Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

En images : le Titanic aurait-il été victime d’un mirage ?

Publié par wikistrike.com sur 24 Mars 2012, 21:00pm

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

En images : le Titanic aurait-il été victime d’un mirage ?

COPYRIGHT© 2012 RMS TITANIC, INC

Le 14-15 avril, ce sera l’anniversaire du naufrage du Titanic, je vous avez d’ailleurs fait profiter, il y a peu et pour l’occasion, d’une théorie scientifique mettant en cause l’influence de la Lune dans le naufrage du grand bateau. Maintenant, un des plus éminents experts au monde du paquebot maudit, a découvert des preuves qu’un "mirage" était la cause du célèbre accident. Je vais donc vous relater cette découverte accompagnée des toutes dernières photos HD de l’épave du Titanic.

À propos des images qui accompagnent cet article : l’édition d’avril 2012 du magazine National Geographic met en vedette les premières vues jamais réalisées de l’épave légendaire, fabriquées à partir de milliers d’images à haute résolution, dans son état actuel, car il repose sur le fond marin. En entête : COPYRIGHT© 2012 RMS TITANIC, INC (ce que je vais devoir indiquer pour chaque photo) une vue de la proue du Titanic (modélisée) offre des détails jamais vus auparavant.

Tim Maltin a passé six ans à décortiquer les dossiers qui n’avaient jamais été étudiés auparavant et ses résultats seront diffusés à la télévision anglaise dans un prochain documentaire, Titanic : affaire classée. Il estime qu’une "brume" créée par les courants d’air a provoqué une illusion d’optique, semblable à l’effet de flou vu sur une route au cours d’une journée caniculaire.

M. Maltin a analysé de précédents relevés météorologiques inédits, récupérés à partir de journaux de bord de plus de 75 navires qui avaient navigué la semaine où le paquebot a coulé, le 15 avril 1912, tuant plus de 1500 personnes. Il a constaté qu’un ensemble unique de conditions météorologiques a provoqué une courbure anormale de la lumière connue sous le nom de “super réfraction”, un des types de réfractions atmosphériques.

Ci-dessous : COPYRIGHT© 2012 RMS TITANIC, INC, la scène du drame, visible pour la première fois grâce à l’imagerie sonar, le reste du navire et de son contenu sont étalé sur des milliers d’hectares de fonds marins en pente douce. (clique pour agrandir ou la carte interactive)

COPYRIGHT© 2012 RMS TITANIC, INC

Malgré les conditions très claires ce soir-là, le mirage de l’horizon a camouflé l’iceberg et a empêché aux guetteurs de le repérer à temps lors du voyage inaugural du navire de l’Angleterre à New York.

Ci-dessous : l’iceberg qui aurait coulé le Titanic photographié quelques jours après la catastrophe.

Titanic-iceberg

Selon l’historien et auteur M. Maltin, l’illusion aurait également masqué les signaux de détresse envoyés par l’équipage condamné de la vision des navires à proximité. selon lui : "Pendant des années, les guetteurs du Titanic n’ont pas été crus quand ils disaient que l’iceberg est sorti de la brume par cette nuit claire, mais nous savons maintenant qu’ils disaient la vérité. Dans le passé, diverse théorie, comme celle d’un capitaine ivre ou d’un acier composant le navire, qui n’aurait pas été assez bon, ont été proposées, mais elles ont toutes été réfutées.

Un exemple de mirage froid ou supérieur : 

Cette théorie a déjà été évoquée au cours d’une enquête du gouvernement britannique en 1992, mais la possibilité n’a jamais été pleinement explorée. M. Maltin a voyagé partout dans le monde pour analyser les données météorologiques, les récits des survivants et les livres de bord à partir de 1912. Il a constaté que l’eau froide du courant du Labrador était récemment arrivée sur le lieu de l’accident du Titanic, refroidissant l’air chaud du Gulf Stream, de bas en haut. Cela a créé une forte inversion thermique, où l’air chaud se situe au-dessus de l’air froid, courbant ainsi la lumière. Pour la vigie du Titanic, l’horizon serait apparu plus élevé qu’à la normale pour déguiser les contours de l’iceberg.

Ci-dessous : COPYRIGHT© 2012 RMS TITANIC, INC, (clic pour agrandir) ces vues sont chacune constitués de 1 500 images à haute résolution corrigées à l’aide des données sonar. Comme le montre le profil tribord, le Titanic s’est déformé alors qu’il labourait, le nez en premier, le fond marin, laissant la coque à l’avant enfoui au plus profond dans la boue, obscurcissant, probablement pour toujours, les blessures mortelles infligées par l’iceberg.

COPYRIGHT© 2012 RMS TITANIC, INCCOPYRIGHT© 2012 RMS TITANIC, INC

D’après l’étude des livres de bord par M. Maltin, ce type de phénomène est commun dans les zones d’eaux froides, comme le courant du Labrador. "L’air chaud plus haut a également affaibli la portée des fusées de détresse du Titanic, en ajoutant à la confusion sur ce qui a été vu."

Le documentaire, Titanic: affaire classée, sera projeté sur la chaîne du National Geographic. Beaucoup plus de photos dans le dernier dossier du National Geographic consacré au naufrage du Titanic : Unseen Titanic.


Source: Gurumed

Archives

Articles récents