Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Eva Joly surchauffe

Publié par wikistrike.over-blog.com sur 16 Juillet 2011, 19:12pm

Catégories : #Politique intérieure

Où sont les arguments ? 

   

12072011-008 75989qLa candidate d'Europe Ecologie-Les Verts répond à François Fillon et l'accuse «d'hypocrisie dangereuse»...

Eva Joly réplique. La candidate écologiste à la présidentielle a qualifié samedi d'«hypocrisie dangereuse» la démarche de François Fillon qui prétend «défendre la République en agitant le démon des origines».

«Prétendre défendre la République en agitant le démon des origines est une hypocrisie dangereuse», déclare Eva Joly dans une interview au site LePoint.fr.

«Dégradation des termes du débat public»

François Fillon lui a reproché de ne «pas avoir une culture très ancienne des valeurs françaises», alors qu'elle a proposé de supprimer le défilé militaire du 14 juillet pour le remplacer par un défilé «citoyen».

«De tels excès n'étonnent guère quand ils proviennent des habituels matamores de l'identité nationale», a poursuivi Eva Joly. «Dans la bouche d'un Premier ministre, ils témoignent de la dégradation des termes du débat public et de la gangrène identitaire qui attaque le corps républicain»

«Je ne permets pas que l'on mette en doute mon patriotisme» et «je ne suis pas antimilitariste», souligne la candidate écologiste, affirmant: «Je ne suis pas moins française que ceux qui me refusent le droit de m'exprimer».

«Je veux que la République retrouve l'esprit de ses origines»

Mais, dit-elle, «le débat ne fait que commencer parce qu'il ne se limite pas au symbole du 14 Juillet». «Je veux que la République retrouve l'esprit de ses origines, car je suis préoccupée par le recul de l'idée républicaine dans notre pays», poursuit-elle, estimant ne «pas être isolée» sur cette question. «Ce sera l'un des enjeux de la campagne qui s'ouvre», prévient-elle.

«On a insinué que je faisais peu de cas des morts en Afghanistan», ajoute-t-elle. «L'instrumentalisation des victimes pour me réduire au silence a quelque chose d'indécent», juge-t-elle en affirmant son «plus profond respect pour ceux qui risquent leur vie pour la France». «En me prononçant pour un défilé citoyen, j'ai voulu signifier que la célébration du 14 Juillet devait engager davantage l'ensemble de la communauté nationale (...). A partir de cette question, j'ai entamé un dialogue avec les Français, sur ce que doivent être les symboles d'un nouvel essor de la République».

 

20minutes

Commenter cet article

Bordas Bernadette 17/07/2011



MERCI à Eva Joly pour ses remarques civilisatrices sur la fête du 14 juillet.


Quel soulagement de voir mon opinion sur ce culte de la barbarie portée au-devant de la scène! Mes ancêtres ont beaucoup souffert de la guerre.


Je ne suis qu'une simple citoyenne du fin fond de la France et je vous remercie.



dam 18/07/2011



Que dire aprés avoir buté hulot on tire sur la république la preuve http://bit.ly/myn7JO



A. Lochon 18/07/2011



Bravo pour avoir le courage de vous attaquer au mythe de la révolution bourgeoise et de son armée qui n'a plus gagner une seule guerre depuis napoléon ei qui nous pompe nos impôts.


Il n'y a pas de honte à être antimilitariste bien au contraire car la démilitarisation et la laïcité devraient être les deux grandes orientations du 21 ème siècle.


