Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Espionnage : La Bolivie offre à son tour l'asile à Edward Snowden

Publié par wikistrike.com sur 7 Juillet 2013, 09:00am

Catégories : #Politique internationale

 

Espionnage : le Venezuela, le Nicaragua et la Bolivie offrent l'asile à Edward Snowden

 

 

 

s.jpgSNOWDEN - Après le Venezuela et le Nicaragua, c'est au tour de la Bolivie d'offrir l'asile à Edward Snowden. Le président bolivien, Evo Morales, a annoncé samedi 6 juillet qu'il offrirait l'asile politique à l'ex-consultant américain de la NSA, si celui-ci le lui demandait, lors d'un discours devant des agriculteurs à Oruro, dans le sud-ouest de la Bolivie. "En signe de protestation, je voudrais dire aux Européens et aux Américains du nord : maintenant, nous allons accorder l'asile si cet Américain persécuté par ses compatriotes nous le demande. Nous n'avons pas peur", a assuré le président bolivien.

La veille, Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, et le président du Nicaragua, Daniel Ortega, ont tous deux affirmé vendredi 5 juillet qu'ils étaient disposés à accorder l'asile à l'ex-consultant de l'Agence de la sécurité américaine Edward Snowden, au moment où celui-ci, bloqué depuis 13 jours dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo, voyait sa situation s'enliser, le forçant à solliciter six nouveaux pays.

Nicolas Maduro a annoncé vendredi 5 juillet au cours d'une célébration de l'indépendance du Venezuela qu'il accordait "l'asile humanitaire au jeune Snowden pour le protéger de la persécution de l'empire le plus puissant du monde, qui s'est déchaînée sur lui".Nous, nous sommes ouverts et respectueux du droit d'asile et il est clair que si les circonstances le permettent, nous recevrons Snowden avec grand plaisir et lui donnerons l'asile ici au Nicaragua", a déclaré pour sa part Daniel Ortega, qui a confirmé avoir reçu une demande de M. Snowden à l'ambassade du Nicaragua à Moscou.

Une situation très complexe

Ces annonces des deux chefs d'Etat interviennent le jour même où WikiLeaks a annoncé sur son compte Twitter qu'Edward Snowden, qui avait précédemment adressé des demandes à 21 Etats, "a demandé l'asile auprès de six autres pays". Le site fondé par Julian Assange s'est refusé à divulguer pour le moment le nom des capitales sollicitées, "de crainte d'une tentative d'ingérence de la part des Etats-Unis".

La situation du réfugié s'enlise, s'accordaient à estimer vendredi les analystes à Moscou. "Le risque de voir Snowden bloqué à Moscou pour un temps indéterminé est de plus en plus grand", estimait Maria Lipman, de l'antenne moscovite du Centre Carnegie.

Le fugitif américain a fait au début de la semaine des demandes d'asile à 21 pays, mais la France et l'Italie ont fait savoir jeudi qu'elles ne l'accueilleraient pas, emboîtant ainsi le pas à l'Allemagne, au Brésil, à la Norvège, l'Inde, la Pologne, l'Islande, l'Autriche, la Finlande, aux Pays-Bas et à l'Espagne.

La diplomatie russe a botté en touche

De son côté, la diplomatie russe a botté en touche, refusant de commenter davantage une affaire de plus en plus embarrassante. "Nous n'avons plus de commentaires sur ce sujet", a répondu le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch lors de son briefing hebdomadaire.

La veille, le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Riabkov avait répété que Moscou ne pouvait en rien influer sur le sort du jeune homme, qui a du reste renoncé à demander l'asile à la Russie après que le président Vladimir Poutine a exigé de lui qu'il cesse ses révélations qui font "du tort" aux Etats-Unis.

L'informaticien, à l'origine de révélations fracassantes sur un programme américain secret de surveillance des communications mondiales, a été au centre d'un imbroglio diplomatique en début de semaine.

Une agression pour toute l'Amérique Latine

De retour mardi d'une visite à Moscou, le président bolivien Evo Morales, qui s'était dit prêt à accueillir le jeune homme dans son pays si celui-ci en faisait la demande, a vu son avion contraint de faire une escale de 13 heures à Vienne après que plusieurs pays européens, le soupçonnant de ramener Snowden avec lui, lui eurent refusé le survol de leur espace aérien.

Jeudi, le chef de l'Etat bolivien a accusé Washington d'avoir fait pression sur la France, l'Espagne, le Portugal et l'Italie pour qu'ils interdisent ce survol, et menacé de fermer l'ambassade des Etats-Unis à La Paz. La Bolivie, soutenue par certains des ses alliés traditionnels (Equateur, Surinam, Argentine, Uruguay et Venezuela), a par ailleurs exigé des excuses publiques et des explications.

