Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Espagne : 1 000 médecins désobéissent pour soigner les sans-papiers

Publié par wikistrike.com sur 21 Août 2012, 09:16am

Catégories : #Santé - psychologie

Espagne : 1 000 médecins désobéissent pour soigner les sans-papiers

 

assistance-sans-papier-espagne.jpgAlors qu'un décret va limiter l'accès gratuit au système de santé publique pour les immigrés en situation irrégulière, ces objecteurs de conscience s'engagent.

Des groupes indépendants d’employés et d’usagers de la santé publique ont créé une plateforme afin de protester contre la récente réforme de la santé. Le mouvement intitulé Yo Sí Sanidad Universal (sur Twitter@Yosisanidaduniv) a mis en avant une proposition phare de désobéissance et d’objection au nouveau décret-loi 16/2012, imposé par le gouvernement dans un contexte de coupes budgétaires, d’austérité et de protestations sociales.

L’objectif du décret, qui entrera en vigueur le 1er septembre, est, selon le ministre de la Santé publique, de« garantir le caractère universel du droit ». Comme l’a déclaré le gouvernement du Parti populaire, c’est un pas en direction d’un « droit réellement universel » et il « met fin au gaspillage. »

De leur côté, les détracteurs estiment que ce décret, qui privera de carte d’assuré social près de 150 000 personnes, vise à bouleverser le système de santé et à créer un nouveau système d’assurance ; ce dernier opposerait les personnes assurées et celles que ne sont pas couvertes. Il risque par conséquent de mettre fin au système de santé à la portée de tous, qui était en vigueur en Espagne jusqu’alors. La page Web de la plateforme explique la situation :

Le plus grave dans cette réforme du système de santé, c’est précisément qu’elle passe d’un système universel de droits des personnes, basé sur des valeurs comme la solidarité sociale (« Je peux rester au chômage », « Je peux tomber malade alors que je suis au chômage », « Aujourd’hui pour toi, demain pour moi ») et de justice sociale (« Toute personne a le droit à l’éducation et à la santé », « Garantir des droits à tous est le meilleur moyen pour créer une société meilleure ») à un soi-disant système dans lequel chacun reçoit ce qu’il paie, et doit justifier de sa qualité d’« asssuré(e) », qu’il possède une assurance qui le couvre face à la possibilité de tomber malade ou de recourir à des soins de santé. Le recul des droits des citoyens est manifeste, sans pour autant permettre de réaliser d’économies significatives.

Patricia, membre de la plateforme contre le décret, explique que ce dernier va donner naissance à un système comme aux Etats-Unis, « où la santé est un business ».

De quelle manière ? En restreignant l’accès à la carte de santé. Le décret la retirera tant aux sans-papiers qu’aux personnes de plus de 26 ans qui n’ont jamais été inscrites à la Sécurité sociale. Cette mesure s’ajoute à d’autres annulations de droits comme l’avance des frais médicaux ou la fin de la gratuité de certaines prestations (comme les prothèses).

Dans la pratique, bien que la réforme touche de nombreuses personnes, ceux qui risquent d’être affectés dans l’immédiat sont les sans-papiers, qui seront dépourvus de toute couverture sociale à compter du 1er septembre. Les utilisateurs de Twitter ont par ailleurs commenté l’information selon laquelle le gouvernement percevra des sans-papiers une cotisation santé annuelle de 700 euros (soit un montant supérieur à une assurance médicale), une décision rejetée pratiquement unanimement.

Pour Patricia, le Décret royal est non seulement inconstitutionnel mais aussi injuste. C’est d’ailleurs la principale raison à l’origine de l’objection de conscience. L’indignation populaire ne cesse d’enfler, par ailleurs, dans la mesure où le gouvernement favorise les cliniques privées au détriment de la santé publique.

La page Facebook de la plateforme numérique a publié une vidéo montrant les déclarations des personnes touchées par ces mesures et d’objecteurs, afin de faire passer le message selon« lequel nous avons tous droit à la santé ».

En rappelant que l’objection de conscience est un droit reconnu, même s’il est peu régulé, et que la Déclaration universelle des droits de l’Homme reconnaît que la santé est l’un des droits essentiels, la plateforme Web prévoit de créer un réseau d’objecteurs au sein de l’espace de santé. Elle offre à cette fin différents modèles d’objection de conscience, destinés au personnel de santé, aux infirmiers et aux autres employés, ainsi que d’autres instructions et documents officiels et d’information.

L’idée défendue par la plateforme est que les personnels de santé et administratifs doivent collaborer, et que même les usagers dépourvus de carte de soins doivent la demander et, lorsque leur demande est refusée, « ils doivent faire appel » de ce refus. Ils mettent également en garde contre les difficultés et les problèmes que peut rencontrer éventuellement un objecteur.

Pour l’heure, près de 1 000 médecins ont rejoint l’initiative de l’objection de conscience pour continuer à suivre les migrants sans-papiers. De son côté, l’administration de la santé publique les a menacés de sanctions dans le cas où ils prodigueraient des soins à des sans-papiers. La guerre de la santé est déclarée.

Source: Terre Eco

Commenter cet article

Laurent Franssen 22/08/2012 16:20


Je viens de faire une recherche pour retrouver l article ,
j ai chercher " 1000 medecins "

http://www.over-blog.com/recherche/?action=search%3AuserSearch&module=portal&ref_site=1&query=1000+medecins 

C est improbable le nombre de fois ou 1000 medecins font ceci ou s opposent a cela.

Je me demande si ces titres ne serait pas symboliques
dans le sens ou 1000 est un des nombreux chiffres utilises pour symboliser l infini
et ou ' un medecin ' est par definition une personne ayant preter le serment d hypocrate et donc lies a une serie de valeurs.

Peut etre essaye t on par la de nous " montrer " gentillement les principes / valeurs / causes auquelles n importe quel medecin digne de lui meme se refere.

 

Séverine 22/08/2012 10:25


Je dis juste "Bravo" aux médecins et à toutes les personens qui prennent encore soins des gens en besoins; quelques soient leur classe, niveau,race, pays, travailleur ou non, argent ou non.


La santé est précieuse, et nous la méritons tous.


Certains n'ont pas la change de l'avoir et cela les entravent à pouvoir être dans l'action de la vie. Ceux qui l'ont ne s'en rendent pas toujours compte de la chance qu'ils ont, et on la peche
pour la critique à tout va, par exemple!  


(Ahhhh... les mots, les mots... créent biensouvent des maux! vivement la thélépatie pour mieux se comprendre et s'entendre, et vivre en harmonie avec nos différences)


Et oui, nous avons chacun des facultés uniques, et c'est ça qui est merveilleux de pouvoir se les partager, se les transmettre sans toujours attendre un retour financier, gratitudes ou autre
(comme autrefois faisaient les papy et mamy).


ça reviendra!

Laurent Franssen 21/08/2012 19:20


Je me cite moi meme :

et au minimum chercher  y participer bien que certaines
situations soient + complexe que juste ceci. 

*

Pourquoi , ou comment faites vous abstraction de ceci pour decreter en votre sein un esprit d opposition ..?

*
Je connais bien l etymologie du mot travail . 

Je vous demande de me pardonner d'avoir declencher ceci.

piki 21/08/2012 17:03


Et puis Laurent pour terminer hein, stp tu vas quand même pas nous faire l'apologie du travail. Le travail est une souffrance pour la plupart, tant ce pour quoi nous travaillons n'est que très
très rarement en adéquation avec ce que nous sommes fait tout un chacun. Etymologie du mot "travail" au fait?


Le travail ne devrait pas exister, seul devrait exister l'application des compétences uniques de chacun des êtres vivants ici bas.


Il y a une place pour la cohabitation et l'osmose parfaite de 7 milliards de compétences uniques ici bas.


7 milliards d'être humain détiennent une compétence unique que 6,99999999 milliards d'autres n'ont pas.


Toi même Laurent tu es parmis nous parce que tu détiens une compétence qu'aucun de nous ne possède, parce que tu es capable de faire une chose d'une telle perfection que tu en es l'unique
représentant, tout comme le gardien de ce "savoir faire", en cela ton existence à nos yeux est d'une extrême préciosité, car dés lors que nous te perdons, jamais plus nous pourrons bénéficier de
cette providence que toi seul est capable de nous apporter. Si nous tous  trouvons ce pourquoi nous sommes fait alors tout le monde reviendra ENFIN à sa vraie place et ce monde sera
transformé pour toujours.


Nous avons tous le pouvoir de faire les efforts de partir à la découverte de soi même, au plus profond de soi même, au plus près de son essence, loin des considérations de l'égo et du mental qui
ont fait du rêve de la terre, un cauchemard partagé, entretenu, soutenu, et nourri par le plus grand nombre.


Partir à la découverte de notre propre rêve, un rêve construit avec ce qu'il y a de plus noble et lumineux en nous, de plus utopique, de plus fou, de plus impossible à concevoir pour notre pauvre
petit mental toujours à la traine, toujours grincheux, toujours réprobateur, toujours juge impitoyable, au regard de ce qui peut naitre de plus pur, de plus naif, de plus puissant, de plus vivant
que le vivant lui même, de plus réel que la réalité elle même dans nos coeurs, ce rêve qui ne demande qu'a apparaître aux yeux de tous, de vivre aux yeux de tous, de s'inscrire dans la
matérialité, devenir LA réalité, NOTRE réalité, dans l'osmose, le respect et la considération du rêve précieux et des réalités de tous.


Il suffit d'une poignée de rêveurs ayant conçu un rêve parfait pour eux même et pour nous tous pour que cela suffise à accompagner le rêve de notre Terre, cet être vivant que nous avons oublié
dans les noirceurs, les laideurs et l'inhumanité de notre égo.


Cette Terre, notre Vaisseau, ce Ventre aimant et vibrant de toute Vie, nourrisant tout les espoirs à notre égard tout autant qu'un Amour sans faille, ne demande qu'a exprimer SA nouvelle réalité
en épousant les rêves-réalités de nos existences.


 

piki 21/08/2012 16:26


Tiens Laurent un article intéressant pour contredire ton propos un peu trop extrémiste.


Une dame au chômage forcé depuis 3 ans, mais qui participe quand même à la société.
http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/08/14/michele-59-ans-chomeuse-tres-longue-duree-pour-734-euros-par-mois-234489?google_editors_picks=true


Une objection?


Et si un jour cela t'arrive, je doute que tu puisse garder les mêmes propos, où en tout cas le même point de vue.

piki 21/08/2012 16:22


Laurent et que fais tu de ceux dont le chomage dure alors qu'ils ne souhaitent que retrouver un travail?


Ne fais pas une généralité de tout.


"on doit participer a la société" Et qu'est ce que tu en sais qu'on ne participe pas à la société déjà en agissant pour le bien être de tous auprès de ses plus proche?


ça ne veut rien dire ça "on doit participer à la société" Du reste une prière bienveillante pour le bien être de tous vaut tout autant sinon plus que n'impote quel effort "matériel" pour aider
son prochain.


Il y a un juste milieux et cessons les généralités.

Laurent Franssen 21/08/2012 13:47


Entre mon propos ; ils n est pas normal de considerer le chomage comme une position a long terme.
et la deformation que tu y applique; une personne ayant travailler toutes sa vie ne devrait pas avoir de retraite.

Y comme une ellipse de logique... 

Quand a la dette c est un probleme voulu , aux solutions simples ,
je le redis une fois ; re-application des lois sur la speculation et suppression de la bourse.

Merci de crier haut et fort au scandale et a la folie, plus la reaction sera virulente plus vite on passera au stade de " verite connue et acceptee par tous et depuis toujours".

*

N ayant rien contre vous
cependant,
je n aime pas que l on interprete a tort et a travers ce que je dis pour pouvoir s exprimer et mettre ses propres mots sur mon dos .

ramon 21/08/2012 13:34


Si on applique ton raisonnement Laurent, on tue les retraités dès demain. Ou en tout cas on arrete de leur fournir de grosses retraites alors que les plus jeunes qui subissent la dette, un pays
dégradé n'en auront pas.

Laurent Franssen 21/08/2012 12:44


Je peut rester au chomage.

pas d accord, on ne peut pas indefiniment subvenir a un nombre croissant de personnes qui ne travaillent pas.

Ce n est meme pas utpique, c est illusoire.

On doit participer a la societe, et au minimum chercher  y participer bien que certaines situations soient + complexe que juste ceci.

Sinon je m y mets des demain, je ne travaille pas, je cultive mon jardin et je fais mon petit commerce sur internet / de sexe, de coaching, de dieu-sait-quoi

Vive la farniente!

Et apres demain tout le monde s y met.

Solidarite d accord. Privileges insenses, pas d accord. 

Archives

Articles récents