Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Etats-Unis / Grande-Bretagne : le bal des faux-culs, d’Obama à Cameron, la dictature légale

Publié par wikistrike.com sur 8 Juin 2013, 13:33pm

Catégories : #Politique internationale

Etats-Unis / Grande-Bretagne : le bal des faux-culs, d’Obama à Cameron, la dictature légale

 

 

Bradley Manning

Bradley Manning

Alors que les Américains tombent des nues après les révélations des écoutes téléphoniques et de la surveillance accrue d’Internet, c’est au tour des Britanniques de découvrir eux aussi, qu’ils sont sous surveillance. Le bal des hypocrites est commencé. Comment peut-on aujourd’hui justifier la traque du cyber-attaquant -passez-moi l’expression-, Julien Assange, ou encore faire le procès du soldat Bradley Manning, 26 ans, accusé d’avoir livré des informations « top-secret », qui relevaient en réalité des abus de l’armée américaine dans des actions illégales en Irak, alors même que le pouvoir use et abuse de ces procédés logiquement répréhensibles ? Or, des soldats qui tuent des innocents, restent pourtant…libres, lui, c’est la Cour martiale. Là est la question sur laquelle les juristes et autres journalistes sérieux et respectables doivent plancher.

 

La démocratie de la falsification.

Visiblement donc, la démocratie est la légitimation de la dictature, avec des formes diverses, sous les cieux de ceux qui se disent élus par les urnes et qui se revendiquent comme étant des démocrates. Mais, derrière les proclamations et usages, une vaste escroquerie habillée de bonnes intentions et d’oripeaux élogieux, qui sont la perversion poussée à l’extrême. L’une des réponses de Barack Obama Bush Jr c’est : « Le Congrès a voté ! ». Soit. Mais alors, que fait-on de la trahison manifeste des politiques vis à vis des électeurs ? Quand ces hommes et ces femmes sont à la pêche aux voix, leurs promesses de justice se révèlent être de la prévarication organisée. Pire, ce sont nos impôts qui financent ces manquements.

Le journal britannique The Guardian a remis une couche, hier, en démontrant que les Britanniques sont eux aussi espionnés de la façon la plus crasse qui soit. En effet, le Gouvernement de David Cameron, à l’aide de l’agence de sécurité britannique GCHQ, passe par Google, Facebook et les autres, pour surveiller des groupuscules dits extrémistes mais surtout des millions de citoyens innocents, qui n’ont rien demandé et qui financent pourtant, par leurs impôts, leur propre espionnage à leur encontre. Là, est le comble, la grande hypocrisie, une entourloupe pire que ceux que ces régimes condamnent urbi et orbi, ailleurs, jugés comme des dictateurs, qui empêchent la libre expression, entre autres. Du bluff. Mais ces démocrates autoproclamés sont les pires chenapans. Obama, ses caniches, ses teckels et les autres voient aujourd’hui leur artifice dévoilé. La pire des dictatures est celle qui avance masquée, et, c’est le cas des « démocraties » occidentales…

La grande hypocrisie Google, Yahoo !, Microsoft, etc…

On ne peut que rire aux éclats en se remémorant certains faits. Comme par exemple, le refus, semble-t-il, de Google contre la surveillance supposée des autorités chinoises, ou de la dénonciation forte et avec la dernière énergie de l’Occident, contre le blocage allégorique par les autorités iraniennes de Facebook. Mais les mêmes réseaux ou opérateurs fournissent tout aux régimes américains et britanniques. C’est d’autant plus risible que, c’est pour créer des troubles en Iran que les Américains ont instrumentalisé les réseaux sociaux. Mais, avec la même fougue, toute honte bue, ceux qui fustigeaient ces « méthodes d’un autre âge » selon la formule consacrée pour dénoncer le pays des mollahs, se rendent compte aujourd’hui qu’ils sont surveillés et, c’est l’hallali ! De qui se moque-t-on ? Et que dire des dirigeants occidentaux dont le discours, finalement humoristique, frisait la compassion pour les pauvres Iraniens ou Chinois ? Burlesque.

Il n’y a pas de doute, la nouvelle parade sera sans doute que, ceux qui dénonceront continuellement cette hypocrisie de l’Occident seront estampillés…terroristes. Or, cet Occident-là triche avec ses propres principes érigés en sacro-saint modèle, ce qui est le reflet même de sa décadence comme l’avait si bien dit Aimé Césaire, mais pas avec les mêmes mots. Mentir pour régner, est leur syntagme. Asservir pour piller, est leur idéal. Faire la guerre pour s’enrichir et ré-esclavagiser des peuples fiers, est leur quotidien. Ils ont créé le Traité de non-prolifération (TNP) après avoir développé le nucléaire, simplement pour interdire aux autres de le faire. Ils ont instauré la Cour pénale internationale (CPI), cette cour d’injustice où, il n’y a que des…noirs qu’on condamne mais, eux, leurs dirigeants, n’y sont pas, après les génocides de l’Irak et de la Libye, sans oublier le financement du terrorisme international en Syrie, ils vaquent à leurs occupations et poursuivent leurs menteries internationales.

« Deux poids deux mesures » et indignations sélectives.

Barack Obama le président américain s’est autoproclamé Dieu, en ce sens que, il a le droit de vie et de mort sur tous les êtres humains. C’est même légal et ça fait jurisprudence dans le monde entier. Pourquoi ? Pour lutter contre le terrorisme mon cher Watson ! Ainsi, son programme d’assassinats ciblés avec ses drones a l’assentiment de tous, sans exclusive. Mais, un bombardement en Syrie, notamment à Al-Qusseir, contre des félons-terroristes est condamné, alors que dans le même temps, celui qui tue des civils pakistanais qui sont au mauvais endroit au mauvais moment est légitimé et son action passe comme une lettre à la poste. Est-ce ça la justice vantée et même fêtée ? Comment expliquer ça à des esprits réfléchis ? Le terrorisme intellectuel est tel que, le moindre doute que vous avez est considéré comme de….l’extrémisme, ultime syncrétisme pour vous faire taire.

Papa François Mali, aka François Hollande, le geyser du désert, n’a-t-il pas engagé ses forces au Nord Mali pour lutter contre le terrorisme et préserver surtout l’acheminement de l’uranium du Niger vers la France avec Areva ? Le même homme soutien la logique meurtrière des terroristes en Syrie, qui n’ont pas hésité, récemment, de massacrer tout un village chrétien. Nos médias n’en ont pas parlé. Et pour cause. Mais Mouammar Kadhafi ou Bachar al-Assad, ces « tyrans », n’ont pas le droit de combattre le terrorisme ou de contrôler des gens qui veulent déstabiliser leur pays via Internet. Mais, Obama, Cameron ou Hollande, si. La belle logique, pour éviter de dire la belle arnaque. Ils ne sont plus à une contradiction près et, sont dévoilés par leur propre système. Qui vivra verra !

Bradley Manning, qui dénonce les exactions de l’armée américaine est incarcéré et jugé devant la Cour martiale, tandis que ceux qui tuent des innocents, notamment en Afghanistan, sont en liberté. Où sont les défenseurs des droits de l’homme qui pourchassent Vladimir Poutine pour des soubrettes comme les Pussy-Riot ? Aux abonnés absents.  Les tueurs se reconnaissent entre eux. Donc, vos « dictateur », « tyran », « autocrate », « despote », "assassin" et tutti quanti, vous pouvez les mettre où je pense, parce que, on vous connaît...N’est-ce pas la Mamma ?

Patience Dabany – On vous connait

Source: Allain Jules

Commenter cet article

Laurent Franssen 09/06/2013 19:12


Merci pour cet article.

Pat 09/06/2013 00:09


Sortez de la Matrice !!!


Excellent à partir de la 4ème Minute :


http://www.marc-candelier.com/article-conference-d-adrien-abauzit-sortir-la-france-de-la-matrice-118364095.html

Pat 08/06/2013 17:56


Conférence Philippe Ploncard d'Assac : "Les Crimes d'Etat du Mondialisme"


http://www.marc-candelier.com/article-les-crimes-d-etat-du-mondialisme-118357404.html

Archives

Articles récents