Dans une déclaration commune, ces pays membres de l'Union des nations sud-américaines (Unasur, qui regroupe 12 pays) ont notamment relevé que "l'offense" subie par Morales en Europe n'était pas seulement un affront personnel mais constituait une agression pour toute l'Amérique Latine.

De nombreuses tensions

Moscou a aussi condamné jeudi l'attitude de la France, de l'Espagne et du Portugal, jugeant qu'elle ne pouvait "guère être considérée comme un acte amical à l'égard de la Bolivie, ainsi que de la Russie". Paris avait exprimé ses "regrets" mercredi, affirmant ne pas savoir au moment des faits que le président bolivien était à bord de l'avion.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel Garcia Margallo a appelé vendredi à l'apaisement des relations diplomatiques."La réaction de tous les pays européens, qui ont adopté des mesures, bonnes ou mauvaises, s'est fondée sur l'information que nous avions reçue", selon laquelle Edward Snowden se trouvait à bord de l'avion, a-t-il plaidé.

En France, cet épisode a suscité de vives critiques de l'opposition, qui a accusé le gouvernement de s'être plié aux volontés des Etats-Unis. Parallèlement, l'influent quotidien Le Monde a accusé les services secrets français de mener eux-mêmes une surveillance électronique à grande échelle.

 

Source

Commenter cet article

Wend Waoga 09/07/2013 12:47


@Meduze


Merci!Mais il se pourrait que l'empire ait très bien joué!N'oublions pas que la stratégie,c'est leur domaine et que cet aspect des choses que nous voyons,toi et moi, fait partie de leur b. a.
ba!Ils ont l'Europe,l'Afrique et les pays arabes à leur pied,il ne reste plus que les pays de l'Amérique Latine qui leur tiennent encore tête.Et,vue la détermination avec laquelle ils se
débarrassent de tout ce qui bloque leur avancée vers la domination mondiale,il est quasi impossible qu'ils faillissent quant au fait que,une information personifiée tel que Snowden en Amérique
Latine,même si elle n'empêche pas à 100% l'empire d'atteindre son but de ce côté-là,peut retarder l'échéance!Et pour les oligarchies,le temps c'est de l'argent!Ils savent très bien que l'Amérique
Latine a besoin de quelqu'un comme Snowden pour fortifier sa résistance,et par conséquent,empêcher à tout prix ce dernier d'y aller!On peut considérer que la présence de Snowden en Russie ait
surpris l'empire!Mais que la Russie lui ait refusé l'asyle,c'était une aubaine pour le récupérer,surtout qu'il a demandé à presque tous les pays vassaux de l'empire à être accueilli!Mais au lieu
de celà,on le laisse filer vers l'Amérique Latine!En mon sens,c'est une gaffe délibérée!


De mon point de vue,il est à 60% probable que Snowden soit un"Cheval de Troie" qu'on a envoyé en Russie avec pour points visés,soit l'Iran,soit l'Amérique Latine.La question maintenant est de
savoir dans quel but: pour servir de prétexte de guerre ouverte,ou bien dans le but que Snowden de l'intérieur de cet continent,ait accès à des informations qu'il communiquera à l'empire? En tout
cas,la première étape est franchie,Snowden ira bientôt en Amérique Latine,la suite des évènements nous situera!


 


 

meduze 09/07/2013 07:05


@Wend Woaga


Excellente analyse...


c'est très mal joué de la part de l'empire.


Sans compter les prisons secrètes de la CIA un peu partout en Europe.

Laurent Franssen 08/07/2013 08:53


Satan la bite ?

Anti-USA-Satan 07/07/2013 21:24

Cette individu est là pour foutre la merde en Europe, Russie et Chine !!! Sous l'ordre des USA et des sionistes nsa, fbi, gouvernement Obama, bilderbergs !!! Dieu va venir nous délivré de Satan
dans un chaos planétère total ! l'Europe ( avec Dieu ) contre l'Amérique du Nord ( avec Satan ) ! Satan = Amérique du Nord ! La Bible nous le dit mais on ne la comprend pas bien !

Wend Waoga 07/07/2013 14:46


Le refus de tous ces pays d'accueillir Edward Snowden témoigne, de mon point de vue,d'une grande complicité entre eux et les USA, qu'ils avancent main dans la main dans tous les coups tordus qui
font la"Une" des média indépendants et presstitués! Et jusque-là,s'en sont tirés à bon compte!


