Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un appareil qui produit de l'énergie a partir de l'air ambiant

Publié par wikistrike.com sur 9 Septembre 2013, 07:18am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 

Un appareil qui produit de l'énergie a partir de l'air ambiant


Voici le plan shématique d'un appareil qui peut produire de l'énergie sous forme électrique ou mécanique, à partir de la chaleur de l'air ambiant. Le principe est assez simple mais encore faut il y penser, il s'agit d'associer de façon adéquate une pompe à chaleur et un moteur Stirling.

 

generateur.jpg

L'appareil fonctionne de la manière suivante : une pompe à chaleur consommant un kilowatt par exemple, produit 5 kilowatts de chaleur et -4 kilowatts de froid, à partir de là le moteur Stirling qui fonctionne à de la différence de température produite par la pompe à chaleur, transfère 60% de l'énergie du coté chaud eu coté froid en convertissant les 40% restant en énergie mécanique. L’énergie produite peut entrainer directement le compresseur de la pompe à chaleur et il reste assez d’énergie pour entrainer par exemple un alternateur. Il ne reste plus qu'a récupérer les 40% d’énergie absorbée par le moteur Stirling dans l'air ambiant par un échangeur et le système peut fonctionner indéfiniment.

Ce système fonctionne car il exploite une source d’énergie qui est la chaleur de l'air. Il a donc pour effet de produire du froid (qui peut au passage être utilisé à des fins de climatisation ou de réfrigération). Il ne peut en aucun cas être comparé à des appareils à "mouvement perpétuel" qui sont sensé produire un mouvement sans source d'énergie. Une pompe à essence peut pomper plus d'énergie (sous forme d’essence) que n'en nécessite son fonctionnement, pour ce système, c'est pareil.

http://energie-gratuite.fr/energie-ambiante.php

     -------------------------------------

 

 

L'énergie libre, est un sujet traité de façon abondante sur Internet, parfois au point qu'il est difficile de s'y retrouver et de savoir à quoi s'en tenir. Il est donc nécessaire de décortiquer cette question pour savoir dans quelle mesure il serait possible d'accéder à une énergie propre et gratuite pour tous.

Tout d'abord le terme "énergie libre" en lui même vient de l'anglais "free energy" qui peut se traduire autant par "énergie libre" que par "énergie gratuite" il est donc possible que le terme désigne, à l?origine, une énergie gratuite mais que l'idée d'une énergie "libre" ou "libérée" se soit peu à peu imposée au delà du simple aspect gratuit.

Pour rester extrêmement général, l?énergie libre serait une énergie qu'on pourrait extraire gratuitement à partir de l?environnement et d'un dispositif approprié. On pourrait considérer que les panneaux solaires, les éoliennes ou les barrages sont des dispositifs à énergie libre mais le problème se situe dans le fait que les deux premiers ne sont pas des sources de courant régulières et fiables ; pour les barrages il n'est pas possible de les installer près des habitations , on reste donc dépendant du réseau et des opérateurs ce qui élimine le coté libre et gratuit. Heureusement , il ne s'agit pas des seules sources d'énergie gratuite possibles.

Dans les années 1900 Nikola Tesla faisait des expériences sur la transmission d'électricité sans fil à Colorado Springs, il détruisit les génératrices de la centrale, son dispositif ayant accidentellement récupéré des charges électriques présentes dans l'atmosphère.... Suite aux résultats de cette expérience il entreprit la construction d'un réseau planétaire de distribution de courant sans fil , le départ de ce projet étant la tour de Wardenclyffe à Long Island, New York. Ce projet ne fut pas mené à son terme car J.P. Morgan, le financier de Tesla , lui coupa les fonds, ne voyant pas ce qu'il avait à gagner à un système de distribution de courant sans fil et gratuit. Il demandait "Mais où allons nous mettre le compteur"? Par ailleurs il avait investi dans la production de cuivre pour les lignes électriques et comptait bien rentabiliser son investissement.

