Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Et si le cartel bancaire voulait se débarrasser du système libéral ?

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 3 Octobre 2011, 09:10am

Catégories : #Economie

Et si le cartel bancaire voulait se débarrasser du système libéral ?


« Il existe un cartel bancaire au sein de grands centres financiers qui contrôle le gouvernement depuis Andrew Jackson »
. (Président Roosevelt)

Trois menaces pointent à l’unisson en ce mois d’octobre 2011 : 1) les dettes souveraines européennes et leurs retombées pour les banques européennes ; 2) une récession américaine qui se fait jour au fil des publications des statistiques macro-économiques ; et depuis quelques temps, 3) un ralentissement conséquent de l’économie chinoise.

Pour le moment, la grande presse se veut encore rassurante en disant que l’on n’a pas de réponse absolument négative. Par contre, les forces de marché mettent en place un scénario dont Trader Noé a providentiellement traduit la lecture, et celle-ci recoupe parfaitement les perspectives et analyses de LIESI depuis plus de dix ans. Comme les gestionnaires de portefeuilles et d’assurances-vie n’ont jamais connu de véritable krach, ils ne veulent entendre que les propos rassurants ; ils ne voient pas ce qui est pourtant aveuglant… avec une autre grille de lecture.

On assiste à cette chose incroyable : les professionnels de la gestion financière en bourse se gavent de papier alors que les forces de marchés se gavent de métaux et, insatiables, cherchent à faire croire que la hausse de l’or est maintenant terminée. Depuis quelques jours, la grande presse sort l’artillerie pour expliquer la fin du cycle de hausse de l’or. Il se peut (ce n’est qu’une probabilité) très bien que les forces de marché organisent, à très court terme, un scénario de descente du prix du spot en dollar exclusivement (car le physique ne baisse pas puisque les acheteurs de physique ne vendront jamais aux cours actuels). Allons-nous assister à un dernier ramassage alors que le Franc suisse ne joue plus son rôle de valeur refuge et vient d’être détrôner par l’Or dans les salles de marchés des devises, comme l’ont confié quelques lecteurs plutôt bien placés ?

Autre réflexion : est-ce que ces forces de marché ont intérêt à ce que les manifestations qui, depuis deux semaines, se produisent contre Wall Street, prennent de l’ampleur ? Les manifestants s’érigent contre un système de spéculation qui détruit les emplois de l’économie réelle. Mais les artificiers des indices boursiers et de l’économie virtuelle n’ont-ils pas, eux aussi, le même programme désormais ? LIESI l’a récemment développé dans l’un de ses derniers numéros de la lettre confidentielle en reprenant le scénario d’ambiance du cartel bancaire commenté par le prix Nobel Alexandre Soljenitsyne. On ne peut que constater objectivement, à la lumière des commentaires de l’écrivain russe (dans les années soixante !) sur le programme de destruction de la société libérale par le cartel bancaire lui-même, que ces manifestations trouvent une certaine logique et peuvent apparaître comme un mauvais présage pour Wall Street.

Les écrits du prix Nobel russe, datant de plus de 40 ans (il avait interdit de les publier avant sa mort), sont en train de se réaliser : nous vivons bien en direct la destruction des fondements de la société libérale.
On est exactement dans la logique d’hier, quand les plus gros capitalistes de Wall Street étaient les fourriers du communisme. (Fabrication de l’antithèse à la thèse libérale.) Aujourd’hui, l’analyse des graphiques des marchés et des sociétés montrent que la Main anonyme a bien le désir de liquider le système qu’ils ont créé et dont ils ont pleinement profité, pour introduire quelque chose d’autre qui est le N O M (Nouvel Ordre Mondial). Les architectes du mondialisme n’ont plus besoin des Etats souverains, comme ils n’auront (bientôt) plus besoin du système spéculatif qui a permis de faire sauter les Etats. Les promoteurs du communisme et du matérialisme athée veulent se débarrasser de la classe moyenne et de la société libérale.

Quand nous approcherons du « N O M », les prix des entreprises cotées seront très probablement proches du zéro absolu. Il sera alors très intéressant de les acheter pour une poignée de lingots d’or… Trader Noé voit la mise en œuvre d’un scénario dominos de massacre sur les indices boursiers pour maintenant à 2012 (avec peut-être des reprises temporaires). Si les cours de l’or explosent dans le même temps, et que les métaux précieux sont entre les mains de certains groupes oligarchiques (et banques centrales sous influence), comment faudra t-il conclure ? En tout cas, ces groupes ramassent quand leurs journaux disent de vendre…

Nous sommes au mois d’octobre. On sait que la Haute finance aime bien le mois d’octobre: 1917-1929-1987 et sans doute nous en oublions. Aurons-nous un OCTOBRE ROUGE en octobre 2011?

Source : L.I.E.S.I

Commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog