Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Espagne : Un aéroport à 1 milliard d'euros abandonné

Publié par wikistrike.com sur 27 Novembre 2012, 08:37am

Catégories : #Economie

 

Espagne : Un aéroport à 1 milliard d'euros abandonné


big-l-aeroport-international-de-ciudad-real-en-espagne-7600.jpg

 

Un aéroport espagnol, censé accueillir 5 millions de passagers par an, a été fermé cette année par manque de trafic. En plus de toucher le secteur de l’immobilier, la crise économique et financière, impacte aujourd’hui le secteur de l’aviation. Pour voir la vidéo de l'aéroport, cliquez ici.

(LaVieImmo.com) - Le phénomène des villes désertes est encore loin d’avoir achevé sa déferlante. Cette fois-ci, c’est tout un aéroport qui se voit transformé en terminal fantôme en Espagne. Conçu pour accompagner l’économie fleurissante espagnole du début des années 2000, l’aéroport de Ciudad Real, situé à 200 kilomètres au sud de Madrid, est aujourd’hui laissé à l’abandon. Doté d’une piste de 4 200 mètres (la plus longue d’Europe), il était le seul en Espagne à pouvoir accueillir le gigantesque A380. C’est également le premier aéroport de ce gabarit à avoir été entièrement financé par des fonds privés. Son coût total s’élevant à plus d’1 milliard d’euros. Malheureusement, ce projet s’est avéré être un fiasco après seulement trois années de fonctionnement. Inauguré en 2009, il a vu le décollage de son dernier vol en décembre 2011.

 

La maintenance doit se poursuivre

 

Pendant des mois, les seuls vols enregistrés étaient effectués par des jets privés. Aujourd’hui, les 28 000 m² du terminal sont vides, alors que le projet prévoyait initialement un trafic annuel de 5 millions de passagers. Les voyageurs devaient se rendre à Ciudad Real pour alléger la circulation de l’aéroport madrilène de Barajas et celle d’El Prat, à Barcelone. Ensuite, un train rapide devait les relier jusqu’à la capitale et au sud, sur les côtes andalouses.

Le gouvernement socialiste local avait à l’époque investi considérablement pour promouvoir le projet et a même injecté la somme de 140 millions d’euros afin de garantir la poursuite des travaux. Mais en octobre dernier, le dernier vol commercial de la compagnie Vueling a décollé de la piste, laissant un sursis de 6 mois aux 71 salariés de l’aéroport, tous mis au chômage après la fermeture de l’édifice. En dépit d’une absence d’activité, une maintenance régulière du terminal est obligatoire. En effet, les 4,2 kilomètres de piste doivent constamment être repeints avec de la peinture jaune, afin que les pilotes survolant le secteur, sachent qu’il est interdit d’y atterrir.

Le « Manhattan de Madrid » inhabité

Cependant, l’aéroport de Ciudad Real n’a rien à envier à celui d’une autre ville espagnole, Castellon, qui n’a jamais assisté à un décollage ou un atterrissage depuis la fin de ses travaux. En plus des aéroports fantômes, la péninsule est également parsemée de villes inhabitées. Des lotissements entiers construits pendant les années fastes qu’a vécu l’économie espagnole, sont aujourd’hui murés et vendus pour moins de la moitié de leur prix original, indique le Daily Mail. L’exemple retentissant de Seseña n’est pas des moindres. Surnommée le Manhattan de Madrid pour ses tours résidentielles, la ville était censée accueillir 30 000 personnes. Dans cette nouvelle ville déserte, seulement 5 100 logements parmi les 13 000 prévus, ont été achevés jusqu’à aujourd’hui. Les Espagnols ayant acheté des biens dans cet endroit à titre de placement, cherchent par tous les moyens « à s’en débarrasser », relate le tabloïd britannique.

La crise économique, et par conséquent l’explosion de la bulle immobilière espagnole, ont transformé ce qui, au départ, devait être un pôle urbain dynamique pour les jeunes couples et leurs familles, en un cauchemar pour les promoteurs et les acquéreurs, qui réalisent aujourd’hui que leurs biens n’ont plus aucune valeur.

La vidéo de l'aéroport de Ciudad Real

 

Source: http://www.lavieimmo.com/immobilier-international/espagne-un-aeroport-a-1-milliard-d-euros-abandonne-15242.html

Commenter cet article

Archives

Articles récents