Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

En France, se soigner est devenu un loisir

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 30 Septembre 2011, 12:53pm

Catégories : #Santé - psychologie


Les français consomment presque une boîte de médicament par semaine

 

generique.jpg

Selon les chiffres établis par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), les Français ont consommé en moyenne 48 boîtes de médicaments en 2010, soit presque une boîte par semaine pour un total de 27,5 milliards d'euros.

La France est décidément une bonne consommatrice de médicaments et semble s'y tenir. Mercredi, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a en effet révélé des chiffres très parlants. Selon le rapport qu'elle a établi, les Français auraient utilisé en moyenne 48 boites de médicaments en 2010, soit près d'une boite par semaine. Un total qui correspond à 27,5 milliards d'euros de dépenses dont 19,9 milliards ont été remboursés. En 2009, ce sont 19,8 milliards qui avaient été remboursés, traduisant une nouvelle hausse.

Par ailleurs, si le marché pharmaceutique a connu un léger ralentissement de sa croissance totale (+1,2% en valeur contre 4,7% par an depuis 2000), la consommation hospitalière, elle, a continué de croître de 4,2%. Mais en moyenne annuelle depuis 2000, la progression pour les médicaments prescrits à l'hôpital a été de 8,5%, précise l'AFP. En outre, 68% des médicaments sont pris par voie orale en médecine de ville tandis qu'à l'hôpital ce sont les formes injectables qui prédominent (67%). Mais l'ensemble des médicaments vendus représentait 10.350 spécialités, 14.500 représentations et 3.000 substances actives.

Le Doliprane en tête des ventes

Plus en détail, parmi les 50 produits les plus vendus à l'hôpital, on dénombre surtout les anticancéreux, les antirétroviraux (contre le VIH) ainsi que quelques spécialités de maladies rares. En ville, en revanche, ce sont les médicaments liés aux maladies cardio-vasculaires, aux ulcères, au système nerveux et à l'asthme, les plus administrés. Dans les pharmacies, la tête du classement revient au Tahor, un hypolipidémiant du laboratoire américain Pfizer qui réalise le plus gros chiffres d'affaires. Par contre, du point de vue de la quantité, la première place revient au Doliprane suivi de près par le Dafalgan et l'Efferalgan. 

Enfin, du côté des génériques, si l'on observe du mieux dans leur disponibilité (ils sont présents dans la plupart des classes thérapeutiques), il reste du chemin à parcourir. En 2010, ils ont ainsi représenté 24,5% en quantité (pour 11,5% en valeur).

 

Source : Maxisciences

Archives

Articles récents