Suite à cet échec, Tesla tenta de façon plus ou moins officielle pour poursuivre ses recherches sur la résonance et l'énergie gratuite. Mais les résultats de ces recherches ne sont pas ou peu accessibles et restent largement peu exploités.

D'autres inventeurs se sont lancés dans cette quête avec plus ou moins de succès, et avec internet, le grand public est de plus en plus familiarisé à ce concept. L'énergie libre a aussi ses détracteurs, affirmant que des systèmes qui produiraient de l?énergie de façon autonome seraient contraires aux lois de la physique et donc impossibles.

Si il n'est pas possible à l'heure actuelle de trouver des générateurs à énergie libre dans le commerce, cela ne veut pas dire que leur fonctionnement est impossible. En effet un appareil qui créerait son énergie à partir de rien semble impossible, mais si on considère un appareil qui puise et transforme une énergie présente dans l'environnement, cela redevient envisageable, quand bien même cette énergie pourrait provenir d'une source encore inconnue par la science.

On notera, sur internet, le foisonnement de contenus, vidéos notamment, de gens plus ou moins sérieux tentant de faire des appareils à énergie libre. Certains montrant des appareil ne fonctionnant pas ou pas encore, d'autres des vidéos truquées, parfois grossièrement, les technologies crédibles restant relativement difficiles à trouver. On peut également noter l'intérêt que les industriels des entreprises du domaine des énergies "traditionnelles" (Pétrole, nucléaire, ...) et leurs financiers auraient à empêcher le développement de telles technologies.

Laissons à chacun le soin de se faire une opinion sur les différentes technologies possibles en faisant ses propres recherches. Si l'on peut constater que cette quête est, pour le moins, loin d'être aboutie, on réalisera également l'importance du gain pour l'humanité en cas de réussite. Cela devrait motiver les États à investir massivement dans la recherche sur ce thème .... Plus modestement chacun peut faire des bricolages, expériences ou développer des idées d'appareils et les partager.

Ce site présente notamment l'avancement de la recherche sur un appareil destiné à extraire de l'énergie de la chaleur ambiante. Cet appareil exploite l?énergie contenue dans l'air ambiant à partir du moment où il est plus chaud que le zéro absolu (ce qui est le cas partout sur terre), pour la transformer en énergie mécanique ou électrique.

Commenter cet article

Laurent Franssen 10/09/2013 15:29


Dalek ,

" Ce
système fonctionne car il exploite une source d’énergie qui est la chaleur de l'air. Il a donc pour effet de produire du froid (qui peut au passage être utilisé à des fins de climatisation ou de
réfrigération). Il ne peut en aucun cas être comparé à des appareils à "mouvement perpétuel" qui sont sensé produire un mouvement sans source d'énergie. Une pompe à essence peut pomper plus
d'énergie (sous forme d’essence) que n'en nécessite son fonctionnement, pour ce système, c'est pareil. " ,
STFU , thanks. 

OTOOSAN 10/09/2013 15:11


Ce qui est fabuleux dans ce type de  montage, c'est qu'il y ait toujours du monde pour en faire la promotion !!! Il suffit de faire un bilan énergétique de chaque étape pour comprendre que
le stirling ne récupèrera  qu'une fraction de l'énergie utilisée par le compresseur ! Rien que de très classique en fait, le reste c'est du verbiage !


 


 

Dalek 10/09/2013 11:18


Pour le dire de façon un peu plus abrupte que Franck : un champ magnétique ne fournit aucun travail, donc s'il n'y a pas de travail, on ne peut pas extraire de l'énergie pour alimenter un
quelconque moteur ou quoi que ce soit d'autre à partir de l'électro-magnétisme pur.


Sinon, sur le schéma, il me semble qu'ils négligent de parler de la source d'alimentation en énergie du ventilateur.

Laurent Franssen 10/09/2013 00:45


Ce qui est génial avec la science c'est que quand ils arrivent à faire un truc ils écrivent des lois pour expliquer comment.
Et quand ils n'y arrivent pas ils font pareil :-)
Trop marrant.