De mon esprit de profane en matière de politique,une question n'arrête pas de me turlipiner: pourquoi ces pays alliés des USA,plutôt que de réjeter la demande d'asile de Snowden, ne l'ont pas
acceptée tout bonnement en complicité avec les USA? C'eût été le meilleurs moyen de lui mettre le grappin dessus pour le bonheur des USA. Le but étant de l'empêcher de continuer à divulguer des
sécrets qui mettent mal à l'aise les USA et aussi,les européens,puisque,vu le comportement de ceux-ci après les révélations de Snowden,on a l'impression qu'ils auraient aimé se passer de telles
informations! Celà voudrait alors dire,ils étaient au courant de cet espionage,mais préferaient fermer les yeux,pour une raison que nous ignorons!Je suis même étonné que Snowden,ayant été dans le
milieux diplomatique et qui devait savoir quels pays travaillent en étroite collaboration avec les USA dans ses coups tordus,leur ait adressé une demande d'asile!L'agneau qui demande à être
héberger chez le loup,et celui-ci rejette l'aubaine malgré sa grande gourmandise!Il faut le faire!Ces pays-là n'auraient pas été obligés de remettre directement Snowden aux USA,puisqu'il y a
plusieurs possibilités de simulacre: suicide,évasion etc. C'est des cas que nous vivons depuis longtemps!


Alors,ma question est; ce pourrait-il que Snowden soit un cheval de Troie dans ces pays qui ont jusque-là refusé de baisser la culotte face à l'empire? Wait and see!

Papy 07/07/2013 14:30


Crimes d'Etat du Mondialisme par Philippe Ploncard d'Assac :


http://ploncard-dassac.over-blog.fr/les-crimes-d-etat-du-mondialisme

aj 07/07/2013 13:18


Ferme ta gueule heureux, encore un abruti qui croit que la seule réussite dans la vie ces cette prison de pognon.

Heureux 07/07/2013 12:43


Les smicards qui comprennent rien à cette histoire vont être heureux de ne plus être "espionnés" par l'Oncle Sam. Bah oui, ces gens là sont sans cerveaux, ils croient au complot, au OVNI, au
enlèvements humains...etc. Bref, je suis triste pour eux. D'ailleurs au lieu de croire à toute ces conneries, ils ferraient bien de travailler un peu plus pour avoir l'espoir de s'élever dans la
société et gagner plus.

Pat 07/07/2013 12:03


Entretien bimestriel d'Alain Soral :


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-mai-juin-2013-18974.html


Le con du mois : un con
de l’année ? ; retour de bâton pour Erdogan ? ; Edward Snowden ; l’affaire Méric ; l’antifascisme de 1945 à nos
jours.
http://www.dailymotion.com/video/x11hduu_soral-e-r-video-du-mois-mai-juin-2013-partie-1_news#from=embediframe


La guerre civile comme stratégie d’État ? ;
représentants des Français... vraiment ? ; les mariés (gays) en Israël ;
à côté du mariage pour tous, le réalité économique ; les folles du système ; suicide de Dominique Venner.
http://www.dailymotion.com/video/x11j3hu_soral-e-r-video-du-mois-mai-juin-2013-partie-2_news#from=embediframe


Hollandisme révolutionnaire : good-bye Todd ! ;
émeutes au Trocadéro ; émeutes éthniques... en Suède ? ;
Woolwich : un Merah à l’anglaise ? ; Fabius le va-t-en-guerre ; la haute trahison n’est plus un délit.
http://www.dailymotion.com/video/x11i9ck_soral-e-r-video-du-mois-mai-juin-2013-partie-3_news#from=embediframe


Grèce : fin de la télé publique ; élections à
pièges ; l’impossible réparation ; Jean Robin chez Taddeï ;
qui a eu la peau du rabbin Bernheim ? ; le « Mur des cons »
http://www.dailymotion.com/video/x11ifk6_soral-e-r-video-du-mois-mai-juin-2013-partie-4_news#from=embediframe


Un mot sur le festival
de Cannes ; le grand marché transatlantique (pas pour tout le monde) ;Charlie
Hebdo fait condamner Vincent
Reynouard ; soutien à Bruno Boulefkhad ;
la LICRA attaque Kontre Kulture en justice ; les antisémites du mois : Frédéric II, George Orwell, David Ben Gourion, Georges Méliès, les Beatles, Horst Tappert, Georges
Simenon ;
l’antisémite malgré lui : Barack Obama ; le philosémite surprise du mois !
http://www.dailymotion.com/video/x11jnmq_soral-e-r-video-du-mois-mai-juin-2013-partie-5_news#from=embediframe

Archives

Articles récents