 



erb 03/08/2011



Madame, risque-t-on sa vie en s'attaquant à l'industrie des armes ? C'est bien l'impression que notre monde politique nous donne.Pourtant nous ne pouvons que viser de nous défaire de l'instinct
de meurtre et le désarmement global viendra après l'apprivoisement des peurs ancestrales qui nous tenaient en vie mais font aujourd'hui obstacles à la compassion. Les armes sont les stigmates de
nos déviances et ne défendent que des intérêts que le bon-sens commun aurait refusé d'entériner. La mauvaise foi qui se permet avec la force de déséquilibrer les négociations
gagnant/gagnant, et de spoïler ainsi des populations de leurs ressources sur des continents entiers, n'est possible qu'avec les armées que nous leurs payons. Dans l'avenir, le seul fait
de penser concevoir des idées visant à nuire au vivant seront considérées comme une pathologie que nous pouvons assimiler à la paranoïa.  Plus la peur est grande, plus la nécessité
de s'armer est impérieuse. A la tête de ces concepts armés se trouvent les plus pleutres qui pour l'instant gouvernent un monde en le terrorisant et comme quand il a peur il devient violent ,
l'usage de mitraillettes et de bombes se justifient enfin... comme par hasard !?! Nous sommes instruits de guerre et de peurs. Mme Ségolène prévoit de confier nos jeunes
délinquants à l'armée ??? Comment en sommes-nous arrivés là ? Ne vaudrait-il pas mieux les confier aux pompiers, au SAMU, à la croix rouge ou à tout autre organisme qui les
grandisse plutôt que d'en faire de la chair à cannons ?  Voilà où nous en sommes: Une grande figure politique informée de l'état d'esprit du peuple fait des propositions qui sont censées les
séduirent et elles se résument à ce morceau de sparadrap sur une plaie purulente ? Alors que l'humain brûle d'envie de se mobiliser entièrement à la poursuite de grands idéaux communs, exaltants,
les politiques proposent de nous conserver comme un troupeau qui suit un berger carnivore vers l'abatoir de l'intelligence. 5000 ans que toutes les religions et philosophies sérieuses qui fondent
encore nos sociétés crient et écrivent que :"Tu ne tueras point " ??? un demi million d'années de violences et de guerres qui ne nous laissent à chaque fois que misère larmes et sang comme
lots de consolation. Et dans ce contexte personne ne grandit l'estime qu'il a de lui-même. Chaque guerre est avilissante, car injustifiable par la raison.   Cela nous
inspire mais, la peur de l'autre est trop forte.  Nous voyons la raison, le bon-sens de le conseil de ne plus tuer mais nous continuons à mobiliser nos plus belles et grandes
découvertes à l'amélioration des moyens visant à nous soumettre les uns les autres ! Les armées confisquent  les plus beaux fruits de nos intelligences pour les réduire à des armes et
cela par peur ! Pauvres de nous contraints de constater notre impuissance durant cette période de métamorphose de notre espèce toute jeune qui n'a pas encore fait le tour de son propre nombril.
La paix est incontournable et l'ineptie de l'armement ( à part celui qui pourrait éventuellement nous protéger de poulpes géants débarquant des confins de l'univers avident de nos enfants )
fera consensus dans moins de 4 ou 5 générations.


Eccles, après une vie consacrée à l'étude de notre cerveau, conclut que les régions qui concernent la violence et la peur régressent, et que celles qui représentent la communication et
la tendresse augmentent au fil des millénaires. Et bien que son oeuvre soit entâchée d'eugénisme, cette étude en particulier, à valeur de fondation pour édifier une communauté
saine et raisonnable avec le sentiment que notre code génétique est conçu pour nous appaiser même par devers nous.


En tous les cas, bravo Mme Joly de votre prise de position même si elle vous a fait diaboliser dans l'instant. Toucher leurs bras armés est notre seule solution de voir émerger de
saines négociations entres nous. L'ignorer revient à les servir. Seule une grève mondiale de tout le secteur de l'armement peut permettre à la raison d'émerger.  Sinon... les doigts
d'honneur de Bush et Berlusconi prendront toutes leurs significations.


     Merci d'exister Mme Joly, vous êtes l'annoncitrice de l'aube de la paix naissante.


   A tous, bontoujours.   



Blog archives

Recent posts