États-Unis, France : Anonymous appelle à occuper Wall Street et la bourse de Paris le 17 Septembre 2011

« 17 Septembre : L’Amérique est-elle prête pour une place Tahrir ? »« 17 Septembre : L’Amérique est-elle prête pour une place Tahrir ? »
États-Unis, France : Anonymous appelle à occuper Wall Street et la bourse de Paris le 17 Septembre 2011

Inspirés des révolutionnaires égyptiens et des indignés espagnols, des Américains avec Anonymous s’apprêtent à lancer le samedi 17 septembre 2011 leur propre mouvement de contestation sociale : « Occupy Wall Street ». Leur but est de rassembler plus de 20.000 personnes sur la place de Wall Street, et d’y camper pendant plusieurs mois, afin de manifester contre la corruption et la mainmise des grandes entreprises financières sur l’establishment américain. Ils comptent  également réunir près de 15 000 personnes place de la bourse à Paris.

« Le système américain est loin d’être démocratique. Le temps est venu d’agir contre la source de la corruption : Wall Street, le Gomorrhe des États-Unis. Nous appelons donc Barack Obama à créer une commission présidentielle chargée de freiner l’influence de l’argent sur nos élus à Washington », écrit le site Adbusters , à l’origine de l’initiative.

Selon ce site, qui est à la fois une fondation et un magazine regroupant un réseau d’artistes, d'écrivains, d'activistes anticapitalistes, etc., « cette revendication doit rassembler le plus possible d’Américains, qu’ils soient de droite ou de gauche. Si nous parvenons à résister, pendant plusieurs semaines, face à la police qui tentera de nous évacuer de Wall Street, il sera impossible pour Obama de nous ignorer. Notre gouvernement sera obligé de choisir publiquement entre la volonté du peuple et l’argent des entreprises. Et si notre mouvement est suivi à Paris, la pression sera équivalente pour les gouvernements européens, la France étant LE pays des contestations sociales les plus nombreuses ».

« Une nouvelle dynamique sociale est en train de se mettre en place. Le peuple peut obtenir tout ce qu’il désire, comme par exemple le démantèlement de la moitié des milliers de bases militaires que possèdent les États-Unis à travers le monde. En faisant du 17 septembre un succès, nous participons à la fondation de la nouvelle Amérique », promet le site.

Sur les réseaux sociaux, le mouvement anti Wall Street grandit. Une dizaine d’affiches appelant à l’occupation de l’emblématique quartier financier de Manhattan circulent désormais sur Twitter et Facebook. Un site récoltant des donations pour l’approvisionnement en nourriture et en eau a également été mis en ligne. Certains internautes comparent ce mouvement à la révolution égyptienne. « La disparité entre riches et pauvres est pratiquement la même en Égypte et aux États-Unis. En Égypte, sur 80 millions d’habitants, une élite de 100 personnes contrôle 90 % des richesses. Chez nous, sur les 310 millions d’habitants, ils sont 400 à contrôler 99 % de notre fortune », écrit NYC Labrets sur la page Facebook officielle du mouvement « Occupy Wall Street ».

Lancé en juillet, l’appel d’AdBusters a commencé à faire écho sur internet, relayé depuis quelques jours par Anonymous et le réseau francophone Wikistrike. À Madrid, Paris, Milan, Londres, San Fransisco, Los Angeles, Toronto, Sydney, Vienne, Francfort, Bruxelles et Tokyo, des initiatives similaires ont été annoncées pour la même date.

source : voir ci-dessous (Anonymous)
WikiStrike appelle l'ensemble des français à se rassembler devant la bourse samedi 17 septembre pour l'occuper. Nous allons poser des tentes, des barricades, des barbecues et rester le temps qu'il faudra pour défendre notre droit le plus élémentaire : la liberté. Nous ferons acte de résistance de manière pacifique. Nous appelons tous les peuples du monde à se joindre à l'idée lancée par le groupe Anonymous dont Wikistrike n'est qu'une des nombreuses branches fançaises.

 
Tag(s) : #Economie
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog