Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

États-Unis : Les OGM autorisés, même s'ils sont interdits...

Publié par wikistrike.com sur 3 Avril 2013, 10:09am

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

 États-Unis : Les OGM autorisés, même s'ils sont interdits...

 

 

ogm-monsanto-loi.jpgogm-monsanto-loi-copie-1.jpgAux États-Unis, une loi scélérate vient d'être votée, et promulguée : désormais, plus personne ne pourra s'élever contre les organismes génétiquement modifiés (OGM), même pas la justice  ! Y compris si un danger sanitaire immédiat est démontré...

 

Il faut se pincer pour le croire. Pourtant, les faits sont là. Le Congrès et le Sénat US ont adopté une loi qui contraint son ministère de l'Agriculture à "ignorer toute décision judiciaire bloquant la plantation de cultures génétiquement modifiées qu'un tribunal aura jugées illégales", commele résume le sénateur Jon Tester, de l'État du Montana. Cette loi, qui vient d'être promulguée par le président Obama, autorise donc les semenciers à cultiver et vendre n'importe quel OGM, y compris ceux qui n'auraient pas été approuvés par les autorités sanitaires, y compris ceux pour lesquels il existerait des preuves de toxicité ! Quitte à mélanger le bon grain et l'ivraie.

"Monsanto Protection Act"

Cette mesure, savamment planquée au beau milieu d'une loi de programmation budgétaire pour l'agriculture, a été dénoncée à moult reprises par quelques activistes conspirationno-anarcho-environnementalistes, qui veillent au grain. Mais rien n'y a fait, et les yankees se réveillent aujourd'hui avec une légère gueule de bois. La révélation de l'existence de cette loi scélérate n'en finit pas de faire des vagues, à tel point que la sénatrice Barbara Mikulski du Maryland, rapporteur du projet de loi, s'est publiquement excusée pour avoir laissé passer une telle énormité. Et, depuis, plusieurs députés et sénateurs se sont aussi désolidarisés de cette loi, que d'aucuns soupçonnent - à mots de moins en moins feutrés - d'avoir été rédigée par les firmes semencières themselves, Monsanto en tête.

On n'arrête pas le progrès...

Sources : ibtimes.cominfogm.orgmikulski.senate.gov,appropriations.senate.govtester.senate.govgreenpeace.org]

 

Source: Les mots ont un sens

Commenter cet article

Archives

Articles récents