Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Espionnage américain : Le Venezuela demande à ses citoyens de clôturer leurs comptes Facebook

Publié par wikistrike.com sur 12 Juillet 2013, 09:28am

Catégories : #Science - technologie - web - recherche

Espionnage américain : Le Venezuela demande à ses citoyens de clôturer leurs comptes Facebook

 

 

 

 

 

nsa-facebook.jpgAu Venezuela, la ministre des Affaires pénitentiaires, Iris Varela, a appelé mercredi ses compatriotes à fermer leurs comptes Facebook. Elle redoute que les abonnés du réseau social servent d’informateurs à la CIA à leur corps défendant. Le Venezuela a offert l’asile politique à Edward Snowden, l’informaticien à l’origine des révélations sur les programmes de surveillance des agences de renseignement américaines Prism. 

« Camarades: fermez vos comptes Facebook, vous travaillez gratuitement comme informateurs pour la CIA. Tirez les leçons de l’affaire Snowden! », a écrit sur son compte Twitter la ministre des Affaires pénitentiaires, Iris Varela. La ministre a également appelé les victimes de « l’espionnage 'gringo' » -il s'agit du doux nom utilisé pour le programme de surveillance américain Prism- à porter plainte et exiger une « indemnisation juste » du préjudice pour faire « plier l’économie » des Etats-Unis. 

L’affaire Snowden continue de secouer l’Amérique latine. Ainsi, sur la base de documents provenant de l’ex-consultant du renseignement américain Edward Snowden, le quotidien brésilien O Globo a affirmé que le Brésil, la Colombie, le Mexique et le Venezuela avaient été l’objet d’activités d’espionnage de la part de l’Agence nationale de sécurité (NSA) américaine. Le gouvernement mexicain a quant à lui exigé des Etats-Unis une « information complète » sur les cas supposés d’espionnage de pays latino-américains révélés par le quotidien, a déclaré à l’AFP un porte-parole du ministère mexicain des Affaires étrangères.

« Le gouvernement mexicain veillera à la remise et à l’évaluation de l’information demandée », a indiqué ce porte-parole. Pour le ministère des Affaires étrangères, « les relations entre pays doivent être conduites dans le respect strict du cadre légal » et le Mexique « condamne énergiquement toute déviation de cette pratique ». Selon O Globo, d’autre pays latino-américains comme l’Argentine, l’Equateur, le Panama, le Costa Rica, le Nicaragua, le Honduras, le Chili, le Pérou et le Salvador ont également été espionnés, mais « dans une moindre mesure ».

 


http://www.rfi.fr/technologies/20130711-venezuela-snowden-nsa-prism-facebook

Archives

Articles récents