Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Estonie : Pendant un mois, les citoyens prennent le pouvoir

Publié par wikistrike.com sur 8 Janvier 2013, 16:08pm

Catégories : #Politique internationale

Estonie : Pendant un mois, les citoyens prennent le pouvoir

 

Les scandales politico-financiers qui ont secoué le pays à l’automne dernier ont poussé le président Toomas Henrik Ilves à convoquer une table ronde pour réunir les représentants des partis politiques, de la société civile ainsi que les leaders d’opinion.

estonie_2

A l’issue de la réunion, il a été décidé de donner aux citoyens la possibilité de participer pendant trois mois — de janvier à mars 2013 — à l’élaboration d’une nouvelle réglementation de la vie politique, en les faisant intervenir directement dans le processus législatif.

Depuis le 7 janvier, le site Rahvakogu.ee (“Assemblée des citoyens”) est donc actif. Il permet aux internautes de se familiariser avec la réglementation électorale et des partis existante et de proposer des amendements.

“On n’a pas besoin d’être politologue ou juriste pour cela. Les textes sont présentés de la façon la plus simple possible”explique ainsi le quotidien Postimees. Les propositions peuvent être envoyées jusqu’à la fin janvier dans cinq domaines liés au fonctionnement, au travail et au financement des partis politiques, ainsi qu’au domaine électoral. “Le sens de cette initiative est de dire qu’aucun homme tout seul n’est aussi intelligent qu’un peuple dans son ensemble”, explique au quotidien Urmo Kübar, directeur de l’Union des associations indépendantes.

Fin janvier, un groupe d’experts entamera un travail de réflexion sur les idées qui ressortent. En mars, une ou plusieurs journées de discussions, auxquelles environ 500 Estoniens – représentants de différentes catégories sociales – devront être invités à participer, seront organisées. Les résultats de ces débats seront à l’ordre du jour du gouvernement estonien.

Face à cette initiative, Eesti Päevaleht est plutôt dubitatif :

Beaucoup de gens ont une attitude sceptique à l’égard de cette nouvelle institution. Dans le passé, plusieurs tentatives de créer un lien permanent entre les citoyens et le pouvoir politique – comme TOM [Täna otsustan mina, “c’est moi qui décide aujourd’hui”] lancée en 2001 – n’avaient pas marché.

Or selon le quotidien,

à la différence de TOM, qui a été remplacé depuis par Osale.ee (“Participe”), l’Assemblée des citoyens se focalise sur un seul sujet et donne de ce fait l’espoir qu’il ne demeurera pas juste un lieu où se défouler.

Source : presseurop

Commenter cet article

maryse 19/01/2013 22:11

Est ce que nous sommes en France?? Les commentaires en rapport avec l'article ne sont sûrement pas du français? Je rêve! Comment communiquer si on n'est même pas capable d'écrire! Et moi même
n'étant pas française je suis choquée par l'illettrisme dans ce pays!Faut il une étrangère pour savoir écrire en français? A part cela (mais ce "cela" est grave)voilà une initiative positive que
d'autres pays devraient prendre en exemple.

Damstounet 10/01/2013 09:35


@ Vers


jte laisse musclé ton servo :


nb = nombre


sinn = sinon


bn = bon


ayant 26 ans, je pense ke jé 1 peu depassé le stade de ladolescence ms bn... lol. et sinn, en terme détude, jé 3 diplome et 3 anné de fac a mon actif. sè pa grave si tu compren pa, sè pa doné a
tt le monde, jen né bien consience... lol. et tu me voi navré de constaté ke tu te sen exclu...


@ LeFab


japprécie le " peut-être " lol. sela di ta rézon, sa peu tètre limitatif...

LeFab 09/01/2013 08:41


@Vers :


"Damstounet : Et en fançais sa donne quoi ?


Parce que sérieux je pige que dalle des tes élucubracions
Tes pas aller a l'école ou tu es un ado ?
Va refaire tes classes et revient quand tu sera écrire."


