? En tout cas a tout les blaireaux qui annoncaient la
guerre et le day after , vous allez bien dans le cul ( comme d'hab ).

Archives

Articles récents