Et d'autres mecs/gonz se pointent 100 ans + tard pour passer la moitié à l'effaceur et ré-écrire par-dessus ^*^

C'est marrant ça ressemble aux " vraies " lois, les constitutions et autre acabits d'institution. 

Franck 09/09/2013 17:11


On devrait se appeler que le magnetisme generé par les aimants ne peut etre utilisé comme source energetique, du aux restrictions physiques concernant la transformation d'energie.


 


La crise amene toute une serie d'escrocs technologiques en recherche de pigeons et dans les annees  a plumer, cela a ete verifié en 73 74 et 90.... Et en 2013, on ne sait toujours pas bien
reagir contre ces vendeurs de reves et de nuages de fumee...

Laurent Franssen 09/09/2013 16:06


J'ai pas voulu tester les générateurs néodymes,
trop peur que ça bute le champ géo-mag' de la planète.

Envoie aux conspis sur les nouveaux HDD qui ne sont plus hard mais en flash.

Max Planc 09/09/2013 15:06


Pour l'instant le plus simple des moteurs à énergie libre est encore celui fabriqué avec des aimants néodyme, couplé à un générateur il peut produire de l'électricité de façon continue sans
entretien.


Il pourrait assurer l'alimentation des voitures électriques sans passer par un stock de batteries et ainsi le véhicule aurait une autonomie quasi illimitée.


Le principe de ce moteur est connu depuis longtemps mais les lobbyistes et les politiciens n'on aucunement l'intention de développer ce type d'énergie gratuite.


Quand aux soit disant écolos je ne sais même pas s'ils savent que ça existe !

Franck 09/09/2013 14:12


Xaal a raison, sur le papier tout est toujours trop beau. L'idee semble seduisante avec des chiffres annoncés pour une fois.


Il est vrai que les chiffres sont allechants, mais il manque une chose essentielle: ou sont les pertes thermodynamiques du systeme... Ou sont les pertes au niveau des echangeurs. Cet appareil
etant une clim classique a laquelle est greffee un systeme stirling, il y a physiquement toujours les meme pertes avec ou sans stirling. Ces pertes etant importante dans un circuit clim
classique, ces pertes depassent le pourcentage de l'energie necessaire a alimenter le stirling. et cela va penaliser obligatoirement un des deux processus et plomber le rendement global, voir le
fonctionnement.


Depuis 30 ans, on essaye de perfectionner des systemes existant sans arriver a pouvoir annuler les pertes de rendement. Dans un circuit type clim, le gros des pertes jamais mentionnees sont des
pertes au niveau des tuyaux de liaison entre les deux echangeurs. On peut y perdre jusqu'a la moitié de l'energit calorifique. Et comme les clims sont installées, la gaine en mousse autour des
tuyaux n'y pourra rien...


Laissons les vrais technicos en froid et clim (pas les vendeurs bien sur) parler des effets de pertes sur ce systeme...


 


La vraie innovation et le vrai progres viendra de ne plus essayer d'ameliorer un systeme au bout de son developpement avec des rajouts incertains, mais en creant totalement autre chose de
nouveau. Si on avait fait ce bazar qu'on fait actuellement avec les systemes escrolos, a l'epoque des feux de bois dans les cavernes, on serait encore aujourd'hui a essayer d'ameliorer le
rendement du feux de bois... Quand on peut plus tirer du rendement d'une chose, on passe a tout auree chose... C'est physique, pas esoterique...

BlueMan 09/09/2013 14:00


Sur le fabuleux moteur stirling, voyez ces vidéos :


http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=6175

poLoq 09/09/2013 11:19


Il ne faut pas présenter ça à des techniciens, ni à des ingénieurs, mais à des politiciens qui cherchent des projets foireux pour détourner de l'argent publique.

XAAL 09/09/2013 10:13


Sur le papier ça a l'ai intéressant, mais bon, je devenie qu'il doit y avoir un problème qque part, ça a l'air trop beau pour être vrai. Les spécialistes en physique devraient bientôt arriver
 :-)

Archives

Articles récents