 


- ça


- élucubrations


- T'es pas allé


- reviens


- sauras


Avec une moyenne d'une faute par phrase, je pense que tu peux y aller aussi ^^
(Le prends pas mal, c'est de bonne guerre)


Ceci dit, effectivement, ce n'est rien comparé à Damstounet qui nous arrache les
yeux à chaque mot, ce qui est dommage considérant qu'il a peut-être des choses intéressantes à dire.


Sinon, un peu d'accord avec tout ce qui s'est dit avant moi. Belle initiative,
difficilement applicable en France, de par le nombre mais aussi notre immobilisme national, comme le soulignait Grrrrr.

Vers 09/01/2013 08:32


Damstounet : Et en fançais sa donne quoi ?
Parce que sérieux je pige que dalle des tes élucubracions
Tes pas aller a l'école ou tu es un ado ?
Va refaire tes classes et revient quand tu sera écrire.

Damstounet 09/01/2013 02:23


sa ressemble a ska fè lislande.


sinn si on pense ke le nb est 1 obstacle, on peu tjrs agir o nivo local, les échelons supérieur suivent ensuite...

Grrrrr 08/01/2013 21:03


Je ne compare pas la France avec l'Estonie Toto, je ne faisais qu'expliquer une partie des raisons qui freine l'idée de voir un jour une vraie démocratie naître en France.


L'effet du nombre n'est pas, à mon sens la principale raison qui freine cette avancée mais comme je l'explique, leur incapacité à se fédérer puisque trop occupé à critiquer en collant des clichés
à droite à gauche. Ajoute à ça qu'une partie des gens pense encore sincèrement être en Démocratie, ils ne voient donc pas l'intérêt de changer ce systeme.


Il existe quelques sites ou forums bien sympa qui devellopent vraiment de bons projets et qui fédèrent pas mal de monde. Je ne met aucun lien, je ne voudrais pas être taxé de militant pro-ceci ou
cela ;)


J'ai conclu que ce n'était pas impossible et comme toi, que ce pourrait être long. Je ne suis seulement pas d'accord pour envisager le nombre comme principal frein même si je le prends en
considération sans le citer.

Toto 08/01/2013 19:45


@Grrrrr


Tu oublis la taille du pays er de la population.


Un pays de 1 200 000 personnes, aura toujours plus de facilité à agir à l'unissons qu'un pays de 60 millions de personnes.


Faut être réaliste, avec un groupe de 12 000 personnes, on a déjà un groupe bien grand qui atteint les 1% de la population quand sur 60 millions 0.02% ce qui représente une goute d'eau.


Donc oui, c'est toujours plus long, c'est toujours plus difficile, plus on est nombreux moins c'est évident, en quoi tu vois une "anomalie" ?

Grrrrr 08/01/2013 19:07


Si on cumulle tous les gens qui prétendent depuis des années qu'en France, c'est pas possible, ça fait la majorité.


La plus grosse difficulté des Français, ce ne sont pas les idées, c'est leur incapacité à se fédérer, trop occupé à critiquer les autres:


- Les enseignants sont incompétants


- Les politiciens sont corrompus


- Les flics sont des cons


- Les chômeurs sont des parasites


- Les personnels soignants sont fainéant


Ouin ouin, en France, y a que moi de bien.


En cherchant un tout petit peu (au lieu de se mongoliser devant sa télé) vous verrez que des initiatives existent et grandissent pour instaurer une authentique démocratie en France, le frein
principal à l'adhésion des Français étant leur légendaire capacité à attendre que tout soit déjà fait pour ne plus avoir que les pieds à mettre sous la table.


Ce n'est donc pas impossible en France, c'est juste long par fainéantise des principaux intéréssés.

Hercobulus 08/01/2013 17:51


On ne risque pas de voir ça en France, parce qu' un petit pays sans graves


problèmes n'intéresse pas les instances mondialistes et financières. Par contre,


une nation qui compte encore sur certains points ne peut avoir droit à un


quelconque "gouvernement du peuple" qui s'opposerait aux manigances


désastreuses des élites mondialisées. Une démocratie réelle dérange les


pouvoirs de l'ombre.


 

burrows 08/01/2013 17:49


çà c'est sùr Kira

Kira 08/01/2013 17:31


On risque pas de voir ça en France.

Archives

Articles récents